Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2021

Earth 300 : l’incroyable yacht nucléaire pour étudier la planète

Le Polar Pod du médecin-explorateur Jean-Louis Etienne nous avait surpris. Ce bateau "vertical", inspiré du FLIP américain, prêt à dériver autour de l’Antarctique pour mieux étudier l’océan Austral doit être lancé en 2023. Le projet Earth 300 , qui vise à étudier l’impact du réchauffement climatique, est, lui, actuellement à l’état de projet, mais il est encore plus surprenant que le navire du docteur Etienne. Imaginé par Aaron Olivera, ancien président de Royal Falcon Fleet qui a déjà investi 4,15 millions de dollars pour étudier la faisabilité de son projet, Earth 300 est un mega-yacht à l’architecture révolutionnaire tant dans son design jamais vu que dans son mode de propulsion. Le navire de 300 mètres de long et de 60 mètres de hauteur pourrait fonctionner avec… un réacteur nucléaire à sel fondu, une technologie inventée dans les années 70 mais jamais vraiment exploitée. Cette technologie propre a reçu le soutien financier de Bill Gates via sa société TerraPower. "L

Rançongiciels, vos données en otage

  Des cartes de cyberattaques dans le monde sont calculées en temps « presque » réel. Christiaan Colen, Flickr , CC BY-SA Frédéric Beck , Inria Vous recevez un e-mail avec une facture en.doc ou.pdf. Vous ouvrez la pièce jointe, et quelques instants plus tard, tous vos fichiers sont bloqués, et une rançon exorbitante vous est demandée pour pouvoir les récupérer. Ces rançongiciels, fréquemment appelés «  ransomwares  », ont déjà fait de nombreuses victimes, et ce n’est pas près de s’arrêter. Les attaques visent sans discrimination particuliers, professionnels, et peuvent amener à paralyser des usines entières ou même des hôpitaux à fonctionner au ralenti. Mais qu’est-ce qu’un rançongiciel ? Comment une telle attaque est-elle menée ? Une déferlante d’attaques par rançongiciel Depuis fin 2013 et l’émergence du logiciel CryptoLocker , une nouvelle famille de logiciels vise à extorquer de l’argent à ses victimes en prenant leurs donn

Troisième anniversaire du RGPD : vers un équilibre entre sécurité et usages ?

Par Benoit Grunemwald, expert en Cyber sécurité chez ESET France   Cela fait maintenant 3 ans que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) veille sur nos données personnelles. Si les règles sont aujourd’hui bien établies, peut-on pour autant identifier certaines perspectives d’amélioration ? Revue de détails. Trois ans se sont écoulés depuis la mise en œuvre du Règlement général sur la protection des données (RGPD) voté par le Parlement européen en avril 2016 avant d’être appliqué au sein des 27 pays de l’Union européenne à compter du 25 mai 2018. En 2021, celui-ci est-il arrivé à maturité ? Depuis sa mise en place, il ne fait aucun doute que le paysage mondial de la protection de la vie privée a évolué, et que le RGPD a su faire la preuve de son bien fondé. Toutefois, la totalité de la population européenne ne semble pas encore assez concernée par la protection de la vie privée en ligne. Le RGPD : une nécessité Premier élément : le RGPD a su démontrer, en trois années

Krach du bitcoin : cybercriminalité et surconsommation d’électricité, la face cachée des cryptomonnaies

  La popularité des cryptomonnaies ne cesse de croître, notamment celle de la plus connue d’entre elles, le bitcoin. Karen Bleier / AFP Donia Trabelsi , Institut Mines-Télécom Business School ; Michel Berne , Institut Mines-Télécom Business School et Sondes Mbarek , Institut Mines-Télécom Business School -20 % pour le dogecoin , – 19 % pour l’ethereum, – 22 % pour definity, la blockchain qui se veut infinie et dont le lancement récent avait connu un départ fulgurant : le mercredi 19 mai restera comme le jour d’un krach important des cryptomonnaies. La plus connue d’entre elles, le bitcoin, limite les dégâts à 8,5 % (39 587 dollars) après être tombé à – 30 % dans la journée. Il a déjà perdu 39 % par rapport à la valeur record atteinte au mois d’avril . Elon Musk est passé du statut d’idole à celui de traître sur le marché des cryptomonnaies. Odd Andersen/AFP

Internet, téléphone : plaintes et insatisfactions en hausse en 2020

  Confinés à deux reprises en 2020, les Français ont massivement utilisé les services de télécommunication, que ce soit l’internet fixe et mobile ou le téléphone, tant pour des raisons professionnelles (le télétravail) que pour les loisirs numériques (jeux, vidéo la demande…). Dès lors pas étonnant que les problèmes de connexion aient bondi l’an passé comme vient de le montrer l’Observatoire des plaintes et insatisfactions recueillies au cours de l’année 2020 réalisé par l’Association française des utilisateurs des télécommunications (Afutt). Interruption de service :  fléau numéro un « La répartition par motif d’insatisfaction reste assez contrastée en fonction des secteurs, mais au total c’est l’interruption de service qui arrive cette année encore en tête des motifs d’insatisfaction sur l’ensemble des plaintes, tirée par les nombreux dysfonctionnements qui nous sont déclarés dans le secteur de l’internet fixe », indique l’Afutt. Pour l’interruption de service (qui est passée de 18 %

L’intelligence artificielle va révolutionner les administrations françaises

  Par Clément Tourné – Ingénieur développement logiciels – Synapse Développement . Pour faire une demande de passeport, de carte d’identité, de titre de séjour, de permis de conduire… il faut souvent s’armer d’une bonne dose de patiente. Les administrations sont surchargées et bien souvent, les administrés trinquent avec des délais de réponse particulièrement longs. Aujourd’hui, une révolution technologique est en marche et permet aux collectivités territoriales de gagner en efficacité. Découvrez comment l’intelligence artificielle va révolutionner les administrations tricolores. Les préfectures départementales et régionales, les CPAM, les CAF, les mairies…  toutes les administrations françaises doivent traiter des volumes de documents très importants. Il s’agit d’ailleurs bien souvent d’un besoin légitime afin de s’assurer de la légalité des demandes. Prenons l’exemple d’une préfecture comme Auch, dans le Gers (190.000 habitants). Seule, elle doit gérer chaque année entre 25.000 et 30

La résilience du journalisme face au pouvoir « jupitérien »

Par  Alexis Lévrier , Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) Quelle trace le quinquennat d’Emmanuel Macron laissera-t-il dans l’histoire de la presse et des médias ? Même s’il a été présenté comme l’homme du « nouveau monde », le président « jupitérien » est revenu dans ses rapports avec les journalistes aux origines mêmes de la V e  République. Il n’a pas hésité pour cela à utiliser les méthodes de la modernité, en diffusant par exemple ses propres images sur les réseaux sociaux tout en tenant la presse à distance. C’est le constat que je dresse dans l’ouvrage Jupiter et Mercure, le pouvoir présidentiel face à la presse (éditions Les Petits Matins). Le projet de ce livre est né le soir même de l’élection présidentielle de 2017, au moment où Emmanuel Macron entamait sa marche solennelle dans la cour du Louvre. Je venais de publier un ouvrage, Le Contact et la distance , qui portait sur la très forte porosité qui caractérise les mondes politique et journalistique en France

Pourquoi les politiques ont-ils peur des journalistes ?

Tribune de Céline Cammarata, Présidente du Club de la presse Occitanie Tout comme le Club de la presse de Bretagne, nous avons décidé nous aussi de faire un petit sondage sur la sale habitude du gouvernement de prévoir un « pool » lors des visites officielles, des voyages ou des grands événements. Cela nous semblait d’autant plus important en cette semaine de liberté de la presse. Depuis tout temps, le pouvoir politique tente de diviser les médias, en privilégiant certains, en mettant d’autres au banc, pour ne pas dire au piquet en réaction à un article qui n’a pas plu, à un sujet décrié… Parlons aussi de la « ségrégation » parisien·nes / provinciaux·ales, petits/grands médias etc.  Bref, ce n’est pas en tenant les journalistes loin derrière des barrières lors de la sortie des conseils des ministres, ni en déclarant « qu’aujourd’hui les journalistes ne cherchent plus la vérité » que l’on va donner l’impression à la profession que le travail des journalistes, le droit d’informer représe

Quand l’intelligence artificielle perce le secret d’un rouleau de la mer Morte

  Grand Rouleau d'Isaïe : exemples de modifications. Photo  Jb344tul Parce qu’elle est encore mal comprise et véhicule nombre de fantasmes, l’intelligence artificielle (IA) suscite parfois la méfiance, certains se demandant à quoi elle sert concrètement. Les applications de l’IA – notamment les algorithmes appliqués sur une masse importante de données – sont, il est vrai très nombreuses, mais il y a quelques jours, on a eu un exemple édifiant de ses possibilités appliquées à l’archéologie. L’IA a, en effet, permis de percer un mystère concernant les célèbres manuscrits de la mer Morte, des rouleaux, datant du IVe siècle avant J.-C. au IIIe siècle après J.-C., découverts entre 1947 et 1956 dans les grottes de Qumran, sur les rives nord-ouest de la mer Morte. Mercredi 21 avril, des scientifiques de l’université de Groningen aux Pays-Bas ont publié dans la revue scientifique en ligne Plos One leurs travaux réalisés sur un rouleau des manuscrits de la mer Morte. Grâce à des algorithme