Quand la voiture autonome agite les réseaux sociaux



Les voitures autonomes font beaucoup parler d'elles notamment sur les médias sociaux. Brandwatch, acteur mondial de social media intelligence et de veille, et myclever Agency ont écouté ce qu'il se disait de cette thématique et en ont tiré les principaux insights.

L'étude a été réalisée de janvier à août 2016, 1 655 160 mentions ont été analysées sur plus de 80 millions de sources web (analyse du sexe et de la géolocalisation sur Twitter uniquement)

Le top 3 des marques citées : Google arrive en tête et loin derrière on retrouve Uber et Tesla

Les voitures autonomes : un sujet qui intéresse majoritairement les hommes (à 69% sur Twitter)
Un futur prometteur : des personnes qui parlent de l'achat potentiel d'une voiture autonome, 89% déclarent qu'ils sont prêts à en acheter une contre 11% qui ne le sont pas encore.

Le principal frein à l'achat est :
-          Pour les hommes : le risque d'accident lié aux voitures autonomes (49%)
-          Pour les femmes la perte du plaisir de conduire (53%).

Les risques de hacking sont une préoccupation mineure tant pour les hommes (15%) que pour les femmes (12%).




0 commentaires: