Etude. Les entreprises européennes craignent d'être dépassées par l'importance grandissante des exigences informatiques

Une nouvelle étude menée par Barracuda Networks a révélé que certaines entreprises s'inquiétaient de ne pas pouvoir faire face à la demande informatique toujours plus grande sur les réseaux d'entreprises existants.

Plus de 600 entreprises et professionnels de l'informatique ont été interrogés par Freeform Dynamics dans le cadre de cette étude qui consistait à évaluer l'impact des nouvelles pratiques professionnelles sur les infrastructures informatiques existantes des entreprises de taille intermédiaire du Royaume-Uni, de France et d'Allemagne. D'après les résultats, un certain nombre de nouvelles tendances commerciales serait responsable d'une surcharge toujours plus importante sur les infrastructures informatiques existantes. Il y aurait également de très grandes incertitudes de la part des entreprises en charge d'adapter les infrastructures informatiques existantes aux nouvelles demandes.

Les entreprises évoluent et, de fait, les exigences en termes de réseau informatique augmentent rapidement.
Les entreprises ayant répondu à l'enquête mettent l'accent sur un ensemble de nouvelles pratiques professionnelles ayant actuellement un impact sur la performance de leur réseau informatique et évoquent également celles qui les affecteront certainement dans le futur. Parmi celles citées, les 3 pratiques qui les touchent le plus actuellement sont :


  1. Une utilisation de plus en plus fréquente du Cloud pour les services essentiels tels que les emails et la gestion de la relation client (69%)
  2. Une augmentation de l'accès mobile et à distance aux réseaux informatiques de l'entreprise (62%)
  3. Une croissance générale en termes de volume et de diversité du trafic réseau (58%)


Ces résultats illustrent la tendance croissante qu'ont les entreprises à se tourner vers une structure plus pointue axée sur les données, mais aussi les challenges que cela engendre sur une infrastructure qui n'est pas conçue pour cette utilisation à l'origine.


Cependant, les trois faits qui devraient poser le plus de problèmes dans le futur sont :

1.     Les changements ou les nouvelles règles de conformité (34%)
2.     L'utilisation d'une infrastructure Cloud (34%)
3.     La connexion M2M et l'Internet des Objets (32%)

Les réponses à cette enquête révèlent qu'au fur et à mesure que les pratiques professionnelles évolueront, le Cloud deviendra un élément essentiel de l'infrastructure informatique. De plus, de nouvelles pratiques telles que le M2M mèneront à une augmentation de la demande sur le réseau à mesure que l'utilisation se fera de plus en plus grande, impliquant ainsi des problématiques liées à la conformité.

La performance, la fiabilité et la sécurité du réseau seront les points les plus touchés
Avec cette demande de plus en plus grande sur le réseau, l'étude a pu identifier les trois points les plus touchés actuellement : la performance (74%), la fiabilité (66%) et la sécurité (66%) du réseau. Malgré le fait que les entreprises se montrent de plus en plus intolérantes à l'égard des problèmes relatifs à ces points, il semblerait que beaucoup d'entre elles doivent encore faire des investissements nécessaires. Cela inquiète ceux qui ont la charge de maintenir l'efficacité des réseaux, et cette situation est mise en évidence par le fait que, pour plus de 61% des participants à l'enquête, faire une analyse de rentabilité et obtenir des fonds serait actuellement synonyme de frein à la modernisation du réseau.

Un travail considérable reste à faire pour condamner les failles des infrastructures critiques existantes
Lorsqu'on leur demande s'ils pensent que leur infrastructure existante sera capable de faire face aux nouvelles exigences qui la toucheront, 94% des participants à l'enquête font état d'un certain niveau de doute ou d'incertitude pour au moins un des points critiques. L'idée de s'adapter à de nouvelles règles de conformité reste la plus grosse incertitude : 63% des participants ne sont pas complètement sûrs de pouvoir répondre aux besoins futurs de plus en plus rigoureux, avec leurs systèmes existants.

Cependant, la conformité est loin d'être l'unique domaine de préoccupation, et il y a des incertitudes à tous les niveaux. Moins de la moitié des participants interrogés se disent confiants quant au fait de pouvoir répondre aux besoins toujours croissants d'un ou plusieurs secteurs en rapport avec la croissance générale de l'entreprise (45%), la connectivité (46% en moyenne) ou l'utilisation d'une infrastructure Cloud (47%).

Avec toutes ces incertitudes relatives à des besoins en évolution constante, de plus en plus de professionnels du secteur informatique envisagent la nécessité d'appréhender les problèmes de façon plus intelligente. Pour 56% des interrogés, il y a un besoin en solutions plus spécialisées, plus avancées, 34% d'entre eux pensant qu'elles seront nécessaires dans le futur. De plus, pour 51% des participants, il existe actuellement le besoin d'une nouvelle approche en termes d'architecture, 32% d'entre eux expliquant que ce serait probablement indispensable prochainement. Beaucoup d'entreprises pensent également que de nouvelles façons de contrôler et de gérer le réseau (60% maintenant, 26% en prévision) devraient prendre de plus en plus d'importance afin de maintenir la performance du réseau alors que les demandes se multiplient.

Pour le Dr. Wieland Alge, Vice-Président et Directeur Général EMEA chez Barracuda Networks, « Cette recherche révèle une incohérence chez les entreprises de taille intermédiaire ayant des infrastructures informatiques existantes exploitées à pleine capacité qui sont pourtant censées pouvoir adopter un certain nombre de nouvelles demandes sans pour autant compromettre leur sécurité ou leur performance. Beaucoup d'entreprises savent que c'est un problème, pourtant, elles n'ont pas les connaissances ou les ressources nécessaires pour instaurer une solution réseau informatique capable de faire face aux nouvelles tendances et aux nouvelles technologies professionnelles. »

D'après Tony Lock, analyste chez Freeform Dynamics, « Les résultats de cette recherche dévoilent clairement quels seront les effets de cette évolution rapide et constante des pratiques professionnelles sur les infrastructures déjà existantes. Étant donné que presque tous les participants interrogés se disent inquiets, il est évident que beaucoup d'entreprises de taille intermédiaire ont un travail considérable à faire pour améliorer leurs capacités et se préparer à affronter le futur. »

0 commentaires: