Dans les années 80, la domotique, c'est-à-dire l'informatique implantée au coeur de la maison, devait révolutionner notre façon de vivre, piloter le chauffage, surveiller l'habitation à distance avec des caméras, etc. Le concept prometteur a fait florès ; faute d'absence de standards et en raison de coût très élevés.
Aujourd'hui, la domotique se veut plus modeste et plus accessible. De nombreux constructeurs informatiques comme DLink ou Logitech proposent des kits de vidéosurveillance ou de téléalerte ; des établissements bancaires et d'assurances proposent des dispositifs d'alerte pour les seniors ; et les opérateurs de télécoms imaginent autour de leurs box un environnement numérique intelligent.
C'est notamment le cas d'Orange. L'opérateur a imaginé ce que pourrait être la maison de demain et a conçu un container dédié qui parcourt la France jusqu'au 23 juillet, faisant étape dans 20 villes dont la Ville Rose. L'opérateur invite ainsi les Toulousains à découvrir cette "Maison connectée" (Vendredi 15 et samedi 16 juillet, parking Carrefour Portet s/Garonne- entrée 2 ; de 10 heures à 19 heures, entrée libre et gratuite) et se propose de "les accompagner dans l’adoption des nouveaux usages autour de la TV, de la musique, du jeu et de la téléphonie."

"Cet espace éphémère est organisé autour de 4 pôles de démonstration thématiques qui présentent l’univers numérique d’Orange à travers les écrans TV, mobile, ordinateur et tablette", explique l'opérateur.
> Un pôle TV pour des soirées télé sur-mesure avec le film ou le programme de son choix : où on veut et quand on veut avec la TV à la demande, la VoD, le contrôle du direct et le partage de ses photos et vidéos.
> Un pôle musique pour accéder à tous ses morceaux préférés en un clic, où que l’on soit, avec Deezer Premium.
> Un pôle Voix, pour découvrir tout le confort d’écoute de la téléphonie HD et faire l’expérience inédite du mobile 3D.
> Et enfin, un pôle Jeux, pour profiter en famille des derniers jeux vidéos en réseau, sur ordinateur ou sur mobile : des jeux ludo-éducatifs, des jeux de détente pour les parents, des jeux multi-joueurs pour s’amuser entre amis.
"A la fin de leur parcours, des coachs équipés de tablettes tactiles pourront mettre virtuellement en scène le projet de maison connectée des visiteurs à partir de leur propre équipement existant. Un dossier présentant des conseils pratiques et astuces pourra leur être remis pour clarifier d’éventuels problèmes d’installation et de connexion.", explique Orange qui présentera par ailleurs en avant-première le premier mobile 3D, le LG Optimus 3D.

Plus d'infos sur www.orange-innovation.tv mot clé : « maison connectée »



Alors qu'il y avait fin mars en France seulement 138 000 abonnés à internet par fibre optique selon le dernier observatoire de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) publié hier, cette technologie d'avenir, qui offre des débits cent fois supérieurs à l'ADSL et des usages multiples (cf. infographie), devrait enfin décoller.
« Avec Lyon et Marseille, Toulouse est l'une des villes les plus dynamiques puisqu'elle est passée de 2 500 à 5 000 abonnés en un an. 76 % des immeubles de plus de 12 logements sont fibrés et on atteindra 80 % d'ici la fin de l'année. En 2012, nous allons déployer la fibre dans les derniers quartiers », indique Patrick Bonnefoi, directeur du projet fibre chez Orange qui rappelle que son groupe va investir 2 milliards d'euros sur cinq ans au niveau national.
Concrètement, l'Arcep a divisé la France en deux zones : très denses (148 villes dont Toulouse, Bordeaux, Montpellier) et moins denses. Dans cette dernière, l'on trouve les petites communes rurales (qui seront éventuellement couvertes en fibre optique par l'État via le Grand emprunt) et les villes moyennes. Dans ces dernières, afin d'éviter que chaque opérateur ne construise son propre réseau, il y aura une mutualisation et l'État a fait un appel à manifestation d'intention d'investissement. Orange a répondu à cet appel et envisage de fibrer 3 600 communes sur le plan national. En Midi-Pyrénées, hors Toulouse, ce sont 13 villes qui devraient ainsi être prochainement raccordées à partir de l'année prochaine. Toutes les villes-préfectures de la région sont concernées ainsi que Millau, Albi, Pamiers, Lourdes, Muret. En 2012, Orange envisage de poursuivre son déploiement dans trois villes de la ceinture toulousaine (Blagnac, Colomiers, Tournefeuille) ainsi qu'à Montauban. Ces villes vont pouvoir profiter du confort de connexion et de rapidité de la fibre ; et expérimenter de nouveaux usages, notamment ce qui concerne la télévision et les vidéos haute définition en 3D, mais aussi le partage de fichiers.