Météo : des prévisions plus précises


L'ironie du calendrier aura voulu que mardi dernier, au lendemain de la disparition du vol AF447 d'Air France et des nombreuses questions qui se posaient alors sur la précision des prévisions météo dans le « pot au noir », Météo France a présenté un nouveau modèle de prévision du temps. Baptisé Arome (Application de la recherche à l'opérationnel à meso-échelle) et développé par les chercheurs et prévisionnistes, il permettra d'améliorer la prévision de certains phénomènes météorologiques potentiellement dangereux en France. Orages, pluies intenses, certains vents, brouillards, formation d'îlots de chaleur urbains en été seront mieux appréhendés avec des prévisions aux échéances de 3 à 30 heures avant l'événement. Arome a été rendu possible grâce notamment à l'extraordinaire augmentation de la puissance de calcul de Météo France. En effet, Arome appartient aux modèles régionaux à maille très fine de 2,5 km. La diminution de la maille conduit à multiplier le nombre de points et donc le volume de données à traiter et les temps de calcul. En 2007, Météo France a mis en service un nouveau supercalculateur Nec SX8R capable de réaliser 2 300 milliards d'opérations par seconde. Arome, déjà testé avec succès depuis 6 mois, vient donc compléter les autres modèles existants Arpège (maille de 15 km) et Aladin-France (maille de 10 km) et place Météo France parmi les meilleurs services météo d'Europe.

0 commentaires: