La French Tech Toulouse vise l'international



La French Tech Toulouse, l'une des plus dynamiques de France, vise désormais l'international. Trois accélérateurs toulousains, Bizlab Airbus, Connected camp IOT Valley et Ekito, viennent d'être retenus par le jury de la French Tech et de l'Agence du Numérique pour participer à un programme novateur d'accueil de start-ups étrangères.

Le principe : les accueillir pendant 12 mois, leur apporter l'aide "classique" de l'accélérateur, les intégrer dans l'écosystème toulousain et les inciter à s'installer en France et à Toulouse. C'est une déclinaison de ce qui a été expérimenté à Paris.

« 30 incubateurs et accélérateurs ont été sélectionnés : 15 pour Paris et 15 pour les Régions. Dans chaque métropole, seulement 3 candidatures étaient acceptées. Les 3 Toulousaines ont été retenues, cela traduit indéniablement la reconnaissance du professionnalisme de nos accélérateurs et la confiance placée en eux. Je les en félicite » déclare Bertrand Serp, Vice-Président de Toulouse Métropole, en charge de l'économie numérique.

Cap vers New York

D'autre part, à l'initiative de Toulouse Métropole, cinq startups (Syntony, Efficiencia, Eurecia, Connit, Ubleam) vont accompagner la délégation de la French Tech Toulouse à la French Touch Conference qui se tiendra à New York du 21 au 23 juin. Après la Silicon Valley, New York est une place forte du numérique aux Etats-Unis

« Toulouse se doit d'être au rendez-vous avec les startups qui souhaitent se développer à l'étranger. Elles vont bénéficier de cette opportunité pour se faire connaître et échanger avec des donneurs d'ordre et des investisseurs américains à travers un programme riche et varié élaboré en lien avec les contacts de la French Tech à New-York » conclut Bertrand Serp.

0 commentaires: