Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2019

Outil d'analyse, de décision et de storytelling : comment la Business Intelligence rend vos données vivantes

Par Edouard Beaucourt, Directeur Europe du Sud de Tableau Quel est le point commun entre la lutte contre les maladies ou la mesure des catastrophes naturelles ? Toutes ces démarches sont fondées sur la donnée. C'est grâce à une exploitation efficace de la donnée que l'on peut aboutir à une prise de décision déterminante. Car il ne suffit pas de disposer d'une base de données riche et fournie ; encore faut-il établir des liens entre ces informations pour déceler les causes et solutions éventuelles. La Business Intelligence, fondée sur l'analyse visuelle, permet de mettre les données en récit afin de suivre l'évolution des évènements et de réfléchir à leur résolution. Du rock art au datastorytelling : miser sur la connaissance pour comprendre les données Les représentations de l'information, visuelles ou auditives, ont constamment évolué. Qu'il s'agisse des peintures pariétales, du cinéma ou de l'analyse visuelle de données, nous avons de to

Les eurodéputés approuvent l’accord provisoire sur les droits voisins

Le chemin vers une évolution importante des droits d'auteur en Europe a franchi ce mardi 26 février une nouvelle étape importante dans sa mise en oeuvre.La commission des affaires juridiques a, en effet, approuvé la réforme des règles du droit d’auteur numérique ayant fait l’objet d’un accord provisoire avec les ministres de l’Union européenne (UE). "L’accord conclu entre les négociateurs de l’UE vise à garantir que les droits et obligations de la législation sur le droit d’auteur s’appliquent aussi en ligne. Les co-législateurs se sont également efforcés de garantir qu’internet demeure un espace de liberté d’expression. Les extraits d’articles d’actualité pourront ainsi continuer d’être partagés, tout comme les GIF et les mèmes", précise le Parlement européen qui répond là aux principales critiques des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). C'est quoi le "droit voisin" ? Depuis plusieurs mois, ces géants du net sont engagés dans d'intenses o

Les mobiles pliables arrivent : un vieux rêve qui devient réalité

Le Mate X de Huawei Qui n’a pas été fasciné devant le film « Minority Report » de Steven Spielberg ou la série à succès « Westworld » dans lesquels les personnages principaux manient des écrans pliables ou des tablettes ultrafines que l’on déplie pour obtenir de grands écrans ? Ce rêve de science-fiction est en passe de devenir réalité et le Mobile World Congress de Barcelone sera cette année marquée par les smartphones pliables. Avant même l’ouverture du salon hier, Samsung a dévoilé un premier modèle baptisé Fold, qui fait suite à un prototype à écran flexible, le Youm, présenté en 2013. Samsung dégaine le premier son Fold Le Samsung Galaxy Fold Le constructeur sud-coréen, qui célèbre les dix ans de son modèle phare le Galaxy S, a présenté jeudi dernier à San Francisco son smartphone à écran pliable, compatible 5G, qui sera commercialisé au prix d’entrée astronomique de 1 980 dollars. Plié, le Fold mesure 4,6 pouces (11,7 cm). Il s’ouvre grâce à un écran pliable : la

Barcelone, capitale mondiale du mobile

Le Mobile World Congress (MWC, congrès mondial de la téléphonie mobile) s’est ouvert hier à Barcelone. Cette grand-messe qui réunit tous les acteurs des télécoms - hormis Apple qui fait toujours bande à part - sera dominée par les smartphones à écran pliable et les promesses de la 5G. Samsung a déjà pris tout le monde de vitesse, en présentant mercredi dernier à San Francisco le tout premier smartphone à écran pliable, le Galaxy Fold (lire page suivante). Huawei lui a répliqué dimanche soir avec un modèle pliable encore plus élégant. C’est que Huawei jouera gros à Barcelone… L’enjeu de la norme 5G Le géant chinois a pris de l’avance sur ses concurrents en termes de qualité des équipements de 5e génération, une technologie qui promet de tout connecter plus vite, partout et en tout temps. Les Etats-Unis cherchent à convaincre leurs alliés que les Chinois de Huawei représentent un danger pour la confidentialité de leurs réseaux parce que les services secrets chinois pourraient

Maison connectée : Orange rejoint l’Alliance ULE

La maison connectée est l'un des thèmes majeurs du Mobile World Congress (MWC, congrès mondial de la téléphonie mobile) qui s'est ouvert lundi 25 février à Barcelone. Annoncée depuis plusieurs années, cette maison "intelligente" est dé'sirmais bien là, permettant de piloter l'éclairage, le chauffage ,les volets roulants, les stores ou les alarmes et autres détecteurs à distance depuis son smartphone. Les freins à une adoption massive du concept de maison connectée résident dans le coût des appareils mais aussi dans les diverses normes souvent incompatibles entre elles ou encore dans la complexité de mise en oeuvre. 3 millions de Livebox concernées Orange, premier opérateur télécom en France, vient de franchir un cap en rejoignant ll'alliance ULE. Cette décision fait suite à la décision du Groupe de s’appuyer sur la technologie ULE pour assurer la connectivité des objets de son futur service "Maison Connectée". "Pour permettre à ses

Comment reconnaître une maison connectée ?

Avis d'expert d' Avira Au cours des dernières années, la technologie des maisons connectées est devenue de plus en plus accessible. Cette technologie intelligente se connecte à nos smartphones, elle parle notre langue et les appareils sont toujours plus nombreux à l'intégrer. Il est fort probable que vous ayez déjà acheté un produit de la sorte sans y réfléchir. Il est faux de penser qu'une « maison connectée » est celle où le réfrigérateur fait lui-même les achats et où tout est automatisé. Une maison connectée n'est pas synonyme de gadgets et robots totalement innovants et insensés. En règle générale, il s'agit simplement de remplacer des appareils, équipements et accessoires par des versions similaires en réseau ou automatisées – des ampoules intelligentes, des thermostats intelligents, des systèmes de sécurité intelligents, etc. Qu'est-ce qu'une maison connectée ? La connexion de divers appareils entre eux via un réseau offre effectiveme

Journée Mondiale sans Facebook : et pourquoi pas un avenir sans ?

Par Thomas Fauré, président de Whaller , plateforme de réseaux sociaux garante de la confidentialité des données de ses utilisateurs À l’occasion de la 9ème Journée sans Facebook, ce jeudi 28 février, Thomas Fauré dénonce la schizophrénie technologique qui maintient l’Europe béate devant Facebook, en dépit des mille révélations qui ont été faites à son sujet. Il affirme qu’il existe au cœur du Vieux Continent les moyens d’investir sur l’intelligence autant que sur la sagesse afin non pas de remplacer mais de dépasser le modèle d’une plateforme bâtie sur l’exploitation des données personnelles. Et si au lieu de penser « journée », nous nous permettions d’envisager plutôt un avenir sans Facebook ? 1. Pourquoi donc une Journée Mondiale sans Facebook ?  La Journée Mondiale sans Facebook a neuf ans. Il semble utile de commencer par s’interroger sur les raisons de son existence. Pourquoi diable se priver une journée durant de quelque chose de bon ? Eh bien peut-être que se

Grand débat : la démocratie à l'épreuve de l'intelligence artificielle

Le Grand débat national voulu par Emmanuel Macron et censé répondre à la crise des Gilets jaunes se poursuit jusqu'au 15 mars, mais déjà l'heure de l'analyse des contributions a sonné. C'est que, pour l'exécutif, il est capital d'obtenir le plus rapidement possible la synthèse de ces milliers de contributions déposées sur le site internet, envoyées par courrier, émises lors des réunions locales ou encore écrites sur les cahiers citoyens mis à disposition par les maires. Objectif pour Emmanuel Macron qui a promis des «décisions fortes» : disposer dès la clôture du débat d'éléments pour prendre rapidement des décisions politiques et leurs modalités (référendum, Grenelle social, etc.). Depuis mercredi dernier, les maires rendent aux préfets «les cahiers de doléances» ou les formulaires d'expression citoyenne, ouverts depuis le 16 janvier dans quelque 10 000 communes. Ils seront transmis à la Bibliothèque nationale de France (BNF) d'ici demain lund

L’intelligence artificielle va-t-elle mener l’élevage à la baguette ?

A l'étable. Pexels Par  Nathalie Devillier , Grenoble École de Management (GEM) L’IA est le nouvel eldorado des GAFAM dans l’objectif d’alimenter leurs modèles économiques aux dépens des usagers (voir par exemple le « 10 years challenge » de Facebook ). Lesquels perdent du même coup le contrôle de leurs données. Comment alors garantir que les données de l’agriculture de précision profitent à ceux qui les génèrent ? Les éleveurs 3.0 doivent être vigilants sur le partage de leurs données agricoles. Qu’est-ce que l’agriculture de précision ? L’agriculture de précision ( smart farming ) se développe avec plusieurs finalités : surveillance, protection et prévention en santé. Par exemple, prévenir la propagation des maladies en surveillant la toux des porcs, gérer plus tôt les périodes de quarantaine en cas d’épidémie, identifier plus précisément et plus rapidement un éventuel foyer d’infection. L’analyse en temps réel des données de comporteme

Le Toulousain ITrust annonce une levée de fonds de 2 millions d’euros

Dans le cadre de son développement, la société toulousaine  ITrust, éditrice de technologies en sécurité informatique vient de boucler une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de quatre investisseurs : la société Le Ronsard (administration de biens immobiliers), SOREPAR (Société Régionale de Participation de Midi-Pyrénées, filiale de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées), le fonds Nestadio Capital (société de gestion indépendante spécialiste de l'investissement dans les PME régionales et les entreprises innovantes) et le Groupe Scopelec (1ère SCOP de France spécialisée dans la conception, l’exploitation et la maintenance d’infrastructures de télécommunications et l’intégration de solutions connectées) à hauteur de 1M€. Nouvelle offre de Box Sécurité L’arrivée du Groupe Scopelec au capital se conjugue également avec la signature d’un partenariat technologique et commercial pour déployer la nouvelle offre de Box Sécurité d’ITrust destinée aux PME. "La participation d

Digital Twin : créez le jumeau numérique de votre organisation grâce à l’Architecture d’Entreprise

Par Alain-Gabriel Gomane, senior Product Marketing Manager chez MEGA International   Le terme « Digital Twin » désigne d’une façon générale toute réplique numérique de ce qui existe dans le monde réel : ressources physiques, processus, ou encore systèmes. Ce concept est intrinsèquement lié à l'IoT, qui connecte les actifs physiques à leurs modèles numériques équivalents. Entre optimisation des performances d’un produit, d’un service, ou encore du fonctionnement global d’une entreprise, les opportunités offertes par la technologie du digital twin sont considérables. L’Architecture d’Entreprise peut tirer parti de ce concept en créant une représentation virtuelle d’une organisation qui utilise les données réelles pour automatiser les recommandations, valider les modèles, les corriger et les faire évoluer pour améliorer le processus de transformation métier. Afin de permettre à une entreprise de créer un « jumeau numérique », il est important de procéder par étape : Ca

Cloud et mobiles : maillons les plus faibles des réseaux d'entreprise

Le troisième volet du Rapport Sécurité 2019 de Checkpoint révèle que les principaux vecteurs d’attaque des entreprises sont le Cloud et le mobile. Près d'une entreprise sur cinq a été victime d’un incident de sécurité dans le Cloud en 2018. Les éléments clés du rapport : ·           18 % des entreprises dans le monde ont été victimes d’un incident de sécurité dans le Cloud en 2018 : les types d'incidents les plus courants étaient les fuites de données, les prises de contrôle de comptes et les infections par des logiciels malveillants. ·           Les quatre principales menaces pour la sécurité du Cloud public : pour 62 % des professionnels de l'informatique interrogés, la première menace vient de la mauvaise configuration des plates-formes Cloud qui entraîne des failles de sécurité ou des fuites de données; suivie d’accès non autorisés aux ressources dans le Cloud (pour 55 % des professionnels) ; d’interfaces et API non sécurisées (pour 50 %) ; de prises de cont

24e édition du rapport annuel de Symantec sur les cyber-menaces : le formjacking en plein boom

Selon la nouvelle édition du rapport annuel de Symantec sur les cyber-menaces, les attaques sont plus ambitieuses, plus destructrices et plus sournoises, ce qui représente un véritable défi pour les entreprises et les particuliers. Les attaques par ransomware et cryptojacking n’étant plus aussi rentables qu’auparavant, les cybercriminels se tournent désormais vers des méthodes alternatives plus lucratives comme le formjacking. C’est ce que révèle l’édition 24 du rapport annuel de Symantec sur les cyber-menaces, l’Internet Security Threat Report, qui dresse un état des lieux de la cyber criminalité et des menaces sur l’ensemble de l’année 2018. Le rapport de Symantec fournit également des informations sur les menaces au niveau mondial, les tendances en matière de cybercriminalité et les motivations des attaquants. Il analyse les données collectées par le Global Intelligence Network de Symantec, le plus vaste réseau civil mondial de renseignement sur les menaces qui collecte les

Quand Facebook se fait traiter de gangster numérique

L'année 2019 sera-t-elle pour Facebook aussi terrible que celle de 2018 au cours de laquelle la société de Mark Zuckerberg a été accusée, notamment, de ne pas suffisamment protéger les données de ses membres et de laisser se diffuser des fakenews en tout genre ? En tout cas elle commence fort pour le réseau social aux quelque 2 millards de membres qui vient de se faire sévèrement épingler par les parlementaires britanniques qui enquêtaient sur la propagation des fakenews et leur impact sur le référendum du Brexit. 4350 questions, 73 témoins, 18 mois de travaux Dans un rapport intitulé "Désinformation et fakenews", publié lundi 18 février, les membres de la Commission parlementaire sur le numérique, la culture, les médias et le sport de la Chambre des communes (DCMS)  n'y vont pas de main morte et comparent le réseau social à “un gangster numérique” qui se place “au-dessus des lois”. "Les entreprises comme Facebook ne devraient pas être autorisées à se c

Le datacenter s'invite dans la ville du futur

Par Séverine Hanauer, Directrice des Ventes Data Center & Telecom chez Vertiv France Toujours plus connectée, la ville du futur doit s'appuyer sur une infrastructure de proximité pour la gestion de ses actifs désormais intelligents, selon les principes de l'Edge Computing. Un réseau de micro-datacenters sans les inconvénients du déploiement urbain de datacenters traditionnels. La ville du futur, ses systèmes, ses données : une criticité croissante À concept récent, définition fluctuante. La ville du futur n'échappe bien évidemment pas à cet écueil. La présentation qu'en fait Wikipédia reste toutefois suffisamment vaste pour correspondre à ce qu'on peut en attendre dans les prochaines années. À savoir l'intégration de multiples technologies d'information et de communication et d'IoT pour gérer les actifs d'une ville : SI des services locaux, écoles, bibliothèques, transports y compris le contrôle du trafic et les futurs véhicules autono