Grandes enseignes : s’inspirer du web pour répondre aux consommateurs

Famille au supermarché
Photo Retency.

La première vague de l'Observatoire de la transformation digitale Odoxa pour Retency, a porté sur les services des grandes enseignes. Retency accompagne les enseignes traditionnelles dans leur transformation digitale en leur proposant de nouvelles technologies pour mieux comprendre leur flux visiteurs et leur permettre de développer de nouvelles offres marketing et de nouveaux services clients.

Voici les quatre principaux enseignements de l'étude selon Céline Bracq, Directrice Générale d’Odoxa

1.       Oui, les grandes enseignes peuvent, elles aussi, être innovantes
69% des Français jugent les grandes enseignes innovantes et ce sont les jeunes (77% des 18-24 ans) qui émettent le plus souvent ce jugement.

2.       Les consommateurs prêtent des qualités assez complémentaires aux sites marchands et aux grandes enseignes de distribution, mais celles-ci sont nettement battues sur le critère le plus important : le prix 
Les grandes enseignes surclassent les sites marchands de 20 points sur « le fait d’y trouver facilement les produits qu’ils souhaitent acheter » et de 6 points sur leur « capacité à vous faire découvrir de nouveaux produits ». En revanche, la tendance est plus favorable aux sites marchands s’agissant du prix (17 points de plus) et de la rapidité de livraison (24 points de plus).

3.       Perception des sites marchands vis-à-vis des grandes enseignes : avant tout des concurrents 
52% estiment que les sites marchands en ligne sont avant tout « des concurrents qui leur font perdre d’importantes parts de marché ».

4.       8 Français sur 10 pensent qu’il est important que les grandes enseignes de distribution nouent des liens étroits avec les start-up pour ne pas être dépassées

"Non, le magasin physique n’est pas mort. Le facteur clé de différenciation des grandes enseignes par rapport aux acteurs du Web reste la qualité du merchandising, la facilité à repérer le produit recherché, mais aussi la perception d'un large choix de produits", estime Isabelle Bordry,  co-fondatrice de Retency.
"Cependant, il apparaît que leurs principales forces de différenciation, le conseil et la recommandation, ne soient pas réellement reconnues comme telles. Il y a donc urgence, pour ne pas tomber dans la guerre des prix, à marquer la différence en proposant de nouveaux services tels que conseils et accompagnement au sein du point de vente en capitalisant notamment sur l'une de leur force : le vendeur."


0 commentaires: