Quand la pelouse devient intelligente


En quelques années les stades sont devenues de véritables bijoux architecturaux et technologiques. Des loges aux vestiaires, de la billetterie aux panneaux publicitaires électroniques en passant par les caméras aériennes utilisées pour retransmettre les grandes rencontres. Et que dire des aménagements extérieurs. Tout a évolué. Tout ? Presque. Le terrain de jeu semblait être singulièrement en retrait. Mais cela pourrait bientôt changer avec la pelouse intelligente actuellement en test aux Pays-Bas. C'est le club de football Heracles Almelo qui est en bénéficie.

Concrètement, une cinquantaine de capteurs a été installée dans une couche de polyéthylène, sous le gazon artificiel. Ces capteurs ont pour objectif de mesurer la pression exercée par les joueurs et de signaler les zones qui ont le plus besoin d'entretien. A l'instar de compteurs kilométriques, les capteurs envoient des informations sur l'état du terrain à l'institut Intron. Ce dernier analyse les données et le logiciel développé détermine si oui ou non un entretien est nécessaire. Cela permet par exemple de répartir au mieux les séances d'entraînement et de faire durer plus longtemps la durée du vie du gazon.

La société TenCate a par ailleurs conçu un nouveau type de pelouse pour Almelo. Elle est composée de deux sortes de fibres synthétique qui facilitent la glisse et réduisent les brûlures de peau lors des tacles.

Capteurs de pression d'un côté, gazon innovant de l'autre ont séduit les instances du football puisque le terrain d'Almelo est homologué par la FIFA - qui pilote le projet - et l'UEFA pour accueillir des matches de haut niveau.

Ligne de but

Mais TenCate ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Avec ses partenaires que sont le bureau d'études Oranjewould, le spécialiste des mousses de polyoléfines Sekisui Alveo et le spécialiste des gazons artificiels Edel Grass, la société envisage de truffer sa pelouse d'autres capteurs, notamment de températures avec toujours le même objectif : mieux entretenir le terrain de jeu. Mais tous ces capteurs pourraient être utilisés à d'autres fins, notamment l'aide à l'arbitrage.

Comme cela peut se faire sur les courts de tennis, des détecteurs pourraient aider à l'arbitrage. Placés sur la ligne de but, ils pourraient indiquer si le ballon l'a bien franchie..


0 commentaires: