Le petit-fils du commandant Cousteau veut construire une ISS de l’océan

 

Protus

Ces derniers jours nos regards se sont tournés vers l’espace entre le lancement réussi de la mission Mars 2020 ou l’annonce par l’astronaute Thomas Pesquet de son retour sur l’ISS, la station spatiale internationale en 2021 à bord de la capsule Dragon X de Space X. Mais les horizons lointains ne sont pas que dans l’espace, ils peuvent aussi être sur la Terre, dans les profondeurs des océans qui conservent encore beaucoup de mystères. C’est pour pouvoir les percer que le petit-fils du commandant Cousteau, Fabien Cousteau, porte le projet de créer une "ISS de l’océan. "

À la tête de la Fabien Cousteau Ocean Learning Center (FCOLC), dédié à la protection et à la préservation des eaux, des zones côtières et des habitats marins via des actions concernant l’éducation, la recherche, la collaboration, et l’autonomisation, il porte un projet qui s’appelle "Proteus", avec le designer suisse Yves Béhar. "L’exploration océanique est 1 000 fois plus importante que l’exploration spatiale pour – égoïstement – notre survie, pour notre trajectoire vers le futur", explique Cousteau.

Ce projet ambitieux est comme l’héritier des idées du commandant Cousteau qui avait lancé en 1962 les habitats sous-marins "Précontinent", d’abord à basse profondeur près des côtes, puis jusqu’à 100 en 1965 avec Precontinent III.

Proteus serait une vaste base de recherche de 370 m2, capable d’accueillir 12 personnes à 19 mètres de profondeur. Grâce à cet habitat sous-marin, les scientifiques gagneraient du temps et, selon Fabien Cousteau, pourraient réaliser "30 à 40 fois plus de recherches qu’à terre."

Pour construire le projet Proteus, démarré il y a deux ans, Fabien Cousteau cherche à collecter 135 millions de dollars. Il a d’ores et déjà le soutien de plusieurs universités et de la Caribbean Research and Management of Biodiversity.

0 commentaires: