Le Net sans fil

Au pied du sapin de ce Noël 2006 ont été déposés nombre d’ordinateurs portables. Tous ont la particularité de pouvoir se connecter à internet sans fil via les ondes Wifi. Tous les fournisseurs d’accès à internet proposant dans leurs offres l’option Wifi, il est aisé de surfer sur le net dans sa maison ou au fond de son jardin. Mais quid lorsque l’on quitte son domicile? Certes, il y a bien dans les hôtels et les aéroports des points d’accès (les hotspots). Certains sont gratuits (voir la liste sur www.jiwire.com) mais la plupart demandent un paiement assez élevé.
La solution? En attendant que les villes choisissent de s’équiper de réseaux sans fil pour offrir le net à leurs administrés, comme à San Francisco, elle pourrait venir de réseaux communautaires gratuits comme celui de Fon (www.fon.com). Cette jeune société hispano-argentine invite chaque internaute, partout dans le monde, à partager un peu de la bande passante de sa connexion internet à domicile. Les membres du réseau peuvent ainsi profiter de la connexion des autres lorsqu’ils sont en déplacement selon des conditions tarifaires prédéterminées (lire ci-contre). Fon dispose aujourd’hui de la plus grande communauté Wifi dans le monde avec 50000 hotspots dont 5000 en France.
Les opérateurs de télécoms qui se sont engagés pour certains dans la convergence entre téléphones mobiles et téléphonie via internet (VoIP) s’intéressent vivement à cette initiative. En France le téléphone hybride Twin (GSM-Wifi) de Neuf-Cégétel permet d’utiliser les bornes Fon et donc de profiter des très avantageux tarifs de la VoIP (gratuité des appels). Mieux, Fon va lancer le Skype Fon, un téléphone Wifi qui permettra de téléphoner gratuitement à partir de n’importe quel point d’accès du réseau… Et c’est à Blanquefort, une ville de 15000 habitants près de Bordeaux, que Fon et Skype viennent de lancer une expérience pour créer le premier réseau communautaire gratuit sans fil couvrant une ville en France.
Philippe Rioux

Le réseau Fon : comment ça marche
Le principe du réseau Fon est basé un principe simple: chaque adhérent partage sa connexion Wifi et en échange peut se connecter sur le point d’accès d’un autre membre. Trois niveaux sont possibles.
> selon le modèle Linus: on partage sa connexion chez soi et on peut utiliser gratuitement celles des autres adhérents.
> selon le modèle Bill: on partage sa connexion et Fon reverse 50 % des bénéfices à l’adhérent, qui ne peut pas en revanche accéder gratuitement à l’ensemble du réseau.
> selon le modèle Alien: on ne partage pas sa connexion mais on paye 3 €/jour pour se connecter sur l’un des points d’accès du réseau Fon.
Le partage de sa connexion se fait grâce à la Fonera (photo), une borne Wifi qu’on achète 29,95 € et qu’on connecte à son modem ou sa box ADSL. La Fonera émet alors deux canaux: un privé, crypté, réservé à l’utilisateur pour son réseau local; un public ouvert aux autres membres de Fon.
Le site de Fon répertorie toutes les Fonera actives dans le monde. Pour accroître son réseau, Fon réalise régulièrement des opérations promotionnelles.
À noter qu’il existe une alternative gratuite à Fon, baptisée KillBills (www.wireless-fr.org)

0 commentaires: