Démarchage, pub : le ras-le-bol des mobiles

Votre téléphone portable sonne, vous vous apprêtez à décrocher… mais il n'y a eu qu'une sonnerie avant que votre interlocuteur ne raccroche. Sans réfléchir vous rappelez le numéro qui s'est affiché… Hélas, ce numéro basé à l'étranger est surtaxé et va plomber votre facture. Telle est la dernière arnaque à la mode sur les mobiles, baptisée ping call. Si l'on y ajoute les SMS qui vous annoncent que vous avez gagné ordinateurs ou voyages - à la condition de répondre par texto à un numéro là encore surtaxé - ou bien les sociétés qui rappellent sans cesse pour vous vendre un crédit ou diverses prestations, la coupe est pleine. C'est la raison pour laquelle Hervé Novelli, secrétaire d'État à la Consommation, a présenté hier un nouveau train de mesures. À partir de début 2011, les consommateurs pourront s'inscrire par simple courrier sur une liste d'opposition aux appels de démarchage commercial non désirés ; liste qui sera respectée par 90 % des entreprises françaises.

Autre mesure clé, l'extension, depuis hier, de la plateforme de signalement des SMS frauduleux (joignable au 33 700) aux numéros des ping call.

Plus d'informations ici : http://www.33700-spam-sms.fr/

0 commentaires: