Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2024

Dix tendances de l'IA qui resteront importantes en 2024

  Ionos, société d’hébergement Web, dresse dix tendances qui vont marquer 2024 en matière d'intelligence artificielle L'IA est l'un des développements technologiques les plus importants du 21e siècle. Depuis la publication de ChatGPT l'année dernière, cette technologie est devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne des gens. Selon une enquête de l'association professionnelle BitKom, plus de la moitié des entreprises interrogées (56 %) estiment que l'IA est "la plus grande révolution technologique depuis le smartphone". Cependant, le développement de l'IA est loin d'être terminé. Au contraire, il ne fait que s'accélérer et les défis qui l'accompagnent ne cessent de croître. Selon le rapport, les dix tendances suivantes en matière d'IA auront un impact décisif sur la vie professionnelle quotidienne et l'informatique en 2024 : Les invites de l'IA commandent les apps de manière intuitive : Les apps ne seront plus

Dix tendances de l'IA qui resteront importantes en 2024

  Ionos, société d’hébergement Web, dresse dix tendances qui vont marquer 2024 en matière d'intelligence artificielle L'IA est l'un des développements technologiques les plus importants du 21e siècle. Depuis la publication de ChatGPT l'année dernière, cette technologie est devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne des gens. Selon une enquête de l'association professionnelle BitKom, plus de la moitié des entreprises interrogées (56 %) estiment que l'IA est "la plus grande révolution technologique depuis le smartphone". Cependant, le développement de l'IA est loin d'être terminé. Au contraire, il ne fait que s'accélérer et les défis qui l'accompagnent ne cessent de croître. Selon le rapport, les dix tendances suivantes en matière d'IA auront un impact décisif sur la vie professionnelle quotidienne et l'informatique en 2024 : Les invites de l'IA commandent les apps de manière intuitive : Les apps ne seront plus

L’IA au cœur de la stratégie israélienne à Gaza

Capture d’écran d’une vidéo de l’armée israélienne diffusée le 2 novembre 2023 montrant des frappes sur la bande de Gaza. Israeli Defence Forces Par  Laure de Roucy-Rochegonde , Sciences Po et Amélie Férey , Sciences Po À la fin du mois de novembre 2023, les autorités israéliennes indiquaient que, dans les 35 premiers jours du conflit à Gaza, elles avaient frappé plus de 15 000 cibles – soit trois fois plus qu’au cours des 51 jours qu’avait duré l’opération « Bordure protectrice » , en 2014. Quelques jours plus tard, le magazine d’investigation israélien +972 dévoilait une enquête révélant les raisons de ce rythme effréné : un programme informatique dopé à l’intelligence artificielle (IA) surnommé Habsora – l’Évangile en français – et fonctionnant comme une «  usine à cibles  », 24 heures sur 24. D’après l’article, ce système capable de traiter des masses de données très hétérogènes et issues de différentes branches du renseignemen

Recenser les oiseaux, identifier les plantes : les sciences participatives font-elles vraiment avancer la recherche ?

Par  Bastien Castagneyrol , Inrae et Baptiste Bedessem , Inrae Le phénomène des sciences participatives n’est pas nouveau, mais il a pris de l’ampleur au cours des de la dernière décennie. D’ailleurs avez-vous peut-être vous-même contribué en observant les oiseaux depuis votre balcon ou votre jardin pendant le confinement de 2020, ou en utilisant votre smartphone pour identifier une plante ou un insecte lors d’une promenade en forêt. Ce faisant, vous avez partagé vos observations avec les scientifiques qui les utilisent pour décrire la biodiversité et comprendre son évolution. Mais comment savoir à quel point vous les avez aidés ? Dans la recherche en écologie, cette démarche a un réel impact sur les publications scientifiques, surtout sur des thématiques qui font le lien entre société et environnement. Les sciences participatives se définissent comme la production de connaissances scientifiques à laquelle sont associées des personnes dont ce n’est pas la profession, qui participe

L'intelligence artificielle séduit de plus en plus les directions financières

BlackLine, qui propose des solutions cloud de gestion et d’automatisation des fonctions comptables et finance, vient de publier une étude sur l'intelligence artificielle et les directions financières des entreprises. Le baromètre annuel mené par Censuwide pour le compte de BlackLine, a été réalisé auprès de 1339 cadres dirigeants et professionnels de la finance dans le monde dont 152 en France.  Voici les principaux résultats. Les directions financières face à l'intelligence artificielle À l’heure où les entreprises ont pris acte des changements structurels engendrés par les crises consécutives de la pandémie et de la guerre ainsi que par la reprise de l’inflation, la priorité des directeurs financiers demeure de veiller à la gestion des coûts. Un objectif qui passe aussi par la poursuite de la transformation digitale de leur fonction.  Cette cinquième édition de l’étude met justement en exergue la perception des directeurs financiers quant au pouvoir des technologies pour les

Pourquoi il est grand temps de changer nos représentations des femmes scientifiques

  Par  Sandrine Aragon , Sorbonne Université et Isabelle Vauglin , Université Claude Bernard Lyon 1 Le 11 février marque la Journée internationale des femmes et des filles de sciences organisée par l’Unesco . Elle a pour but de favoriser et accroître la participation des femmes et des filles dans les domaines scientifiques. En France, alors que la parité était presque atteinte dans les séries S, la réforme des programmes de lycée en 2020, en supprimant les mathématiques dans le tronc commun, a annihilé des années d’efforts vers l’égalité. Le nombre de filles dans les sections de maths au lycée a chuté : 40 % seulement en spécialité mathématiques, 30 % en maths expert . Soit une baisse de 28 % des effectifs féminins dans les sciences en terminale entre 2019 et 2021, et la spécialité « Numérique et sciences de l’informatique » est particulièrement abandonnée par les filles . Ces générations ne vont donc pas modifier les profils des filières à l’université. Les mathématiciennes

Le Numérique rétrogradé à un secrétariat d’État : une erreur majeure

  Me Constantin Pavléas, avocat spécialisé en droit des nouvelles technologies, professeur et coordinateur du programme Droit du Numérique & Propriété Intellectuelle et responsable d'enseignements à l'école des Hautes Études Appliquées du Droit (HEAD) réagit à la nomination de Marina Ferrari comme secrétaire d'Etat chargée du Numérique. "Alors que le Numérique avait depuis juillet 2022 un ministre délégué, il vient d’être rétrogradé à un simple secrétariat d’État.  Enjeu stratégique majeur pour notre pays, à l’heure du déploiement massif de l’intelligence artificielle générative, alors que l’Union européenne vient d’adopter un règlement sur l’intelligence artificielle et que les startups françaises d’intelligence artificielle peuvent jouer les premiers rôles à l’échelle mondiale, cette décision est un très mauvais signal :  un très mauvais signal envoyé aux acteurs du numérique, un très mauvais signal envoyé aux acteurs économiques en général un très mauvais signal

Intelligence artificielle : 8 géants de la tech s’engagent à appliquer la recommandation éthique de l’Unesco

    Alors que le projet de règlement européen sur l’intelligence artificielle (AI Act) a été validé à l’unanimité des ambassadeurs des vingt-sept pays de l’Union européenne réunis à Bruxelles vendredi 2 février, les questions d'éthique continuent à se poser sur ces nouvelles technologies. Quel cadre respecter, quelles règles de protection des utilisateurs mettre en place sans nuire au développement, notamment en Europe ? La réponse à ces questions reste complexe mais des avancées concrètes sont là. Ainsi, lundi 5 février, 8 géants de la tech set sont engagés à appliquer la recommandation de l’Unersco sur l'IA. GSMA, INNIT, Lenovo Group, LG AI Research, Mastercard, Microsoft, Salesforce et Telefonica ont signé un engagement inédit pour bâtir une intelligence artificielle (IA) plus éthique et mettre en œuvre les valeurs et les principes de la recommandation de l'Unesco à chaque étape de la conception et du déploiement de leurs systèmes d'IA. Ce premier accord historique a

La France, 6e pays où le prix des données mobiles est le moins cher au monde

  Alors que l'Arcep, le gendarme des télécoms, vient de faire un point d'étape sur le New Deal Mobile, attestant d'une progression significative de la couverture mobile en France métropolitaine entre 2018 et 2022, d'une amélioration générale de la qualité de service et d'une progression sur ces deux points en zones rurales, les Français peuvent se réjouir d'une chose : le prix des données mobiles dans notre pays est l'un des moins cher au monde. En effet, HelloSafe dévoile ce mardi 6 février une carte interactive du prix des données mobiles dans le monde qui place la France au 6 e rang. "L'étude du prix d'un gigaoctet de données mobiles dans le monde révèle que certains pays proposent des tarifs particulièrement avantageux. En effet, Israël (0,04 €), l'Italie (0,12 €) et les îles Fidji (0,15 €) sont ceux où le prix du Go de données mobiles est le moins cher au monde en 2022. Sur cette même année, la France figure également parmi les dix

eRetail Media : les tendances 2024 par Datagram

Par Florence Bréban, co-fondatrice de Datagram, nouveau champion français du eRetail Media au service de la performance des grandes marques. Intelligence Artificielle Générative (IA) : L’IA générative va se développer pour simplifier la génération d’image, de titres ou de descriptions afin de rendre les publicités plus riches et plus attrayantes pour les clients. L’objectif n’est pas de remplacer la créativité humaine mais de fournir des outils d’assistance à la création pour permettre de gagner du temps et d’utiliser moins de ressources.  Amélioration de la Mesure : Les Data clean rooms continueront à se développer avec 2 objectifs principaux : la mesure & l’activation. En rassemblant les données provenant de canaux 360 et de données partenaires tout en les sécurisant, les annonceurs auront la capacité d’améliorer leur connaissance client et également de diffuser des publicités ciblées sans avoir à utiliser de cookies tiers. Activation Omnicanal : On constate également que le eRe

Réactionnaire ? Ce que l’intelligence artificielle dit des discours d’Emmanuel Macron

  Par  Damon Mayaffre , Université Côte d’Azur Emmanuel Macron est-il devenu un président réactionnaire ? Faisant profession de foi de progressisme, son discours n’est-il pas en réalité empreinte de nostalgie et de conservatisme ? La « révolution » que le titre de son livre-programme promettait se rapproche-t-elle de 1789, 1848, 1917… ou plutôt de la révolution conservatrice qui a pu dominer l’Europe et le monde dans les années 1980 . Plus lointainement, la révolution macronienne ne fait-elle pas quelques échos à la révolution nationale du régime de Vichy ? Ses discours semblent l’attester avec des propos natalistes ( « réarmement démographique » ), une restauration de l’autorité et l’affirmation de la triple priorité « l’ordre, l’ordre, l’ordre », l’idée d’un uniforme à l’école et d’une nécessaire préférence nationale face à l’immigration clandestine. Et la résonance lexicale entre la « Renaissance » que projette le nouveau parti du président et la « renaissance » que promettai

Le gouvernement Attal sera-t-il à la hauteur des enjeux de cybersécurité ?

Par Frans Imbert-vier, CEO d' UBCOM , spécialisé dans la cybersécurité pour les entreprises En novembre 2023, Élisabeth Borne, alors Premier ministre, avait imposé aux ministres et à leurs cabinets d'utiliser Olvid pour leurs communications officielles, afin de se protéger des failles de sécurité des applications grand public. En ce début d'année, Gabriel Attal a succédé à Élisabeth Borne et a décidé de revenir sur l'obligation d'utiliser Olvid, application de messagerie instantanée française qui se veut la plus sécurisée du monde. Après l’initiative Borne pour la mise en place d’une solution de communication chiffrée imposé au sein du gouvernement, on aurait pu s’attendre à voir nommer un Secrétaire d’État au Numérique, voir espérer un Ministère du Numérique, ambition qui aurait été aligné avec la fraicheur du Premier Ministre. Hélas, on revient en arrière, avec la note Borne désavouée et toujours pas de Secrétaire d’État au numérique ni même une mention dans le di