Dans le Lot, Orange booste l'ADSL


L'accès à internet à haut débit par ADSL est un élément capital du développement des territoires : le récent diagnostic de l'Ardesi l'a encore démontré. Pour autant, si en Midi-Pyrénées 96% de la population est éligible à une offre haut débit par ADSL, certains ont encore un débit trop faible ou sont en zone blanche. La faute notamment aux limites technologiques de l'ADSL.

Des limites que France Télécom Orange entend repousser avec un plan de modernisation de son réseau. Le groupe va ainsi investir 60 millions d'euros au niveau national dans ce plan qui a été présenté ce lundi dans le Lot.

"Le Groupe avait donné en septembre 2010 le coup d’envoi d’un programme triennal destiné à rendre possible l’accès au haut débit ADSL à encore plus de foyers en neutralisant les équipements multiplexeurs. Ce programme illustre deux des axes stratégiques annoncés par Stéphane Richard, Président Directeur Général de France Télécom Orange, début juillet 2010 lors de la présentation de conquêtes 2015 : conquête des réseaux et conquête du client qui passe notamment par une amélioration de la qualité de service", explique le groupe, qui précise que "cette modernisation permettra, à l’issue de ce programme fin 2013, d’augmenter la part de lignes éligibles au haut débit de 91,3% dans le Lot à 97,3%."

Concrètement, les chantiers de neutralisation des plus gros multiplexeurs, financés sur fonds propres, ont démarré dans le Lot. 1500 foyers accéderont à l’ADSL sur les communes de Cahors, Pradines, Trespoux Rassiels, Calamane, Mercues, St Pierre Lafeuille, Cabrerets, Orniac, Sauliac sur Celé.

Le conseil général du Lot, qui, à l'instar d'autres départements, mène une politique volontariste de lutte contre la fracture numérique (notamment pour établir en commun le schéma directeur d'aménagement numérique du Lot avec la Fédération départementale d'électricité), s'est réjoui hier du choix du Lot par France Télécom Orange pour entamer son plan d'investissement.

"Fin 2010, le département du Lot restait un des 5 départements métropolitains les moins bien desservis en ADSL avec près de 10 % des lignes inéligibles. L’effacement des multiplexeurs s’engage, ce qui devrait permettre sur les trois années à venir de rendre éligibles à l’ADSL les 2/3 des lignes qui n’en bénéficiaient pas : environ 5 500 sur 9 000. Le Conseil général se félicite de cette annonce qui doit permettre, à terme, à tous les Lotois de bénéficier de l’ADSL", a déclaré le conseil général hier.

De gauche à droite : Mireille Garcia, Directrice Régionale France Télécom Orange Midi-Pyrénées ; Bruno Janet, Directeur national des collectivités locales, Gérard Miquel, Président du Conseil Général du Lot ; Michel Bourgade, Directeur Général adjoint du Conseil Général du Lot. Photo FT Orange.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

arretons les frais pour une techno très bientôt désuette, et investissons dans la fibre optique, avec ou sans FT Orange.
Notre département se desertifie de plus en plus, les services se rarifient, et seul le Très Haut Débit pourra ramener à plus de développement, et ouvertures de nouveau services, pour maintenir les populations rurales.
Merci.

Sylvain a dit…

arretons les frais pour une techno très bientôt désuette, et investissons dans la fibre optique, avec ou sans FT Orange.
Notre département se desertifie de plus en plus, les services se rarifient, et seul le Très Haut Débit pourra ramener à plus de développement, et ouvertures de nouveau services, pour maintenir les populations rurales.
Merci.