Accéder au contenu principal

Articles

Élections européennes 2024 : un scrutin ciblé comme jamais par la désinformation

  Rarement une élection aura à ce point été ciblée par des ingérences étrangères et des tentatives de désinformation. « Des institutions, autorités, acteurs de la société civile et vérificateurs de faits tels que l’Observatoire européen des médias numériques, le Réseau européen des normes de vérification des faits et EUvsDisinfo ont détecté et révélé de nombreuses tentatives de tromper les électeurs avec des informations manipulées ces derniers mois », assurait mercredi le Parlement européen. « Les acteurs de la désinformation ont diffusé de fausses informations sur la façon de voter, cherché à décourager les citoyens de voter ou encore cherché à semer la division et la polarisation avant le vote en détournant des sujets de grande envergure ou controversés. Parfois, ces tentatives de tromper consistent à inonder l’espace informationnel avec une abondance d’informations fausses et trompeuses, dans le but de détourner le débat public. Souvent, des dirigeants et leaders politiques sont
Articles récents

Européennes 2024 : les réseaux sociaux luttent-ils contre l’abstention ?

  Par  Marie Neihouser , Institut catholique de Lille (ICL) et Anastasia Magat , Université Grenoble Alpes (UGA) À la veille des élections européennes du 9 juin, la participation électorale est un enjeu majeur. Un électeur français sur deux s’était abstenu lors des élections européennes de 2019. En 2024, ce chiffre diminuerait très légèrement d’après un sondage (optimiste) d’Eurobaromètre . Ainsi, 67 % des Français déclarent qu’ils iront probablement voter ce dimanche 9 juin. Les moins de 25 ans et les classes populaires forment les catégories sociales s’abstenant le plus. Face à ce manque d’engouement , les candidats tentent de mobiliser par tous les moyens, et notamment par les réseaux sociaux . C’est par exemple le cas de Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national pour ces élections. Le candidat mise sur ses bonnes performances sur TikTok notamment pour mobiliser les franges de la population les plus éloignées de la politique, et en particulier les jeunes

L’Europe veut s’armer contre la cybercriminalité avec le Cyber Resilience Act

  Par  Patricia Mouy , Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et Sébastien Bardin , Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) Assez des cyberattaques  ? La loi sur la cyberrésilience, ou Cyber Resilience Act a été adoptée par les députés européens le 12 mars dernier et arrive en application dans les mois à venir, avec l’ambition de changer la donne en termes de sécurité des systèmes numériques en Europe. Alors que les systèmes numériques sont littéralement au cœur des sociétés modernes, leurs potentielles faiblesses face aux attaques informatiques deviennent des sources de risques majeurs – vol de données privées, espionnage entre états ou encore guerre économique. Citons par exemple le cas de Mirai , attaque à grande échelle en 2016, utilisant le détournement de dispositifs grand public comme des caméras connectées pour surcharger des domaines Internet d’entreprise, attaque de type DDoS (déni de service distribué)

Faut-il arrêter de regarder des séries ?

Depuis plusieurs années maintenant, les Français consomment la télévision et ses programmes de façon délinéarisée, c’est-à-dire à la carte et en différé sur de grandes plateformes comme Netflix, Amazon Prime, Disney +, Apple TV +, Warner, etc. Même les chaînes traditionnelles se sont engagées dans cette voie du « replay » et on a vu dernièrement TF1 lancer TF1 +, M6 lancer M6 + ou encore le groupe Canal + lancer TV +. À chaque fois, le produit d’appel de ces offres est le volume de séries télé proposées. Les séries sont devenues incontournables. La part de la population disposant d’un abonnement qui permet de regarder des vidéos à la demande (VAD), des séries ou des films en illimité en France entre 2016 et 2022 a explosé passant par exemple de 30 à 78 % chez les 18-24 ans. Avec des budgets parfois pharaoniques, de grands réalisateurs qui s’y investissent, des festivals dédiés, la série qui aborde une infinité de thèmes est devenue un phénomène. Mais un phénomène sur lequel on a rare

Une gouvernance mondiale de l’IA est-elle possible et si oui, peut-on y intégrer la jeunesse ?

  Par  Jérôme Duberry , Graduate Institute – Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) ; Christine Lutringer , Graduate Institute – Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) ; Laura Bullon-Cassis , Graduate Institute – Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) et Manuel Hubacher , Graduate Institute – Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) Alors que ChatGPT et d’autres formes d’intelligence artificielle (IA) générative font progressivement leur entrée dans de nombreux aspects de nos vies personnelles et professionnelles, où en est-on de la construction de la gouvernance mondiale de l’IA ? Aux niveaux national et régional, de nombreux efforts de régulation ont été déployés ces dernières années, avec l’adoption de plusieurs documents notables : l’Acte sur l’IA au niveau européen, l’executive order de la Maison Blanche aux États-Unis, ou encore la nouvelle régl

Au salon Vivatech, l’Occitanie fait de l’innovation un axe de son développement

Emmanuel Macron a souvent évoqué son souhait de faire de la France une start-up nation, comme peut l’être Israël. La France n’en est pas encore là, c’est-à-dire dans l’intégration profonde des start-up dans son fonctionnement économique, mais il y a eu des progrès considérables ces dernières années et aujourd’hui, avec quelque 25 000 start-up et 33 licornes – celles valorisées plus de 1 milliard de dollars – la France est aux avant-postes de l’Europe ; c’est d’ailleurs elle qui envoie la plus forte délégation au CES de Las Vegas, le grand salon du numérique américain. La 8e édition de VivaTech a tenu ses promesses en termes de fréquentation.La 8e édition de VivaTech a tenu ses promesses en termes de fréquentation. DDM - Philippe Rioux Mais plus que de start-up nation, peut-être faudrait-il parler de start-up… régions. Alors qu’il s’est achevé hier, le salon VivaTech de Paris – qui fait désormais largement jeu égal avec le CES et est devenu en huit ans le plus important rendez-vous euro

Ingérences étrangères : la prise de conscience de la France

L’affaire des tags « Mains rouges » peintes sur le Mémorial de la Shoah à Paris va-t-elle constituer un tournant : celui d’une réelle prise de conscience de l’opinion face aux ingérences étrangères qui veulent miner notre démocratie, entre opérations de déstabilisation « classiques » et cyberattaques de plus en plus sophistiquées et intenses, voire un mix des deux ? Les mains rouges et les étoiles bleues En tout cas l’affaire – qui a dans un premier temps légitimement choqué dans le climat de hausse des propos et actes antisémites – a échoué à diviser les Français. C’est que ces derniers avaient de quoi se méfier en se rappelant l’affaire des étoiles de David, peintes au pochoir sur des façades d’immeubles à Paris et en banlieue en octobre dernier. Dans un document confidentiel, révélé le 23 février par Le Monde, la DGSI assure que cette opération a été pilotée par le « cinquième département », un service chargé des opérations internationales au FSB, les services secrets russes. Cette

Au salon VivaTech, la Région Occitanie annonce un plan intelligence artificielle régional

Jalil Benabdillah, vice-président de la Région Occitanie, et Marc Sztulman, conseiller régional au numérique, ont inauguré hier le stand régional au salon VivaTech.  Pour la 4e année consécutive, la Région Occitanie est présente en force au salon VivaTech, le grand rendez-vous de la tech, qui se tient à Paris jusqu’au 25 mai et rivalise de plus en plus avec le CES de Las Vegas. Ce mercredi, Jalil Benabdillah, vice-président délégué Économie, Emploi, Innovation, et Réindustrialisation de la Région Occitanie, a remplacé au pied levé la présidente Carole Delga, indisponible pour raisons médicales, pour inaugurer le stand régional qui accueille 27 start-up d’une délégation qui en compte au total 53 sur l’ensemble de VivaTech. Dans la course à l’innovation où les Régions jouent toutes des coudes, l’Occitanie entendait aussi frapper fort pour conserver son dynamisme, qui attire 40 000 nouveaux habitants chaque année. À l’occasion du salon, la Région – la seule à dépasser l’objectif européen

Pour les pays en surchauffe, la tentation de modifier le climat

  La géo-ingénierie solaire entend réfléchir une partie des rayons du soleil vers l'espace. John Crouch/Moment via Getty Imgaes Par  Ben Kravitz , Indiana University et Tyler Felgenhauer , Duke University L’emblématique accord de Paris sur le climat a donné naissance à un nouveau slogan dans les pays en développement : « 1,5 pour rester en vie » . Il se réfère à l’objectif international de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Mais le monde dépassera probablement ce seuil d’ici une décennie , et le réchauffement climatique ne montre que peu de signes de ralentissement. Le monde est déjà confronté à des catastrophes naturelles qui prennent des proportions épiques en raison de l’augmentation des températures. Les records de chaleur sont régulièrement battus. Les saisons des feux de forêt sont de plus en plus extrêmes. La violence des ouragans augmente. L’

L’Occitanie sera présente en force au salon Viva Technology

C’est LE grand rendez-vous international du numérique et le plus grand événement européen pour les start-up et les sociétés technologiques en Europe : la 8e édition du Salon Viva Technology s’ouvre demain à Paris pour quatre jours. Organisé par les groupes Les Échos et Publicis, ce salon voit défiler les PDG des géants du numérique et les jeunes entrepreneurs du monde entier dans pas moins de 25 secteurs économiques différents. L’édition 2024 sera d’ailleurs marquée par une augmentation de 30 % du nombre de pays européens présents par rapport à l’année précédente. Le salon va ainsi compter plus de 120 pays et 40 pavillons, incluant une apparition inédite du Royaume-Uni parmi les 14 pays européens représentés, et un « pays de l’année », en l’occurrence le Japon. Cette année, le salon mettra particulièrement l’accent sur la technologie soutenable, les mobilités et l’intelligence artificielle (IA). « L’IA est en train de révolutionner tous les secteurs, passant d’une technologie innovante

L’IGN lance une application pour découvrir la France autrement

  Peut-on encore, en 2024, se mesurer à la puissance des GAFAM, les géants américains du numérique, dont les applications ont été adoptées par des millions d’utilisateurs de smartphone, pour proposer un service innovant ? À cette question, l’Institut géographique national (IGN) vient de répondre oui la semaine dernière en lançant Cartes IGN, une nouvelle application mobile gratuite, qui offre des fonctionnalités inédites permises grâce à la richesse de son fonds documentaire et aux données de ses partenaires, OpenStreetMap, les Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), l’Office national des forêts (ONF) ou encore les Parcs régionaux et nationaux. « Grâce à une sélection des meilleurs fonds carto et photographiques et de données publiques d’une grande variété, l’application lève ainsi le voile sur les 90 % du territoire (terres agricoles, forêts, plages…) invisibilisés par les applications des géants du numérique », explique l’IGN. Il est ainsi possible de connaître le

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce