Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2014

Etude Interpol et Kaspersky Lab : 60 % des attaques sur Android ciblent les comptes bancaires des utilisateurs

Types de malwares utilisés dans les attaques entre août 2013 et juillet 2014. Source : Kaspersky Security Network L’enquête « Mobile CyberThreats » réalisée par Kaspersky Lab et INTERPOL entre août 2013 et juillet 2014, révèle que 60% des attaques ciblant les terminaux Android ont pour but de dérober l’argent des utilisateurs. Pour arriver à leurs fins, les cybercriminels utilisent les malwares financiers. S’ils visent principalement des utilisateurs en Russie, l’Ukraine, l’Espagne, le Royaume-Uni, le Vietnam, la Malaisie, l’Allemagne, l’Inde et la France ont également subi des attaques. Plus de 588 000 utilisateurs Android à travers le monde ont été confrontés à des malwares financiers – Trojans SMS ou bancaires – au cours de la période étudiée, soit six fois plus que durant la période équivalente, 12 mois auparavant.

Tribune libre. "Un projet big data pour sécuriser les voies ferrées, fausse bonne idée ?"

Par Yannick Hello, Responsable S-EMEA chez Ipswitch , Inc Renforcer la sécurité et améliorer la surveillance des installations est une problématique constante pour la SNCF et réseau ferré de France (RFF), sociétés en charges des voies ferrées françaises. Pour répondre à cette problématique, le projet « vigirail » a été lancé suite à aux accidents ayant marqués l'année 2013, et notamment le déraillement en juillet 2013 de Brétigny-sur-Orge, ayant fait 61 blessés et 7 morts La SNCF et RFF ont ainsi décidé d'investir 410 millions d'euros dans des technologies de pointe avec le plan vigirail, commencé cette année, et qui prendra fin en 2017. Le but est simple : mettre à profit les nouvelles technologies et industrialiser les process pour fournir des informations en temps réels sur l'état des infrastructures et ainsi éviter d'autres drames. Mais cet investissement pourrait se révéler infructueux, voire dommageable, si l'anticipation n'est pas au rendez-vo

Tribune libre. "BYOD? Build Your Own Destiny! "

Par Cédric Cibot-Voisin, Country Manager France chez EasyVista La tendance Bring Your Own Device (BYOD) ne cesse de gagner du terrain. En avril dernier, Gartner prédisait que d'ici 2017, plus de la moitié des entreprises auront adopté la BYOD attitude. Mais, les professionnels de l'informatique sont unanimes ; cette tendance BYOD est étroitement liée à des questions de sécurité informatique. En effet, de nombreux départements informatiques ont laissé BYOD devenir un champ de bataille. Le vol et/ou la perte de donnée est trop souvent pointée du doigt contrairement au fait que les utilisateurs finaux, qui tout simplement et volontairement, souhaitent travailler différemment, de manière efficace - et, surtout, pour le bénéfice de l’entreprise. Comme les utilisateurs libèrent leur matériel, l’IT doit répondre en fonction et repenser les services et les canaux qu'il propose. Les employés veulent utiliser leur propre matériel, critère important participant de conditions

Tribune libre. Cybersécurité des PME : smartphones et tablettes au cœur de l’enjeu

Par Florian Bienvenu, Vice-président Europe centrale et Europe du sud de Good Technology « J’ai d’autres priorités ». Telle est encore la réaction de nombreux dirigeants de Petites et Moyennes entreprises (PME) lorsqu’est évoqué le sujet de la sécurité des données professionnelles qui transitent sur les smartphones et tablettes de leurs cadres.  Cela se comprend. En cette période de difficultés économiques, les investissements sont avant tout orientés vers le cœur de métier de l’entreprise. Sans la présence et les explications d’un Directeur des Services d’Information (DSI), un poste encore largement réservé aux grandes structures, difficile par ailleurs de penser que les chiffres inquiétants qui circulent sur la cybersécurité des PME puissent se transformer un jour en une réalité concrète et coûteuse -  en 2012, les entreprises de moins de 250 salariés auraient concentré 31% des attaques (3 fois plus qu’en 2011) d’après le dernier rapport annuel sur la sécurité de Symante

Midi-Pyrénées et l'Aquitaine se préparent à accueillir les six nouvelles chaînes de la TNT

Midi-Pyrénées et Aquitaine vont prochainement pouvoir bénéficier des six nouvelles chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) lancées en décembre 2012. Le déploiement sera effectif mardi 21 octobre prochain, soit presque deux ans après le lancement de ces nouvelles chaînes en haute définition. Cette longue attente s'explique par le déploiement par grande région en 13 phases, décidé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) afin de permettre une mise à jour progressive des émetteurs. A moins de disposer d'un satellite ou d'une box internet et être éligible à la réception de la télévision par ADSL, fibre ou câble - ce qui n'est pas le cas de beaucoup d'abonnés à internet dans les zones reculées - on ne pouvait pas recevoir ces nouvelles chaînes. Ce sera désormais possible par voie hertzienne avec l'antenne rateau traditionnelle. La phase 11 va concerner tous les départements de Midi-Pyrénées, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, une partie des Lan

Toulouse en bonne voie pour décrocher son label «French Tech»

Une délégation du secrétariat d’État à l’Économie numérique était hier à Toulouse pour auditionner les porteurs du projet « French Tech Toulouse ». La plateforme « French Tech » a été lancée fin 2013 par l’ancienne secrétaire d’État au numérique Fleur Pellerin. Elle vise à favoriser la croissance des start-up, faire émerger et détecter les projets, accompagner les porteurs dans la construction de leur projet et labelliser les projets « Métropoles French Tech ». Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Grenoble, Nancy, Saint-Étienne sont ainsi candidates à ce label aux côtés de Toulouse. Midi-Pyrénées en pointe L’obtention de celui-ci par les acteurs de la Ville Rose est, d’évidence, en bonne voie, à en juger par le dynamisme numérique. Il est vrai que la région est la seconde de France du secteur. Elle se situe même à la première place pour l’édition de logiciels applicatifs, la programmation informatique, la fabrication d’équipements électriques et électroniques. Au to

CavalEquia premier réseau social de cavaliers lancé à Toulouse

Depuis quelques jours, les cavaliers ont leur réseau social : CavalEquia. Fondée par Mikael Houdoux, cette plateforme rassemble les cavaliers et cavalières, les passionnés et amoureux des chevaux. "C'est à la fois un espace communautaire, d'échange, d'aide et de discussion totalement gratuit et accessible partout en France et à l'étranger. En moins de 48 Heures, nous avons comptabilisé plus de 1000 visiteurs pour 7000 pages visitées", se félicite le fondateur. Reportages, interviews de professionnels (cavalier, vétérinaires, etc.), forum, espace communautaire, concours, petites annonces, etc. le site est déjà très complet. L'inscription est gratuite : www.cavalequia.com

Edition spéciale tablettes de La Dépêche pour l'expédition Polar Pod

La rédaction de La Dépêche du Midi vous propose de plonger dans la nouvelle aventure scientifique de Jean-Louis Étienne. Le médecin et explorateur tarnais, qui était ce vendredi 3 octobre à Toulouse dans le cadre du festival scientifique la Novella , peaufine un projet particulièrement ambitieux : l’ expédition Polar Pod . Grâce à notre édition numérique multimédia pour iPad/iPhone et pour dispositifs Android, nous vous proposons de découvrir tous les aspects de cet ambitieux projet qui devrait voir le jour d’ici deux ans. Avec « Antarctique, l’ultime odyssée », regardez la genèse du vaisseau Polar Pod, inspiré du navire américain FLIP. Découvrez quels vont être les thèmes de recherche du Polar Pod qui va se laisser porter par le courant circumpolaire de la mer australe. Pour lire cette édition sur tablettes (iPad, Android) et smartphones, téléchargez gratuitement notre application La Dépêche du Midi sur l’AppStore ou le Google Play , puis rendez-vous dans l’onglet « Hors série

Antarctique, l'ultime odyssée

En ce début du XXIe siècle, l'homme a-t-il exploré tous les recoins de notre planète ? Existe-t-il encore une forêt, une montagne, une plage qui n'ait été foulée ? Si l'on excepte la découverte fortuite d'une peuplade au cœur de l'Amazonie ou celle d'une forêt vierge repérée par un satellite, l'on serait tenté de répondre que tout est connu sur Terre. Et pourtant, il existe un territoire, une zone immense qui reste méconnue : l'Antarctique. Contrairement à son contraire, l'Arctique, ce continent blanc de quelque 14,1 millions de kilomètres carrés dont 280 000 libres de glace est quasiment dans son état d'origine. Percer les mystères du continent blanc Balayé par des vents glaciaux – un record de température y a été enregistré le 10 août 2010 à -93, 2 °C – ce continent préservé des activités humaines par le traité sur l'Antarctique de 1959 et le protocole de Madrid en 1991, est entouré de l'océan austral que l'on connaît enco

Sinistrés de l'Hérault : quand la solidarité vient du web

Le Lez en crue devant le conseil régional à Montpellier Les catastrophes naturelles sont souvent l'occasion de démontrer que le web est aussi un espace de solidarité.  Créé en 2007 par une Montpelliéraine, le site communautaire d’hébergements chez l’habitant BedyCasa , qui propose des  réservations de chambres chez l’habitant dans 6200 villes du monde, a pris une belle initiative mercredi pour venir en aide aux sinistrés de l'Hérault confrontés aux inondations très importantes survenues cette semaine. Le site a décidé d’offrir 25€ de crédits voyage par nuit et par personne pour se loger à Montpellier, mercredi soir et ce jeudi. "Toute personne dans le besoin peut désormais envoyer un mail à montpellier@bedycasa.com juste après s’être inscrite gratuitement sur le site. Elle devra préciser son nom, prénom et l’email d’inscription et une chargée de clientèle la recontactera pour lui trouver un logement rapidement", précise le site communautaire.

Tribune libre. Recherche vocale : vous allez bientôt parler avec votre téléviseur

Par Philippe Grang, Vice President Sales, Service Providers, Portals and Entertainment, EMEA and APAC chez Rovi Pendant de nombreuses années, les technologies de recherche vocales efficaces sont restées éloignées des entreprises qui ont tenté de présenter des méthodes de saisie de nouvelle génération aux consommateurs. Confinées à la navigation de base sur le principe de « mots magiques », les commandes vocales ont été inefficaces et souvent difficiles à utiliser pour les consommateurs. La très large adoption des smartphones et tablettes a conduit à renouveler l'intérêt pour ce genre de technologie et l'assistant virtuel d'Apple, Siri, va au-delà des fonctions de base de navigation dans les menus. Le marché semble maintenant en mesure d'accueillir positivement une nouvelle génération de fonctions vocales, appelée par certains interface langagière, conçue pour simplifier un certain nombre d'interactions des consommateurs avec les systèmes et appareils, et su