Occitanie / Pyrénées-Méditerranée devient la première Fab Région de France

Une imprimante 3D
Une imprimante 3D.


La Conférence mondiale des Fablabs « FAB12 », qui se déroule actuellement à Shenzhen en Chine, vient d'apporter deux très bonnes nouvelles pour l'ensemble des acteurs de la filière numérique de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, se félicite la région

Le FabLab toulousain Artilect, qui portait la candidature de la France, a tout d'abord été choisi pour accueillir à Toulouse le « FAB14 », en 2018. Cet évènement, qui se déroule chaque année dans une ville différente (Boston en 2015, Shenzhen en 2016, Santiago du Chili en 2017), réunit 1000 fablabs du monde entier et accueille plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

Prenant connaissance ce jour de cette décision, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a déclaré : « Je me félicite du choix d'Artilect pour accueillir le FAB14 à Toulouse, en 2018. Cette décision témoigne à nouveau du dynamisme et de la capacité d'innovation des acteurs du numérique dans notre région. C'est un excellent signal donné à l'ensemble de la filière et une reconnaissance de la qualité du travail mené par Artilect pour porter la candidature de la France pour l'organisation de cet évènement mondial. »

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, qui soutient le FabLab Artilect, sera un partenaire du FAB14.

C'est également à Shenzhen que la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée vient de se voir attribuer le label international Fab Région. « Nous devenons ainsi la toute première Fab Région de France. C'est l'ambition que nous avions affichée avec Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du Développement économique, de l'Innovation, de la Recherche et l'Enseignement supérieur, lors de la présentation aux élus régionaux, en juin dernier, de la politique régionale en faveur de la transition numérique pour les mois et années à venir », s'est félicitée Carole Delga.

« Ce label vient conforter l'engagement de la Région pour le développement des fablabs et de l'économie numérique. Je souhaite faire de cette filière le moteur de la compétitivité, de l'excellence économique et de la création d'emplois sur tous nos territoires. Nous avons pour cela de nombreux atouts, avec 9 800 entreprises dans le secteur représentant 46 300 emplois, deux clusters numériques, des incubateurs de premier plan et nos deux métropoles labellisées « French Tech », Toulouse et Montpellier. Nous continuerons nos efforts pour développer ce potentiel exceptionnel. La Région a déjà mobilisé 1M€ pour soutenir 8 projets* d'extension ou de création de fablabs au titre de l'appel à projets Fab Région 2016. Nous irons plus loin à travers un nouvel appel à projets qui sera élargi à l'ensemble du territoire de la nouvelle Région fin 2016. Notre soutien passera également par l'accompagnement des entreprises, les PME/PMI comme les commerçants et artisans, mais aussi par la formation avec les Ecoles Régionales du Numériques (ERN)  dans les 13 départements de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, grâce à l'appel à manifestation d'intérêt que nous avons lancé en mai dernier », a ajouté la présidente de Région.


Projets retenus au titre de Fab Région 2016 :
-          L'extension du fablab porté par l'association Artilect à Toulouse (31),
-          La création d'un fablab au sein de l'IoT Valley à Labège (31),
-          La création d'un fablab généraliste au sein du pôle numérique de la Communauté de  Communes de Quercy Bouriane (46), en appui à la Cyber-base,
-          La création d'un fablab orienté vers le public jeune et scolaire par la Communauté de Communes de Saint Laurent de Neste (65) au sein de la Maison du Savoir qui abrite déjà une Cyber-base,
-          La création d'un fablab par le PETR Hautes Terres d'Oc sur 3 sites, Brassac, Vabre et Lacaune (81)
-          Les créations de fablabs adossés aux Cyber-bases de Caylus, Moissac et Valence d'Agen s'inscrivant dans la démarche « Artisan numérique » initiée par la Chambre des Métiers de l'Artisanat de Tarn-et-Garonne, portées respectivement par la Commune de Caylus, l'association MAJ et le CORFI des Deux Rives (82).

0 commentaires: