Digital 113 présente une cartographie régionale de l’intelligence artificielle

ia

L’intelligence artificielle, ce ne sont pas que les géants américains de la Silicon Valley. Ce sont aussi des acteurs plus modestes et plus près de chez nous mais au travail d’exploration et d’innovation tout aussi essentiel. Le Cluster Digital 113, né de la fusion de DigitalPlace et FrenchSouth. digital, les clusters numériques d’Occitanie, vient d’en apporter la preuve avec la publication d’une cartographie de l’écosystème IA en Occitanie.

La cartographie référence "les acteurs classés par expertise (analyse de texte, analyse médicale, cybersécurité, IoT, maintenance prédictive, chatbot, traitement d’images, architecture et hébergement de données…), localisation géographique et secteur d’activité (relation client, santé, aéronautique et spatial, agriculture et agroalimentaire, BTP, chimie et pharmacie, éducation, Smart-City…)", indique Digital 113 qui note que les expertises IA les plus représentées en Occitanie sont les outils à base d’analyse prédictive (32 acteurs), la cartographie pour la défense, l’aéronautique et l’agriculture (8) et les chatbots (agents conversationnels, 7 acteurs). 

"Les trois secteurs dans lesquels l’IA est très représentée en Occitanie sont l’aéronautique, suivis de près par la défense et la santé. Ceux du Retail, du E-commerce et de l’éducation, qui ont le vent en poupe en France, sont peu représentés en Occitanie." Enfin Digital 113 a compté 21 experts de niche comme Adagos (réseaux neuronaux), Pixience (imagerie pour la dermatologie), etc.

Institut interdisciplinaire en intelligence artificielle

Cette cartographie a le mérite de montrer combien l’Occitanie s’inscrit dans l’IA, un enjeu majeur. En mars 2018, Emmanuel Macron avait présenté un plan IA doté de 1,5 milliard d’euros d’ici 2022pour faire de la France un leader européen et mondial dans le domaine. Première Région de France et 8e en Europe pour l’effort consacré à la recherche-développement (R & D), l’Occitanie dispose d’un institut interdisciplinaire en intelligence artificielle. 

Porté par l’Université fédérale de Toulouse, cet institut baptisé Aniti (Artificial & Natural intelligence Toulouse Institute) rassemble plus de 200 chercheurs baptisé Aniti travaille sur la mobilité et les transports, la robotique-cobotique (relation robot-homme) pour l’industrie du futur, et l’environnement et la santé.



0 commentaires: