Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2011

Tribune libre : 2012, année du consommateur « hyper connecté »

Par Patrice NORDEY, CEO Asie de L’Atelier BNP Paribas Depuis des années les analystes et les experts annoncent la révolution du téléphone mobile dans les habitudes de consommation. Un changement qualifié de « rupture » qui conduira les acteurs de la distribution et les grandes marques à revoir en profondeur non seulement leur modèle de ventes mais plus encore, leur mode de communication et d’interaction avec leurs clients. Il est vrai que dans l’histoire (courte) des technologies, cette année les ventes cumulées de terminaux mobiles dans le monde (smartphones et de tablettes) dépasseront pour la première fois celles des ordinateurs (PC et ordinateurs portables) pour atteindre presque 500 millions d’unités. Cette inversion de tendance devrait d’ailleurs s’accentuer fortement dans les années à venir avec plus de 700 millions de terminaux mobiles vendus en 2013 contre seulement 400 millions d’ordinateurs à la même période (selon le cabinet KPCB). Le mobile commerce, ou m-commerce te

Succès pour le 2e salon international du Jeu Vidéo de Montpellier

Le Montpellier In Game a réuni au Corum l’ensemble des acteurs du monde des jeux vidéo. Pour cette seconde édition, Montpellier Agglomération avait décidé d’étoffer la manifestation et de coupler sur 4 jours un salon professionnel, les 17 et 18 novembre et un salon grand public, gratuit, les 19 et 20 novembre. Avec l’accueil de 700 professionnels et la venue de 34 000 visiteurs, la collectivité est en passe de réussir son pari : faire du MIG un salon incontournable du jeu vidéo. 700 professionnels pour le salon "pro" Le salon professionnel, les 17 et 18 novembre, a réuni près de 500 professionnels et plus de 200 étudiants. Les premiers étaient venus écouter les 39 intervenants des 9 conférences et s’associer aux rencontres BtoB ; les seconds, participer également aux 3 masters class organisées. Les rencontres d’affaires Pro’games ont ainsi permis concrètement la tenue de 90 entretiens auprès des 40 entreprises participantes. 34 000 visiteurs et véritable engouement pour

Le 33e sommet Digiworld à Montpellier

Montpellier accueille mercredi 16 et jeudi 17 novembre le 33e Digiworld summit , sommet international du numérique. Organisé par l'Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate), ce rendez-vous s'est imposé comme un moment unique en Europe pour prendre la mesure des changements à l'œuvre dans le secteur des télécoms, de l'internet et des médias. Au centre des congrès du Corum, 80 exposants, plus de 1 200 participants et plus de 150 intervenants venus du monde entier, vont cette année plancher autour du thème « L'appareil sera-t-il le roi ? » Après les tablettes comme l'iPad, les lecteurs de livres électroniques (eReaders) ou encore les télévisons connectées à internet, quelles seront les prochaines innovations ? Qui choisira quoi chez les particuliers ou les professionnels ? Comment tous ces appareils vont-ils partager les accès hauts débits, fixes, nomades et mobiles ? Et que cherchent vraiment les consommateurs ? Le congrès qui s&#

Télévision : tout change

Hier à minuit, la région Midi-Pyrénées était privée de télévision. Les noctambules qui reçoivent la télé par une antenne râteau avaient beau zapper, leur écran est resté noir, quelques heures, pour la bonne cause : le basculement dans le tout numérique. A minuit, tous les émetteurs terrestres diffusant la télévision en mode analogique et en mode numérique devaient, en effet, s'éteindre. Les émetteurs analogiques de façon définitive ; les émetteurs numériques de façon temporaire, le temps d'effectuer les travaux nécessaires pour ajuster les puissances et les fréquences de diffusion. Avant-dernière région à basculer - à l'exception de Castres qui est programmée avec le Languedoc-Roussillon le 29 novembre - Midi-Pyrénées a constitué pour France télé numérique (FTN), le groupement d'intérêt public chargé du passage au tout numérique, « un chantier record » pour reprendre l'expression de son président Louis de Broissia, interrogé hier dans La Dépêche. Basculement prog

La télé fait sa mue en Midi-Pyrénées

La nuit prochaine, la diffusion analogique va être arrêtée au profit d'une diffusion numérique. Derrière cette révolution, un vrai défi technique pour Midi-Pyrénées, qui doit mettre en service 252 émetteurs. Le 29 novembre, ce sera au tour du Languedoc-Roussillon. Il ne reste plus que quelques heures avant que Midi-Pyrénées n'enterre la diffusion analogique de la télévision par voie hertzienne au profit d'une diffusion tout numérique. À l'exception de la région de Castres, qui basculera le 29 novembre prochain (comme le Languedoc-Roussillon), les huit départements de la région, mais également des zones de quatre départements limitrophes - les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne et le Cantal - vont entamer leur mue cette nuit de lundi à mardi… et peut-être aussi dans les deux jours qui suivent. Car Midi-Pyrénées a ceci de particulier qu'elle dispose d'un nombre record d'émetteurs : 252 précisément dont 50 gérés par les collectivités locales.