Toulouse sera capitale de la robotique agricole



Après le succès de la première édition qui avait attiré quelque 200 participants venus de plus de 10 pays, le Forum International de Robotique Agricole (FIRA) tiendra sa 2e édition les 29 et 30 novembre prochains à Toulouse.

Organisé pour la 2e année consécutive par la société toulousaine Naïo Technologies, spécialiste des robots agricoles, l’objectif de cet événement reste le même : rassembler les acteurs internationaux de la robotique agricole pour répondre ensemble aux enjeux de la filière, en mêlant agriculteurs, industriels, médias, chercheurs, institutions… venus du monde entier.

Au programme du FIEA : des intervenants de renommée internationale, des pitchs d’innovateurs de l’agriculture, une zone d’expo de robots agricoles, et un barcamp autour de la robotique agricole de demain… Les interventions seront accessibles en français et en anglais, et retransmises en direct sur Youtube.

Trois objectifs

1. Les organisateurs se sont fixés trois objectifs principaux :
Les innovations agricoles : Le 29 novembre, des intervenants de renommée internationales, entrecoupés de pitches, et d'interactions nombreuses avec le public. La zone d'expo fera également la part belle aux robots agricoles présents, et partenaires de cette 2e édition pendant les deux journées.

2. Inventer l'agriculture de demain
Le 30 novembre aura lieu une journée ateliers « barcamps ». Pas de spectateurs, que des participants !  Le but sera de travailler ensemble sur des problématiques concrètes et d’échanger nos points de vue sur l’agriculture robotisée afin de créer des feuilles de routes concrètes.

3. Partager ambitions et conaissannces
Afin de rendre cet événement le plus interactif possible, les interventions seront retransmises en direct sur Youtube et le #FIRA17 sur Twitter permettra à tous de poser leurs questions aux speakers !

"La seconde édition du FIRA 2017 a pour ambition de concrétiser les prémisses de la filière robotique agricole", explique Gaëtan Séverac, Directeur Général de Naïo Technologies, organisateur du FIRA. "Plus qu’un événement, le FIRA constitue selon nous le moment de présenter les solutions de robotique agricole existantes aujourd’hui, et de préparer l’écosystème aux enjeux induits pour les agriculteurs au quotidien", complète Aymeric Barthes, co-fondateur de l’entreprise toulousaine.

"En accueillant ce Forum International de la Robotique Agricole, notre Métropole qui monte s'inscrit plus que jamais dans un écosystème porté par l'innovation sous toutes ses formes, de l'aéronautique au médical en passant par les technologies agricoles ou les transports de demain. Notre Métropole est fière de contribuer au nécessaire lien rural/urbain pour construire un futur partagé, comme en témoigne son partenariat avec les Portes de Gascogne dans la vallée du Gers", a déclaré Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

0 commentaires: