EDF Nouveaux Business : les start-up d'Occitanie à l'honneur

De gauche à droite : André Joly (SIMSOFT INDUSTRY), Virginie Monnier-Mangue (Déléguée Territorial EDF Occitanie), Marie-Anne Lissandre (ISYmap), Vincent Talon (TwinswHeel), Gilles Capy (Délégué Régional EDF Occitanie)


Pour développer son offre client à l’international, le groupe EDF a fait appel à des porteurs de projets innovants, à l’occasion de son premier appel à projet dédié qui s’est déroulé du 18 octobre au 8 décembre 2017.

Avec 156 candidatures, 19 finalistes, et 8 entreprises sélectionnées, ce premier appel à projets d’EDF Nouveaux Business a permis d’identifier les solutions les plus prometteuses. Parmi les 8 lauréats, on compte 3 sociétés d'Occitanie.

La société ISYmap (Instrumentation SYstems for mapping), basée dans le Gard, développe des systèmes de mesure et de cartographie innovants pour l’investigation de zones sensibles. Ces systèmes permettent de mesurer et de visualiser instantanément les informations associées, tout en restant à distance de la zone d’intérêt. Ses capteurs communicants, miniaturisés et géolocalisés sont couplés à un système de gestion des données.

SIMSOFT INDUSTRY est une start-up de l’intelligence artificielle française, basée à Labège près de Toulouse, qui développe des assistants vocaux intelligents pour les techniciens de l’industrie 4.0. La solution présentée dans la catégorie Elaboration et actualisation du dossier de connaissance est l’outil DIVA (Dismantling Intelligent smart Voice Assistant). Il s’agit d’un assistant vocal intelligent dédié aux techniciens du nucléaire intervenant en milieux complexes, pour les aider dans la formalisation de rapports d’interventions à chaud, et dans la structuration d’observations qualitatives liées à leur expérience.

Enfin TwinswHeel, basée à Cahors et à Lyon,  propose des solutions pour les techniciens en charge du démantèlement dans les tâches de transport. Ses droïdes permettent de seconder les ouvriers, et les techniciens dans leurs tâches de logistiques, les rendant plus libres de leurs mouvements. Ils peuvent ainsi se recentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.


A la fois fonds d’investissement et incubateur, EDF Nouveaux Business a prévu d’investir 40 millions d’euros dans 10 start-up d’ici à 2 ans.

0 commentaires: