Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2007

Élections européennes 2024 : un scrutin ciblé comme jamais par la désinformation

  Rarement une élection aura à ce point été ciblée par des ingérences étrangères et des tentatives de désinformation. « Des institutions, autorités, acteurs de la société civile et vérificateurs de faits tels que l’Observatoire européen des médias numériques, le Réseau européen des normes de vérification des faits et EUvsDisinfo ont détecté et révélé de nombreuses tentatives de tromper les électeurs avec des informations manipulées ces derniers mois », assurait mercredi le Parlement européen. « Les acteurs de la désinformation ont diffusé de fausses informations sur la façon de voter, cherché à décourager les citoyens de voter ou encore cherché à semer la division et la polarisation avant le vote en détournant des sujets de grande envergure ou controversés. Parfois, ces tentatives de tromper consistent à inonder l’espace informationnel avec une abondance d’informations fausses et trompeuses, dans le but de détourner le débat public. Souvent, des dirigeants et leaders politiques sont

Guide numérique : à chacun sa console

Qu'il semble loin le temps où deux barres blanches se renvoyaient un petit pixel… En 25 ans, le jeu vidéo a fait sa révolution et a généré en 2006 un marché colossal de 1,9 milliard d'euros dans l'Hexagone, où l'institut GfK estime qu'un Français sur trois est un joueur. Alors que Vivendi est devenu cette semaine numéro un mondial du jeu et que la « french touch » est toujours autant appréciée, la guerre fait rage autour des consoles. Une guerre à trois : Microsoft, Sony et Nintendo avec respectivement la XBox 360, la Playstation 3 et la Nintendo Wii. Ces consoles next-gen (nouvelle génération) qui ambitionnent de devenir le centre multimédia du salon familial en permettant la lecture de DVD, de photos, de musiques, d'émissions TNT, proposent toutefois des expériences ludiques différentes. Wii. Lancée en décembre 2006, la Wii, qui est la moins chère, propose une manette (la wiimote) dotée d'un capteur de mouvements qui permet de jouer comme jamais auparavant

Guide numérique : médiathèque de poche

Comment faire face au succès de l'iPod, le lecteur audio-vidéo d'Apple dont la dernière version « touch », avec son écran tactile (notre photo), a encore pris une longueur d'avance ? Telle est la question que se posent tous les constructeurs concurrents de la firme de Steve Jobs. Face à la puissance marketing d'Apple, la simplicité de l'interface de navigation et le nombre incalculable d'accessoires destinés aux iPod, difficile, en effet, de concevoir des machines alternatives pour séduire un marché où 5,7 millions de lecteurs se sont vendus en France en 2006, selon l'institut GfK. Samsung, Creative, Sony, iRiver ou Archos jouent alors sur plusieurs tableaux pour tenter d'exister : le prix - car à caractéristiques équivalentes, les iPod restent chers - et les fonctionnalités. Ainsi, outre la lecture de musique ou de vidéo numériques, les appareils du moment peuvent proposer une radio FM, la réception de la TNT, la fonction magnétoscope numérique, la fonc

Guide numérique : GPS, plus abordables et plus précis

Ils avaient été les stars de Noël l'an dernier et il y a fort à parier qu'ils le resteront cette année encore. Eux, ce sont les GPS autonomes. Selon le cabinet Gfk, ces appareils, qui permettent de ne plus se perdre grâce à un guidage satellite, devraient se vendre à hauteur de 2,6 millions d'unités cette année, alors que le marché affichait 250 000 ventes il y a seulement deux ans. Aujourd'hui 16 % des foyers français motorisés possèdent un GPS. L'ère de la maturité s'est donc ouverte pour ces appareils qui sont toujours plus précis et, surtout, plus abordables. Dès 150 € on peut trouver un modèle avec cartographie de l'Europe ! Les évolutions à venir seront alors moins importantes qu'auparavant. Les cartes en 3 dimensions, qui donnent du relief à certains monuments, arrivent (chez Mio) mais l'intérêt reste limité. Tomtom de son côté propose une fonction Mapshare originale. Chacun des 10 millions de possesseurs d'un GPS Tomtom peut proposer de c

Guide numérique : la photo numérique a conquis pros et amateurs

S'il est bien un domaine high tech qui concerne la quasi-totalité des Français, c'est bien celui de la photo numérique qui a conquis, en quelques années, les pros comme les amateurs. En 2007, selon l'étude GfK-Sipec, 5 millions d'appareils photo numérique (APN) ont été vendus et 60 % des foyers sont désormais équipés. Facilité d'emploi, capacité dépassant largement celle des pellicules 24x36, partage avec ses proches par internet, impression des photos à domicile, le numérique dans la photo n'a que des avantages et peut-être un inconvénient : l'embarras du choix ! Trois familles se présentent. > Les compacts. Les prix vont de 150 à 700€. Un capteur de 5 à 6 millions de pixels est suffisant pour des tirages 20x30cm. Le zoom optique varie de 3x à 4x. La focale courante est 38-114 mm mais certains appareils notamment chez Panasonic ou Ricoh proposent un grand-angle. Beaucoup ont un stabilisateur qu'il faut préférer optique. L'écran de visualisation

Guide numérique : des ordinateurs portables pour toutes les bourses

Qu'il semble loin le temps où les ordinateurs portables n'avaient de portable que le nom… En 1982, le premier d'entre eux, l'Osborne, pesait… 11 kg ! Que de progrès depuis en terme de poids, de puissance, de confort d'utilisation et de prix d'achat. Ces dernières années, les portables n'ont cessé de gagner du terrain chez les professionnels comme chez le grand public. Selon le cabinet d'études Gartner, 60 % des 1,85 million d'ordinateurs vendus en France au second trimestre 2007 étaient des portables ; de véritables locomotives pour les constructeurs. Aujourd'hui, les portables n'ont plus rien à envier aux PC fixes et, surtout, répondent à tous les usages. > Les ultraportables. Chéris par les professionnels mobiles, ils intéressent de plus en plus le grand public. Légers (moins de 2 kg), ils offrent un écran de 11, 12 ou 13'' (28, 30 ou 33 cm) en format 4/3 ou 16/9e avec webcam parfois intégrée. Leur processeur mobile à basse cons

Guide numérique : des téléphones mobiles aux multiples fonctions

Sur le front de la téléphonie mobile, ce Noël 2007 s'annonce mouvementé. La raison : l'irruption d'Apple dans le secteur avec son téléphone vedette iPhone. (La Dépêche du 29 novembre). Vendu en exclusivité par Orange au prix (élevé) de 399 € avec la souscription pour 24 mois d'un forfait allant de 49 à 119 €, l'iPhone présente une interface de navigation révolutionnaire sur son écran tactile mais il a de sérieux handicap. La concurrence est vive chez Samsung, LG ou Nokia dont le modèle le plus évolué - le N95 8Go - est en exclusivité chez SFR avec, là aussi, une gamme de forfait proposant l'internet mobile (quasi) illimité. En quelques années, les téléphones portables se sont enrichis de fonctions. À telle enseigne qu'offrir pour ce Noël un de ces appareils, c'est aussi offrir un appareil photo numérique, un lecteur audio et parfois vidéo, une radio, un GPS, un caméscope, une tablette internet, des fonctions d'agendas (smartphones). Parmi les points

Guide numérique : le Noël des écrans plats

C'est le cadeau familial par excellence, celui qui plaira aux enfants comme aux parents et dont l'achat se décidera parfois en famille : un téléviseur à écran plat. Réservé, il y a à peine deux ans, à un public fortuné, les écrans à technologie LCD ou plasma ont vu leur prix fondre comme neige au soleil en même temps que leur part de marché augmentait au détriment des traditionnels téléviseurs cathodiques. Selon l'institut GfK, ces derniers ne devraient détenir que 33 % des ventes sur 2007. Boostées par le mondial de football, puis par la coupe du monde de rugby, les ventes d'écrans plats devraient réaliser de jolis scores à Noël pour lequel les grandes enseignes multiplient les promotions. Le LCD se taille la part du lion avec 3,8 millions d'unités vendues (86 % du marché des écrans plats) contre 600 000 unités pour le plasma. Et les perspectives sont prometteuses puisque GfK prévoit 8,5 millions de foyers équipés en écran plats en 2007 soit un tiers du total. Quan

L'iPhone s'imposera-t-il ?

C 'est « le » lancement produit de l'année qui se déroule ce jeudi en France : celui du très attendu iPhone d'Apple. En effet, depuis l'annonce, en janvier 2007 par Steve Jobs - l'emblématique PDG de la firme américaine - de ce téléphone révolutionnaire, rarement produit n'aura suscité autant de commentaires, qu'ils soient laudateurs ou critiques. Apporter une réelle innovation, créer une mode, jouer sur des codes sociaux d'appartenance et bousculer le landerneau : tel est le credo de Steve jobs dont le talent marketing n'est plus à démontrer. Appliquée à l'iMac ou à l'iPod, la recette a porté ses fruits pour Apple, donnée pour morte il y a quelques années et aujourd'hui en excellente santé boursière. Le coup d'essai de l'iPhone sera-t-il alors un nouveau coup de maître ? Rien n'est moins sûr. Forte concurrence Si l'appareil s'est vendu à 1,4 million d'exemplaires en trois mois aux États-Unis - Apple vise les 10 m

Kindle : le livre réinventé

Amazon, la célèbre librairie sur internet va-t-elle révolutionner la lecture avec son livre électronique baptisé Kindle et lancé aux États-Unis lundi dernier ? S'il est encore trop tôt pour le dire, force est de constater qu'une étape vient d'être franchie avec ce nouveau terminal de la taille d'un livre de poche pesant quelque 300 grammes. Le pari lancé par Amazon est risqué, mais son emblématique patron Jeff Bezos en a vu d'autres, lui à qui l'on prédisait l'échec et qui est à la tête maintenant de la première librairie du net. Si le Kindle s'aventure sur un terrain où de nombreux acteurs de l'électronique se sont cassé les dents, en France comme ailleurs, avec des e-book (livres électroniques) trop chers ou trop lourds ou trop compliqués ou tout cela à la fois, Amazon a préparé sa stratégie. « Nous avons travaillé sur Kindle depuis trois ans. Notre objectif est que le lecteur disparaisse de vos mains pour laisser la place uniquement au

La bataille du livre numérique

Les bibliothèques européennes peuvent-elles faire face au géant Google dans le domaine du livre numérique ? À cette question, la Bibliothèque nationale de France (BNF) veut croire que oui. Engagée depuis avril 2005 avec 22 de ses homologues du Vieux continent dans le projet de bibliothèque numérique européenne (BNE), la BNF s'est lancée dans plusieurs programmes pour opposer à l'hégémonique Google Book Search (ex-Google Print) une vision moins américano-mercantile et plus respectueuse du droit d'auteur et du multilinguisme. Ainsi, un accord a été conclu entre la BNF et les représentants des éditeurs sur un modèle économique et juridique pour mettre à disposition du public des œuvres numérisées soumises à droits d'auteur, a récemment indiqué le président de la BNF, Bruno Racine. Le dispositif, dont un prototype doit être présenté au Salon du livre de Paris en mars 2008, doit garantir « l'accès gratuit aux œuvres du patrimoine et un accès payant aux œuvres sous droit.

Paiement, télé, net : portable à tout faire

En lançant récemment son téléphone portable F3, Motorola a créé la surprise. Pensez donc : un téléphone qui, pour 30 €, ne sert… qu'à téléphoner ! C'est qu'aujourd'hui le portable est devenu le couteau suisse high tech du XXIe siècle. Téléphone bien sûr mais aussi appareil photo numérique, lecteur de musiques et de vidéos numériques, envoi-réception de SMS et de MMS, terminal de connexion à internet, agenda, réveil, radio, console de jeux, GPS… N'en jetez plus… Ces terminaux de plus en plus sophistiqués nous réservent pourtant encore quelques surprises avec des services innovants. L'un d'entre eux, monnaie courante en Asie de l'Est - 20 millions d'utilisateurs au Japon - et dans les pays scandinaves, vient d'être mis en expérimentation à Caen et Strasbourg avec six banques et quatre opérateurs. Il s'agit du paiement par mobile sans contact. À partir du 19 novembre, 1 000 clients et 200 commerçants vont tester ce nouveau moyen de paiement. Con

Un nouveau supercalculateur à Toulouse

Lorsque l'on se trouve face au nouveau supercalculateur du Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs), situé sur le campus de Météo France à Toulouse, difficile de ne pas penser tour à tour au monolithe noir de "2001 l'Odyssée de l'espace" pour la forme et à l'ordinateur HAL du même film pour les capacités de calcul de la machine. Mais l'analogie s'arrête là car il ne s'agit pas de science fiction mais bien d'une réalité scientifique jour après jour plus concrète. Deux exemplaires en France Baptisé Blue Gene/L cette machine est la deuxième qu'IBM installe en France ; la 35e dans le monde. Un autre exemplaire, quatre fois plus puissant, est, en effet, utilisé par EDF. "EDF réalise grâce à cette machine des simulations sur le vieillissement de ses centrales nucléaires, sur leur solidité, sur l'impact que pourraient avoir des inondations ou des marées, etc. Autant de choses qu'il était im

Dites... EEE

Vers la mi-novembre prochain va débarquer en France un OVNI. high-tech : l'EEE (Easy to learn, Easy to work, Easy to play : facile pour apprendre, travailleur, s'amuser). Cet ordinateur miniature du fabricant taïwanais Asus, qui est sorti aux États-Unis le 16 octobre, a bénéficié d'un buzz incroyable sur internet, plusieurs dizaines de sites et de blogs y faisant référence. C'est que cette petite machine à la robe blanche pourrait bien révolutionner notre approche de l'informatique personnelle et cela pour plusieurs raisons. En effet, entre nos ordinateurs portables actuels qui pèsent entre 2 et 3 kg pour la majorité d'entre eux et les organiseurs de type Palm ou les smartphones aux écrans forcément trop petits, un vide s'est créé. Intel et Microsoft avaient bien tenté de lancer pour le combler des Ultra mobile PC (UMPC) mais, trop chers, ils n'ont pas trouvé leur public. Avec son EEE, Asus va-t-il remporter ce défi ? Tout porte à le croire. Disponible e

Les images de Spot débarquent sur Google

Google Earth, le formidable logiciel conçu par Google qui agrège une multitude d'image satellites pour reconstituer le globe terrestre, se développe encore davantage en partenariat avec Spot Image. En effet, la société américaine propose l'accès à une sélection des meilleures images satellites issues de Spot, et ce sur la quasi-totalité du globe. 50000 images disponibles Baptisé "Un monde, une année avec Spot", ce nouveau dossier de Google Earth propose 50000 images Spot " avec la couverture nuageuse la plus réduite, représentant environ 180 millions de km²", explique Spot Image. Et la société toulousaine de poursuivre : "L’ensemble sera mis à jour régulièrement en fonction des nouvelles images acquises par les trois satellites Spot en orbite (Spot 2, 4 et 5) ; en moyenne 10000 nouvelles images sont quotidiennement référencées dans le catalogue en ligne Sirius qui en compte aujourd’hui plus de 12 millions." "L’essor de Google Earth a mis des

Mobilité citoyenne : les villes du futur se dessinent

Acheter son ticket de bus ou de métro directement avec son téléphone mobile. Se servir de celui-ci pour localiser l’épicerie ou la pharmacie la plus proche de l’endroit où l’on se trouve. Recevoir sur son téléphone l’état du trafic routier relatif au trajet que l’on emprunte pour rentrer chez soi. Dialoguer avec ses amis pendant son voyage en train ou télécharger une chanson dans le hall d’attente d’un aéroport. Être guidé sur internet ou sur son téléphone dans ses démarches administratives comme dans ses loisirs. Jamais les possibilités offertes par les réseaux de télécommunications n’ont été si vastes. Quel rôle peuvent jouer les collectivités dans ce secteur nouveau et pour beaucoup d’entre elles méconnu ? Quelle doit être la place de services citoyens sur ces réseaux ? C’est pour répondre à ces questions qu’était organisé jeudi à la préfecture de Région, à Toulouse, en partenariat avec « La Dépêche du Midi », le séminaire « Mobilité citoyenne. » Rencontre avec Gérard Hardy, directe

Demain tous chercheurs ?

Du 8 au 14 octobre se déroule la Fête de la science, une manifestation de plus en plus appréciée par les Français qui découvrent à cette occasion, notamment, l'étendue du travail des chercheurs. Et si, cette année, nous poussions la curiosité un peu plus loin en nous impliquant aux côtés des scientifiques ? Cela est désormais possible sans compétence particulière, tout simplement en partageant sur internet un peu de la puissance de calcul inutilisée de nos ordinateurs personnels. C'est le principe des « grilles de calcul » (grid computing), c'est-à-dire que des milliers d'ordinateurs ont la capacité de calcul d'un supercalculateur. Concrètement, il suffit de télécharger sur internet un logiciel qui tournera en tâche de fond ou remplacera l'écran de veille de son ordinateur. Ce logiciel va analyser des parties de codes envoyées par une université ou un centre de recherche et les leur renverra décryptées. Le premier projet grand public qui a vu le jour sur ce prin

Dix ans de Google

C'était il y a dix ans. Déjà. Le 15 septembre 1997, deux étudiants de 24 ans de l'université de Stanford en Californie déposaient le nom de domaine google.com, clin d'œil à « googol » (le nombre 10 puissance 100 (. Un an plus tard, dans la lignée de Steve Jobs (Apple) ou de Bill Gates (Microsoft), c'est dans un garage que les deux amis créent le groupe Google qui va révolutionner l'internet grâce à un concept à deux faces. Simplicité d'un côté avec une interface dépouillée à l'extrême (un champ de recherche sur une page blanche) ; complexité de l'autre avec un algorithme (le Pagerank) d'une grande qualité et des liens publicitaires (adSenses) liée à la recherche effectuée par l'internaute.LEADER EN FRANCE Le moteur de recherches de ceux qui se présentent comme « trieurs du web » va alors connaître un succès fulgurant et planétaire. Multilingue, il est numéro un dans la quasi-totalité des pays du globe sauf en Chine, Japon et Russie et détient 60

La high tech se met au vert

L'industrie électronique mondiale a, d'évidence, pris conscience qu'il fallait développer des politiques durables et responsables en matière d'environnement. Tel est l'enseignement que l'on peut tirer de la 5e version du « Guide pour une high tech responsable » rendu public cette semaine par Greenpeace, qui salue « des changements majeurs. » « Une véritable compétition s'est mise en place entre les grandes entreprises du secteur pour décrocher le leadership environnement al sur l'élimination des substances dangereuse et la mise en place de collecte de recyclage responsables. » C'est que l'industrie électronique est l'une des plus polluante. Ordinateur, téléviseurs, lecteurs de DVD, téléphones portables, etc. Nombre de produits comportent du PVC ou des retardateurs de flamme bromés (RFB). Grâce au guide de Greenpeace, le consommateur peut savoir quels sont les produits exempts de ces substances. Les progrès mesurés par l'organisation écolo

iPod nouvelle génération

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Steve Jobs, le patron d'Apple, s'y connaît en suspense. À peine était connue la date de la conférence de presse de mercredi dernier qu'internet bruissait de mille rumeurs sur ces fameux nouveaux iPod qui devaient y être annoncés. Un buzz si important qu'il a relégué au second plan le pourtant toujours intéressant salon de l'électronique IFA de Berlin… Seul devant un immense écran, comme il en a l'habitude, Steve Jobs a donc présenté la nouvelle génération d'iPod. Une génération dont l'objectif est clair : rester le n° 1 du secteur. Pour ce faire, Apple a misé sur deux tableaux : le coût, à la baisse, et les innovations, à la hausse. Au sommet d'une gamme cohérente se trouve l'iPod touch. Très attendu, il reprend toutes les caractéristiques de l'iPhone - le téléphone vedette de la marque - sans les fonctions de télécommunication. Ce baladeur audio-vidéo épais de 8 mm possède un écran de 3,5'

Google de la Terre à l'espace

En lançant son nouveau service Sky, extension de son célèbre logiciel Google Earth ( http://earth.google.com ), Google frappe un grand coup. En effet, après avoir cartographié la terre en agençant de la plus belle façon qui soit une multitude d' images satellites reconstituant le globe terrestre, la firme américaine de Mountain View part à la conquête de l'espace. Pas moins. Et le résultat dépasse toutes les espérances. Les passionnés d'astronomie, les professeurs et leurs élèves où même le grand public qui se presse chaque été au rendez-vous de la Nuit des étoiles devraient apprécier de pouvoir disposer d'un véritable planétarium interactif et gratuit à domicile. Bénéficiant d'un accord avec la Nasa mais aussi avec de grands organismes spatiaux internationaux (Digital Sky Survey, United Kingdom Astronomy Technology Centre, Anglo-Australian Observatory), Google propose, en effet, en collaboration avec le Space Telescope Science Institute (STSI) qui a dirigé ce formi

Une semaine technomedi@

Internet >> IPol : "le magazine de l'autre campagne" Produit pour le Web, IPol est un magazine hebdomadaire de la Toile qui sort sa 14 ème édition la semaine prochaine. L’univers 2.0 a révélé une campagne différente de celle des médias dits « traditionnels ». Retour sur le rôle d’Internet dans la campagne avec Pierre-Etienne Pommier, directeur de Bubble, la société qui produit IPol. Source : Leblogmédias >> France 24 lance trois canaux sur YouTube France 24 a annoncé le 11 juin le lancement de trois canaux siglés France 24 (en français, en anglais et en arabe) sur la plate-forme YouTube. Ces trois antennes permettront à la communauté YouTube et aux internautes du monde entier de retrouver le meilleur de

Une semaine technomedi@

Internet >> Foot et rugby en 3D sur myfreesport. com Myfreesport.com propose de revivre en réalité virtuelle les meilleurs moments des matchs de football et de rugby. Le système, testé avec la rencontre de football France-Ukraine, permet à l'internaute de revoir certains moments du match, à la vitesse de son choix, sous l'angle de caméra de son choix et selon le point de vue du joueur de leur choix. Le service reprendra le 4 août lors de la reprise de la Ligue 1 et sera également disponible pour la coupe du monde de rugby 2007. Source : AFP. Internet >> 20 Minutes veut devenir leader des sites internet médias en France Le site internet du quotidien gratuit 20 Minutes, 20minutes.fr , dont une nouvelle version a été lancé e le 15 mars, veut devenir leader des sites médias en France, a indiqué mercre

Une semaine technomedi@

>> Après Rue89. com, place à Obiwi Après le démarrage en fanfare de Rue89 où il faut bien le dire les journalistes tiennent le devant de la scène, c’est au tour de d’Obiwi de se lancer avec un concept clairement orienté contenu utilisateur sur fond de magazine “style de vie”. Pour le moment en béta privé e le site débute le recrutement de ses rédacteurs tout en peaufinant le décor. Le coeur de concept: valoriser l’autogestion et les contributions de la communauté pour faire émerger peu à peu des experts et spécialistes reconnus et notés par les lecteurs eux-mêmes. Source : Ecosphere Internet >> Le journalisme citoyen stimule le journalisme tout court L'amateurisme sur Internet pousserait les groupes médiatiques à davantage de professionnalisme ; c'est en tout cas la conclusion du Sén