Bagages perdus : le système révolutionnaire de Sigfox

bagage


On connaît tous les célèbres présentations que faisait Steve Jobs, l’emblématique patron d’Apple. Mais il n’y a pas qu’Apple qui fait des « keynotes ». Sigfox, la start-up toulousaine qui est devenue grande dans le domaine des objets connectés, a organisé, mercredi à Singapour, un événement, « Sigfox Connect ». Un rendez-vous qui a permis de présenter l’actualité de la société, et pour son PDG, Ludovic Le Moan, de livrer sa vision de l’avenir de Sigfix et des enjeux du marché de l’IoT (internet of things, internet des objets).
Le PDG a notamment fait quatre annonces majeures. Première annonce, un partenariat avec Amadeus, premier fournisseur de solutions informatiques pour l’industrie du voyage et du tourisme, qui a nécessité un an der recherche. Les deux sociétés lancent PinPoint. Son objectif est de fournir la solution de suivi la plus complète du marché pour les aéroports et les compagnies aériennes. Chaque année, les aéroports et les compagnies aériennes transportent des milliards de bagages et de biens de grande valeur qui sont trop souvent perdus, endommagés ou retardés, entraînant des pertes financières importantes, une inefficacité opérationnelle et une insatisfaction croissante des voyageurs.
Grâce à des étiquettes PinPoint, réutilisables, placées sur les bagages, aux capteurs de proximité installés dans les aéroports et à la couverture mondiale du réseau 0G de Sigfox, les compagnies aériennes seront en mesure de surveiller les bagages, de suivre précisément leur emplacement et de détecter les anomalies. Le système pourra être utilisé pour les biens de valeurs. La collaboration entre Amadeus et Sugfx devrait, à terme, aboutir à une joint-venture.

Meilleure géolocalisation

Seconde annonce dévoilée hier : Sigfox lance un service de réseau privé (PAN) pour permettre aux clients de Sigfox de choisir entre un service privé ou un service global, en fonction de leurs contraintes économiques et industrielles. «Les fournisseurs de solutions Smart Home ou Smart City seront parmi les premiers bénéficiaires de cette nouvelle offre » assure Ludovic Le Moan.
Troisième annonce, le renfort des services de géolocalisation « Atlas » pour améliorer le suivis de biens avec deux nouvelles offres, Atlas Native et Atlas Wifi. Grâce aux données des dispositifs GPS et à leur comparaison avec les empreintes du réseau Sigfox, les algorithmes de Machine Learning (apprentissage automatique) d’Atlas réduisent l’incertitude relative à la localisation « réelle » de l’équipement et améliorent la précision de la géolocalisation en limitant la marge d’erreur à 800 mètres. Atlas WiFi, mené en partenariat avec HERE Technologies, ouvrira de nouvelles opportunités en particulier dans la chaîne d’approvisionnement et la logistique.

Compteurs connectés

Enfin, la dernière grande annonce faite par Ludovic Le Moan, concerne un partenariat avec NICIGAS, l’un des principaux fournisseurs de gaz au Japon. Ce projet, développé par UnaBiz et SORACOM, va permettre de connecter 850 000 compteurs de gaz d’ici fin 2020 via le réseau 0G de Sigfox. « Ce projet démontre le potentiel incroyable des industries à connecter leurs actifs pour augmenter leurs revenus et leurs marges », estime le PDG toulousain, qui a précisé que Sigfox était « sur le point de dépasser l’objectif des 15 millions d’objets connectés à son réseau. »7

1,2 million de bagages perdus
Hantise des passagers comme des compagnies aériennes, les bagages perdus gâchent les voyages.
Selon le rapport 2018 de la Société internationale de télécommunication aéronautique (SITA), 4,27 milliards de bagages ont été transportés l’an passé, 24,8 millions « ont subi un incident ou une erreur d’acheminement ».
Parmi ces derniers, 5 % ont été perdus, soit 1,2 million de bagages qui n’ont jamais été récupérés par leurs propriétaires.

0 commentaires: