La high tech fait son show à Las Vegas


Aujourd'hui s'ouvre à Las Vegas le plus grand salon de l'électronique grand public au monde. Pour sa 42e édition, le Consumer electronic show (CES) va se tenir dans une ambiance morose. Sur fond de crise financière internationale, de grands constructeurs (Sony, Philips) se désengagent de certains secteurs ou licencient. Mais une fois encore, cette grand-messe - la première du début de l'année suivie par 2 700 exposants et 130 000 professionnels - va fixer les tendances et présenter sont lot de nouveautés.

La télévision reste, une fois encore, au centre du salon. La bataille de la taille des écrans ou celle entre dalles LCD et Plasma est depuis longtemps dépassée et les constructeurs mettent désormais l'accent sur deux tendances : des écrans avec une épaisseur toujours plus fine (jusqu'à 6,5 mm) ; et des écrans de plus en plus connectés. Sony et Samsung proposent ainsi des téléviseurs capables de visionner, via le réseau domestique, les photos ou les films stockés sur son ordinateur, d'afficher des contenus en provenance d'internet (infos, météo, bourse, etc.) et accéder à des catalogues de vidéos à la demande (VOD). Autant de choses qui sont déjà réalisables avec les box internet actuelles, les ordinateurs et les téléviseurs ; mais l'objectif des nouvelles télés est de proposer tout cela, simplement, à ceux qui ne sont pas férus d'informatique. Yahoo ! et Intel devrait ainsi dévoiler leur vision de la télé connectée.

Connectés également les GPS. Avec un abonnement mensuel, on aura le trafic en temps réel ou la station essence aux prix les plus bas. Côté informatique, les constructeurs vont peaufiner le succès fulgurant enregistré en 2008 par les netbooks, ces mini-ordinateurs portables très abordables. Plus légers, plus puissants et… plus autonomes. Car le point faible de tous ces gadgets (baladeurs, ordinateurs, téléphones) reste l'autonomie des batteries, dont quelque 10 milliards sont utilisés caque année. Fuji ou encore Apple proposent ainsi des batteries qui durent plus longtemps (de 8 à 12 heures soit une journée de travail) et qui, contenant moins de métaux polluants, sont plus faciles à recycler.

Montre-téléphone

Mais le CES de La Vegas, c'est aussi l'endroit où présenter quelques folies. Après l'écran géant de Panasonic l'an dernier, on découvrira par exemple un traducteur de langue des signes pour téléphoner ; un système de mixage qui tient dans la main ; un ordinateur portable à deux écrans ; des appareils photos tout terrain ou encore une étonnante montre téléphone.

Déjà les premières nouveautés
Le salon n'ouvre ses portes que ce jeudi mais, d'ores et déjà, plusieurs constructeurs ont dévoilé leurs nouveautés. Pour Lynksys, spécialiste des réseaux, 2009 est placée sous le signe de la musique sans fil. Chaîne hi-fi, lecteurs portables, télécommande : autant de dispositifs permettant d'écouter dans plusieurs pièces de la maison de la musique depuis plusieurs sources. Asus, le père du premier mini-ordinateur portable creuse son filon et a dévoilé le T101H. Derrière ce nom barbare se cache un ordinateur très mobile avec un écran tactile. Plus besoin de souris ou presque. Toujours côté ordinateur, Apple a présenté mardi soir son MacBook Pro avec un superbe écran de 17'' et une autonomie de 8 heures. Une fois n'est pas coutume, Kodak, le spécialiste de la photo a présenté un petit caméscope de poche. Conçu pour résister à la pluie et à la poussière, il permet de capturer des vidéos en haute définition sur de banale cartes mémoire. Son prix de 150 € devrait l'aider à trouver ses fans parmi ceux qui veulent réaliser de petites vidéos à poster sur Youtube. Enfin le suisse Logitech a dévoilé la Rolls Royce des télécommandes. Cette Harmony 1100, toute d'aluminium couverte, est dotée d'un écran de 3,5'' tactile et permet de piloter plus de 225 000 appareils de plus de 5 000 marques ! À 500 € c'est bien le moins…

0 commentaires: