L’Argus de la presse lance une plateforme pour piloter son influence et sa réputation



L’Argus de la presse, entreprise française d'intelligence économique,  dévoile aujourd’hui sa Suite Media Intelligence LuQi, une plateforme 360° Social Deck, Engagement, Veille et Analyse dédiée aux professionnels de la communication et du marketing pour piloter leur influence et leur réputation.

Développée par l’Argus de la presse, LuQi est unique sur le marché et répond aux différents enjeux des professionnels de la communication et des relations publics.

 « Véritable solution clé en main, LuQi est la première plateforme qui permet d'identifier ses influenceurs, d'animer ses communautés, de diffuser ses campagnes, de veiller sur l’actualité de sa marque et de contrôler l'impact de sa médiatisation. C’est le parfait allié des communicants qui sont aujourd’hui des créateurs de valeur dans la stratégie des entreprises », commente Nicolas Jaunet, Responsable Marketing de l'Argus de la presse.

LuQi permet ainsi de maîtriser sa réputation en ligne, d’identifier ses contacts médias stratégiques, de surveiller son actualité dans les médias et d’analyser sa médiatisation, et notamment de :

·         Se connecter à la base de contacts médias et d’influenceurs (55 000 journalistes, 25 000 comptes twitter influents, etc) et communiquer avec l’ensemble de ses publics ;
·         Diffuser ses actualités grâce à un outil de gestion de campagnes performant ;
·         Contrôler facilement la présence de ses marques, produits, dirigeants dans les médias et recevoir des alertes personnalisées sur son actualité ;
·         Accéder à des reportings, des indicateurs clés et des tableaux de bord dynamiques pour mesurer ses campagnes et améliorer l’efficacité de ses actions de communication.

Disponible sur une plateforme web, LuQi est aussi une application mobile (iOS et Androïd). Elle permet de poursuivre l’expérience LuQi, d’accéder à sa veille en toute mobilité sans même être connecté et d’identifier rapidement ses contacts et médias stratégiques.

0 commentaires: