Les salariés sont plus efficaces dans des espaces de travail numériques



Les employés qui travaillent dans des espaces de travail numériques ne sont pas seulement plus productifs mais aussi plus motivés. Ils font également état d’une plus grande satisfaction professionnelle et d’un meilleur bien-être général, comme le révèle une nouvelle étude mondiale d’Aruba, une société de Hewlett Packard Enterprise.

Grands thèmes et conclusions

L’étude, menée auprès de 7 000 employés dans 15 pays différents, a mis en évidence un important écart en termes de performance et de sentiment des employés entre les espaces de travail numériques à la pointe et ceux qui utilisent la technologie numérique dans une moindre mesure. Plusieurs grands thèmes se détachent :

Les employés travaillant dans des espaces de travail entièrement numériques sont 51 % plus nombreux à être très satisfaits de leur travail et 43 % plus nombreux à considérer positivement leur équilibre vie privée-vie professionnelle que les personnes qui ont moins accès à la technologie. Les employés sont également 60 % plus nombreux à déclarer être motivés au travail et 91 % plus nombreux à vanter la vision de leur entreprise.

  • 65 % des employés ont constaté un développement de leurs compétences professionnelles grâce à l’utilisation de la technologie numérique, contre 31 % seulement des salariés ayant moins accès à la technologie. Avec un espace de travail numérique, 72 % des employés ont fait état d’une meilleure capacité à acquérir de nouvelles compétences professionnelles, contre 58 % des salariés traditionnels.
  •  73 % des employés ont fait état d’un impact positif sur leur productivité et 70 % ont déclaré avoir constaté une meilleure collaboration grâce aux technologies numériques, contre 55 % des salariés "traditionnels".
  • 71 % des personnes interrogées ont déclaré être prêtes à travailler dans un espace de travail entièrement automatisé dans un futur proche.
  • La plupart des personnes interrogées estiment que la technologie numérique participe à rendre l’environnement de travail plus efficace (56 %), plus collaboratif (52 %) et plus attractif (47 %).

Risques émergents

52 %  des personnes interrogées reconnaissent prendre davantage de risques avec les données et les périphériques de l’entreprise, 70 % d’entre eux reconnaissant avoir des comportements risqués (en partageant les mots de passe et les périphériques, par exemple).
Un quart (25 %) des employés se sont connectés à un réseau Wi-Fi ouvert potentiellement non sécurisé au cours des 12 derniers mois, 20 % ont déclaré utiliser le même mot de passe pour différents comptes et applications, et 17 % ont reconnu noter leurs mots de passe pour ne pas les oublier.
L’étude a également montré que les employés accueillent les nouvelles technologies avec enthousiasme et souhaitent que leurs employeurs leur en fournissent davantage :

  • 93 % des personnes interrogées estiment que leur espace de travail pourrait être amélioré en utilisant davantage la technologie
  • 64 % des sondés pensent que leur entreprise risque d’être à la traîne par rapport à la concurrence si de nouvelles technologies ne sont pas mises en œuvre.
  • 64 % des sondés considèrent que le bureau traditionnel finira par devenir obsolète en raison des avancées technologiques.
  • La voie à suivre


Ces résultats indiquent que les entreprises doivent s’adapter afin de pouvoir exploiter les avantages des nouvelles technologies d’espace de travail tout en réduisant les risques pour la sécurité. Aruba recommande aux entreprises les mesures suivantes :


  • Adopter une stratégie d’espace de travail numérique : Les services informatiques doivent travailler avec les chefs d’entreprise, les utilisateurs finaux et les autres parties prenantes pour définir une feuille de route en vue de faire évoluer leur espace de travail numérique. Cela nécessite notamment de se détacher des technologies déjà en place pour déployer de nouveaux outils, tels que les capteurs intelligents et les applications mobiles personnalisées, afin de créer des expériences d’utilisation de l’espace de travail de plus en plus personnalisées.
  • Concevoir des espaces de travail numériques collaboratifs : les entreprises doivent réfléchir à la façon dont l’espace de travail numérique s’étend au-delà de leur siège social pour pouvoir prendre en charge les travailleurs à distance, les partenaires et les clients. Les responsables informatiques doivent prévoir et investir dans un environnement de travail sans frontières.
  • Prendre en compte dès le départ la sécurité : les entreprises doivent concevoir l’architecture de l’espace de travail numérique en y intégrant la sécurité, et prendre en compte l’importance de l’erreur humaine ainsi que les mauvais joueurs. Pour parvenir à un niveau de sécurité optimum en mesure de s’adapter au changement et aux aléas, le service informatique doit s’intéresser aux nouvelles technologies en matière de mise en réseau, de cloud, d’IA et d’apprentissage automatique.

0 commentaires: