Google et Carrefour permettent de faire ses courses... à la voix

GoogleHome


Face au coronavirus, la grande distribution, dont les magasins étaient fermés, a fait preuve d'innovation en développant massivement les drives et le numérique. Carrefour vient à cet égard de lancer une initiative inédite avec Google pour proposer de faire ses courses via l'assistant vocal du géant d'internet.
Carrefour est le premier distributeur au monde à s’intégrer au sein de la nouvelle expérience de courses à la voix sur l’Assistant Google, mise au point par les deux partenaires qui avaient signé un partenariat stratégique en juin 2018.

Une triple innovation

Cette intégration permet une triple innovation, explique Carrefour.
L’Assistant, auquel l’utilisateur peut dicter sa liste de courses (en disant "Ok Google, je veux faire mes courses") en utilisant des mots courants (ex : beurre, lait, fromage), est connecté à l’inventaire e-commerce de Carrefour et peut ainsi traduire cette liste en un panier de produits disponibles à la vente sur carrefour.fr ;
Ensuite, cette traduction se fait de façon personnalisée : les références précises proposées par l’Assistant dans le panier reflètent la meilleure compréhension qu’il a des préférences produits de l’utilisateur, tout en laissant à celui-ci la possibilité de supprimer, modifier ou compléter ces produits à sa guise ;
Enfin, une fois qu’il a validé son panier dans l’Assistant, le client bascule de façon fluide dans l'univers e-commerce de Carrefour pour finaliser sa commande, confirmer son créneau et son mode de livraison (drive, drive piéton ou livraison à domicile), effectuer son paiement et faire jouer ses avantages Fidélité.

 

Protection des données personnelles

Pour que l’expérience fonctionne et permette à l’utilisateur de se voir proposer des produits pertinents, une condition : associer son compte Google et son compte Carrefour et donc autoriser Carrefour France à partager l’historique de ses achats chez Carrefour avec Google.
"À tout moment, l’utilisateur peut retirer son consentement et dissocier ses comptes. Le partage de l'historique d’achats avec Google est alors interrompu et Google supprime les données transmises. Il en va de même automatiquement si l’expérience n’est pas utilisée pendant une période de 30 jours. Enfin, Carrefour, conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD), met à disposition des utilisateurs un espace dédié pour l’exercice de leurs droits (ex : droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, etc.)", précise Carrefour sur ce sujet des données personnelles auquel les Français sont très sensibles.

La voix, un nouveau canal

La commande par la voix est une tendance qui va s'accélérer. 46% des Français ont déjà utilisé un assistant vocal selon une étude CSA et Hadopi "Assistants vocaux et enceintes connectées" publiée en mai 2019. 43% des usagers recourent à la recherche vocale pour sa rapidité d’action et les Français utilisent déjà un assistant vocal (notamment sur leur smartphone) pour dicter des mails et des SMS (19%), faire des recherches (15%), interagir avec des objets connectés (8%) et acheter sur internet (4%).
Ce dernier point montre que la marge de progression est donc importante. Carrefour y croit d'autant plus qu'un de ses clients sur 10 possède une enceinte connectée et un tiers déclarent utiliser un assistant vocal sur smartphone.

0 commentaires: