Micro-reflex mais maxi-performants

Le salon européen de la photographie Photokina, qui se tient à Cologne en Allemagne jusqu’au 26 septembre est en passe de consacrer une nouvelle race d’appareils photos numériques : les micro-reflex (ou reflex 4/3). Jusqu’ici, le marché se divisait en trois grandes catégories : les reflex à objectifs interchangeables plutôt réservés aux professionnels ou aux amateurs experts ; les bridges dotés de zoom très importants pour les amateurs éclairés ; et les compacts pour le grand public. Les micro-reflex, apparus il y a deux ans, bousculent ce classement pour répondre aux 88 % de consommateurs qui, selon Sony, aimeraient prendre de meilleures photos, mais trouvent les reflex « trop experts ». Les micro-reflex proposent donc (à partir de 500 €) la qualité d’image des reflex avec des objectifs interchangeables mais avec la compacité des bridges.
Cette prouesse se fait bien sûr au prix de quelques compromissions techniques : le miroir des reflex n’est pas présent tout comme la visée optique remplacée par une visée électronique sur l’écran.
En revanche, ces appareils développent de nouvelles fonctionnalités, notamment en ce qui concerne la vidéo. Enregistrer une vidéo en haute définition est un jeu d’enfant pour ces micro-reflex, qui peuvent pratiquement remplacer un caméscope. Leur prise en main est simplifiée et certains intègrent même un guide et des conseils de prises de vue.
Les appareils tentent aussi de se distinguer avec des fonctionnalités originales comme Sony et ses NEX (1), les plus petits micro-reflex (écran orientable à la verticale, photo 3D, panorama). Fuji a misé sur un appareil au look très rétro mais à l’intérieur au top avec son X100 (2). Panasonic mise pour son GH2 sur un écran orientable et tactile et un objectif 3D. Même Samsung que l’on n’attendait p as là vient de sortir son son NX100.

140 millions d’appareils

L’idée des constructeurs qui tous proposent des appareils de ce type est de relancer le marché de la photo qui stagne en Europe. En revanche au niveau mondial, le marché est à la hausse, tiré par la Chine. Selon l’institut d’études GfK, il devrait se vendre plus de 140 millions d’appareils photos numériques cette année.

0 commentaires: