Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2024

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce

L’application de Milan presse distinguée

Les Assises du journalisme de Tours récompensent chaque année les meilleures initiatives d’éducation aux médias. Cette année, le jury, présidé par la journaliste Marie Portolano, a décerné, le premier prix à l’éditeur Toulousain Milan Presse pour son application en projet « Mon permis smartphone », distinguée dans la catégorie médias. « Pour un enfant, obtenir son premier smartphone est un événement important. Mais c’est aussi une source d’inquiétude pour les parents. Comprendre les technologies embarquées, protéger son image, maîtriser son temps d’écran ou encore veiller à respecter la vie de la famille : Mon permis smartphone apprend aux enfants à acquérir les bons réflexes avant d’être seuls derrière leur écran », explique l’éditeur. L’application compte plus de 250 questions, sous forme de quiz, réparties en 9 thématiques, qui permettent ensuite de passer le permis en répondant à 40 questions. Pour découvrir le projet : https://bit.ly/milanpermis

Célébrer la Journée mondiale de la sauvegarde des données, un impératif à l'ère du tout numérique

Par Arnaud Marquant, directeur des opérations KB Crawl SAS À l'aube d'une nouvelle ère numérique, la Journée mondiale de la sauvegarde des données, célébrée le 31 mars, nous offre un moment de réflexion critique sur notre rapport aux données. Dans une époque marquée par une digitalisation accrue, la sauvegarde des données se positionne au cœur des débats sur la sécurité, la conformité et la continuité des activités. De bonnes pratiques de sauvegarde essentielles La sauvegarde des données commence par des gestes simples mais cruciaux d'hygiène numérique, préconisés par des institutions telles que l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) en France. Ces mesures de base incluent la réalisation de copies de sauvegarde régulières, la mise à jour des systèmes et des applications, ainsi que la sensibilisation à la cybersécurité. Le renforcement du cadre juridique autour de la gestion des données personnelles, comme le Règlement général sur la pro

Réseaux sociaux : quels usages favorisent le bien-être ?

  Par  Didier Courbet , Aix-Marseille Université (AMU) Les réseaux sociaux ont « un impact sur le développement affectif, sensoriel, cognitif d’un enfant ». Ces paroles sont celles du président Emmanuel Macron qui appelle à mettre en œuvre des recommandations pour « le bon usage des écrans […] parce qu’il en va de l’avenir de nos sociétés et de nos démocraties ». Quel impact psychologique de l’excès de médias numériques ? Mais comment éduquer les enfants si les parents sont eux-mêmes très souvent devant des écrans  ? Cette question est d’autant plus importante que des recherches ont montré que nombres d’usages des écrans, et surtout des réseaux sociaux, sont également liés à des problèmes psychologiques chez les adultes et ce, sans même que les utilisateurs aient conscience de ces liens. Mais il y a une bonne nouvelle : on peut se protéger de ces problèmes et les solutions ne passent pas nécessairement par la diminution du temps d’écran. D’une manière globale, des étud

DSA, DMA, lutte contre la désinformation et les pratiques anticoncurrentielles : les géants du numérique à l’épreuve du cadre réglementaire européen

Par Constantin Pavléas, avocat spécialisé en droit des nouvelles technologies, fondateur et dirigeant du cabinet Constantin Pavléas Avocats En vertu du Digital Services Act (DSA), applicable aux très grandes plateformes depuis août 2023 et à l’ensemble des plateformes en ligne depuis février 2024, l’Union Européenne lance une action visant à lutter contre la désinformation avec, en point de mire, les élections européennes de juin prochain. La notion de désinformation - à distinguer de la mésinformation - s’applique aux informations manifestement fausses ou trompeuses, créées, présentées et diffusées dans un but lucratif ou pour tromper intentionnellement le public. En tant que telles, elles présentent une menace pour les démocraties européennes et mettent en danger la santé, la sécurité et l’environnement des citoyens de l’UE. Parmi les mesures prises par l’UE pour lutter contre la désinformation sur les réseaux, certaines sont de nature incitative, d’autres de nature plus contraignant

Les entreprises ne sont pas prêtes à réussir le déploiement de l’IA générative

Une nouvelle étude commandée par Alteryx , la plateforme d'IA pour l'analyse d'entreprise en France, révèle que les organisations ne sont pas prêtes à tirer parti de l'IA générative en raison de leurs données. Le rapport " Data Stack Evolution : Legacy Challenges and AI Opportunities", qui a interrogé 3 100 leaders mondiaux de l'informatique, a mis en évidence des obstacles qui empêchent le déploiement réussi de l'IA générative, notamment la gestion des piles de données, la stratégie technologique et les cultures d'entreprise. Un manque de confiance envers les piles de données L’étude souligne un décalage important entre la confiance que les responsables informatiques mondiaux accordent à leurs données et la réalité de leurs piles de données. En France, alors que 43% des répondants qualifient la maturité de leurs données comme étant "bonne" ou "avancée" et que 68% ont confiance dans leurs données, un cinquième a tout de même évo

Liquid3, un arbre liquide révolutionnaire pour dépolluer l'air des villes du CO2 et des particules fines

En dépit des reculades du gouvernement sur les Zones à faibles émissions (ZFE) dont l’acceptabilité sociale suscite un vrai casse-tête pour les élus, la pollution de l’air des villes reste toujours une priorité. En France, le coût de la pollution atmosphérique a été évalué de 70 à 100 milliards d’euros par an par une Commission d’enquête sénatoriale et sur la période 2016-2019, Santé publique France a estimé que chaque année près de 40 000 décès seraient attribuables à une exposition des personnes âgées de 30 ans et plus aux particules fines (PM2,5). Mais déployer des espaces verts dans les centres urbains n’est pas toujours aisé. D’où l’idée d’une équipe de chercheurs de l’université de Belgrade de créer un arbre liquide. Baptisé Liquid3, il s’agit d’un photobioréacteur urbain qui utilise la puissance des microalgues pour éliminer efficacement le CO2 et produire de l’oxygène et de la biomasse. Liquid3, qui fonctionne en toute saison, même l’hiver, peut ainsi remplacer un arbre adulte

Nouvelle amende pour Google ou la difficulté de faire respecter les droits d’auteurs par les géants de la tech

Par Constantin Pavléas, avocat spécialisé en droit des nouvelles technologies, fondateur et dirigeant du cabinet Constantin Pavléas Avocats Google a écopé cette semaine d’une amende de 250 millions d’euros, l’Autorité de la concurrence lui reprochant de ne pas avoir respecté ses engagements concernant les droits voisins, qui permettent aux médias de se faire rémunérer lorsque leurs contenus sont réutilisés sur Internet par les géants comme Google.  S’il s’avère déjà très difficile de faire respecter une directive concernant les  plateformes numériques, il devrait être d’autant plus compliqué d’assurer que les auteurs de contenu soient bien rémunérés par les systèmes d’IA dans le cadre du nouveau règlement européen sur l’IA.  La loi du 24 juillet 2019 sur les droits voisins est la transposition de la Directive européenne sur le droit d’auteur et les droits voisins du 17 avril 2019. Elle met en place les conditions d’une négociation équitable entre éditeurs et agences de presse d’une par

Apprendre la langue des signes grâce à l'IA générative et aux avatars en 3D

Grâce à de l'intelligence artificielle, des « avatars signant » peuvent communiquer en langue des signes et produire des ressources numériques pour les personnes sourdes. 3DPro et Motion-Up , Fourni par l'auteur Par  Sylvie Gibet , Université Bretagne Sud Face aux problèmes d’accessibilité qui touchent un nombre croissant de personnes sourdes, les chercheurs s’intéressent aux nouvelles technologies pour l’apprentissage des langues des signes. Dans le domaine du numérique, les recherches se focalisent aujourd’hui sur le développement d’ intelligences artificielles (IA) permettant de traduire automatiquement une langue vocale écrite ou parlée en langue des signes et vice-versa, en utilisant des avatars signant en 3D . Les applications visées concernent notamment la traduction automatique qui permet de produire du contenu en langue des signes à partir de texte (SMS, contenu web…) ou de parole, de sous-titrer textuellement des vidé

Avec les smartphones, la conversation en péril ?

  Par  David Le Breton , Université de Strasbourg La conversation relève souvent de la gratuité, de la flânerie, de la rencontre, elle est une parole partagée. Mais que devient-elle à l’ère du smartphone omniprésent ? Jour et nuit, nous communiquons : via WhatsApp, Messenger, Instagram, Slack, TikTok, par mail ou par texto, via des messages vocaux… Et pourtant, nous rappelle David Le Breton, communiquer n’est pas converser. À la fois vigilants, disponibles et déconnectés de nos sensations physiques, nous avons peu à peu désappris l’ennui, la lenteur, les silences et l’attention à l’autre… Cet article fait partie de notre série « Nos vies mode d’emploi ». Le smartphone a introduit au sein du lien social dans le monde entier un avant et un après de son usage. En une quinzaine d’années, la banalisation de son recours a opéré une transformation inouïe du rapport au monde et aux autres. J’aborderai ici seulement les profondes altérations que connaît la conversation face à l’impact

Les Français s’intéressent toujours à l’information et ils préfèrent les journalistes aux algorithmes

BVA Xsight a mené pour l’ ARCOM , une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 3 400 Français âgés de 15 ans et plus, afin de répondre aux questions suivantes : Les Français s’intéressent–ils à l’information ? Comment les Français s’informent–ils ? Quelle connaissance ont–ils des réseaux sociaux ? Quelle image ont-ils des médias et des journalistes ? Cette enquête menée du 22 novembre au 20 décembre 2023 révèle ainsi que les Français se sentent plutôt bien informés malgré une surcharge informationnelle et une exposition aux fake news qui les poussent parfois à adopter des comportements d’évitement de l’information (changer de chaîne de télévision ou de station de radio, suspension des notifications des applications…). L’expansion rapide des réseaux sociaux et des plateformes de vidéo a facilité et démultiplié l’accès direct des Français à l’information et son appropriation, même si les médias éditorialisés – au premier rang desquels la télévision et la radio – restent aujourd’

Le succès de Mistral AI exaspère l’UE !

Par  Eric Braune , INSEEC Grande École En signant un accord de distribution avec Microsoft fin février, la pépite française de l’intelligence artificielle générative, Mistral AI n’imaginait pas être aussi critiquée. Concrètement, l’entreprise française, soutenue notamment par Xavier Niel, Rodolphe Saadé et Eric Schmidt, a décidé d’autoriser la distribution d’un de ses modèles de langage, Mistral Large sur la plate-forme Microsoft Azure . Commentant ce rapprochement, le député allemand, Kai Zenner, s’est dit extrêmement furieux d’un prétendu « double jeu des Français » . La France avait en effet obtenu des concessions importantes lors des débats précédant l’adoption de l’AI act , la loi européenne qui vise à réglementer l’utilisation de l’intelligence artificielle. Les représentants français avaient souligné qu’un texte trop restrictif obligerait les start-up européennes, dont Mistral AI, à coopérer avec des sociétés américaines. Les propos très critiques à l’égard de la stratégie d

Pour une éducation aux médias et à l’information (de) tous les jours

  Par  Anne Cordier , Université de Lorraine Ce lundi 18 mars 2024 s’ouvre la 35 e  édition de la Semaine de la presse et des médias dans l’école . Chaque année, dans bon nombre d’établissements de la maternelle au lycée, ce rendez-vous permet de « développer le goût pour l’actualité » , tout en abordant avec les élèves des notions clés du travail journalistique, du décryptage de l’information, à travers des présentations du paysage médiatique ou des rencontres de rédactions. Si cette manifestation a son importance, elle ne suffit bien sûr pas à mener à bien tous les objectifs énoncés ci-dessus. L’observation des pratiques informationnelles enfantines et adolescentes , comme l’analyse des situations d’apprentissage dans le monde scolaire mais aussi en famille, en médiathèques ou dans les communautés associatives, plaident incontestablement pour une banalisation de l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Cette éducation est une pierre angulaire du développement d’une cultur

Approches, acteurs, enjeux, secrets, guerre hybride : plongée au coeur des services de renseignement dans le monde

On leur devait déjà le remarquable « Opération d’influences chinoises : un moment machiavélien » (Ed. Les Equateurs) qui, en septembre 2021, détaillait minutieusement comment la Chine entendait « vaincre sans combattre, en façonnant un environnement favorable » à ses intérêts, en enrôlant, entre autres, des personnalités de premier plan en France. Aujourd’hui le duo formé par Paul Charon, directeur du domaine Renseignement, anticipation et stratégies d’influence de l’Institut de recherche stratégique de l’école minimaire (IRSEM) et Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer, docteur en science politique et en philosophie, ancien directeur de l’IRSEM et aujourd’hui ambassadeur de France au Vanuatu, publient aux Presses universitaires de France (PUF) un colossal « Les mondes du renseignement. Approches, acteurs, enjeux. ». Cette somme de 584 pages constitue une véritable encyclopédie sur le renseignement et une mine d’informations pour comprendre le rôle crucial qu’il a aujourd’hui dans un monde mul