Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2020

Élections européennes 2024 : un scrutin ciblé comme jamais par la désinformation

  Rarement une élection aura à ce point été ciblée par des ingérences étrangères et des tentatives de désinformation. « Des institutions, autorités, acteurs de la société civile et vérificateurs de faits tels que l’Observatoire européen des médias numériques, le Réseau européen des normes de vérification des faits et EUvsDisinfo ont détecté et révélé de nombreuses tentatives de tromper les électeurs avec des informations manipulées ces derniers mois », assurait mercredi le Parlement européen. « Les acteurs de la désinformation ont diffusé de fausses informations sur la façon de voter, cherché à décourager les citoyens de voter ou encore cherché à semer la division et la polarisation avant le vote en détournant des sujets de grande envergure ou controversés. Parfois, ces tentatives de tromper consistent à inonder l’espace informationnel avec une abondance d’informations fausses et trompeuses, dans le but de détourner le débat public. Souvent, des dirigeants et leaders politiques sont

Multiplication des cyberattaques : comment les entreprises peuvent-elles se protéger ?

Dans le contexte de crise sanitaire où les cyberattaques se multiplient et de grands groupes français en subissent les conséquences, Robert Walters dévoile les résultats d'une enquête réalisée auprès de managers de transition experts des systèmes d'information. Pour 66% d'entre eux, les investissements financiers des entreprises sont insuffisants pour traiter les problématiques de sécurité informatique. Selon une étude réalisée par le cabinet Robert Walters auprès de managers de transition experts en systèmes d'information, les sujets de cybersécurité explosent dans les entreprises. En effet, ils sont 77% à affirmer que ce type de problématiques est de plus en plus présent dans leurs missions de transition : les sujets d'audit, d'anticipation de crise et de réorganisation des organisations étant les principaux. Cependant, 66% de ces managers de transition considèrent que les investissements financiers des entreprises sont insuffisants pour faire face au

La dimension humaine doit toujours être au cœur de la formation digitale

Par Thibault Viguier, co-fondateur de L’Ecole Française La situation actuelle contraint de nombreux organismes de formation à revoir leur copie pour l’adapter au confinement. Surtout que la période est propice à de nouveaux apprentissages. La demande pour les MOOCs, tutoriels et autres formations en ligne explosent depuis 3 semaines. Les Français cherchent à mettre leur temps libre à profit. Malheureusement, dans la précipitation, certains organismes oublient un peu vite les fondamentaux du e-learning : des cursus courts, axés sur la pratique et interactifs. Se former partout et à tout moment La digitalisation présente de nombreux avantages pour la formation, en période de confinement, bien sûr, mais pas seulement. Elle va permettre à chacun de choisir le moment le plus opportun pour son apprentissage. Elle offre également l’occasion à des personnes habitant des zones géographiques isolées d’accéder à des compétences qu’elles ne trouveront pas à proximité de chez elles. To

IoT et 5G : l’accord parfait

Par Christophe Boitiaux, Directeur marketing de T-Systems France Pour que les promesses de l'loT puissent se réaliser, un réseau fiable, pérenne et sécurisé est la condition sine qua non à l'exploitation des données à tout moment et en temps réel. L’IoT, moteur de la transformation digitale L’Internet des objets (IoT), véritable colonne vertébrale de la société numérique, semble plus que jamais au cœur de la transformation digitale des entreprises. Ces dernières font évoluer leurs offres et proposent de nouveaux produits et services associés à l’expansion rapide du big data et de l’intelligence artificielle (IA). En témoigne le rapport 2019 de la GSMA - association représentant près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile à travers le monde - qui prévoit que le nombre de connexions IoT (cellulaires et non-cellulaires) triplera d'ici 2025, pour atteindre le chiffre record de 25 milliards de connexions. L’IoT étant au cœur de la transformation num

Huawei serait-elle aux mains de Pékin pour pirater la recherche des vaccins contre le Covid-19 ?

D’après le FBI et le Department of Homeland Security des États-Unis, des cyberacteurs liés à la Chine ont tenté d'obtenir illégalement de précieuses données de propriété intellectuelle et de santé publique en rapport avec les essais des vaccins et les traitements, auprès de réseaux et de personnel affiliés à la recherche liée à COVID-19. Les agences américaines ont également averti que les institutions et les entreprises impliquées dans la recherche des vaccins contre le Covid-19, fabrication des traitements et des tests pour dépister le nouveau coronavirus devraient prendre des mesures de sécurité supplémentaires pour protéger les données et tout simplement être conscientes de la menace potentielle. Selon David Stupples, professeur d'ingénierie électronique à la City University of London : « Depuis 20 ans nous savons que la Chine est activement engagée dans la cyber-espionnage et la cyber-surveillance. L’objectif de la Chine est d'avoir accès à la planificat

Le deuxième anniversaire du RGPD

Par Benoit Grunemwald, expert en cybersécurité chez ESET France Le 25 mai 2020 marque le deuxième anniversaire de l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGDP) en Europe. Sans doute le plus important texte législatif sur les données personnelles de ces dernières années, le RGPD a été conçu pour assurer le droit à la confidentialité des personnes vivant dans l'UE. Deux ans plus tard, nous avons constaté une augmentation substantielle de la sensibilisation à la confidentialité et la protection des données, avec des réglementations supplémentaires entrant en vigueur dans le monde entier. Les menaces contre la vie privée n'ont jamais été aussi grandes. Les efforts continus des cybercriminels soulignent la valeur financière des données et l'importance de ne pas baisser la garde lorsqu'il s'agit de protéger les informations personnelles. Ces deux dernières années ont cependant montré que le RGPD n'était pas un remède miracle

Cinq questions à se poser avant d'installer une application de traçage

Par Lyle Frink, rédacteur Avira Le traçage des contacts est un outil essentiel pour endiguer toute épidémie majeure et le COVID-19 n'y fait pas exception. Depuis toujours, le traçage des contacts est une tâche lente et laborieuse, le personnel médical travaillant directement auprès des personnes contaminées pour identifier et contacter les individus potentiellement contagieux. Ce processus est efficace pour les maladies comme la polio et la tuberculose. Cependant, aux vues de la rapidité avec laquelle le COVID-19 se propage et du nombre élevé de personnes qui le répandent sans présenter de symptômes, une question suscite réflexion : peut-on améliorer les conditions de vie et le traçage des contacts grâce à la technologie ? Le signal Bluetooth au cœur du dispositif On a réellement compris le potentiel des smartphones, lorsqu'Apple et Google ont annoncé qu'ils prévoyaient de légères modifications de leurs systèmes d'exploitation respectifs en raison du COVID-19.

McAfee partage ses conseils afin de lutter contre les fake news

La crise sanitaire mondiale du coronavirus est un exemple parfait pour illustrer le phénomène des fake news (info ou fausses informations). De nombreuses informations fallacieuses ont en effet circulé concernant le COVID-19, créant un climat d’incertitude général.  L'éditeur de logiciels antivirus McAfee profite de ce moment  pour aider les consommateurs à faire le point sur leur hygiène numérique et sur les meilleures pratiques pour rester à l'avant-garde des menaces en évolution. Les fake news : Cette année a montré que des évènements peuvent chambouler le quotidien très rapidement. Les consommateurs souhaitent rester au courant en permanence des tendances mondiales, des annonces, et des résultats des élections. Cette focalisation accrue sur l'actualité ouvre une opportunité pour les cybercriminels. Une opportunité de créer des rumeurs qui provoquent la panique et qui peuvent être qualifiées de sensationnelles. Cependant, il existe des promesses malveillantes fai

Coronavirius : le gouvernement français victime d’une campagne de phishing

Au cours des deux derniers mois, les chercheurs Proofpoint ont constaté  une recrudescence de sites de phishing sur le thème du Covid-19 imitant des organisations du monde entier : l'Organisation mondiale de la santé (OMS), des organisations non gouvernementales (ONG), l'Internal Revenue Service (IRS) et les Centers for Disease Control (CDC) aux Etats-Unis, le gouvernement du britannique, le gouvernement du Canada et le gouvernement Français. Plus de la moitié des 300 campagnes de phishing Covid-19 observées depuis janvier 2020 sont axées sur le vol d’identifiants utilisateurs. Les cybercriminels adaptent les leurres en fonction des thèmes qu'ils estiment être les plus efficaces et utilisent des sites web fréquemment visités pour voler ces données. Le Covid-19 est sans conteste le thème le plus fréquemment utilisé ces derniers temps. Voici un exemple récent de site web frauduleux imitant celui du gouvernement Français inséré dans des campagnes de phishing Covid-19 :

59% des Français favorables à StopCovid, mais...

Alors que l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique ( Inria ) a publié mardi 12 mai  les premiers éléments du code source de StopCovid sur la plateforme GitLab et que le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O a assuré que l'application sera opérationnelle le 2 juin prochain, après un passage devant les députés le 25 mai, le débat reste toujours aussi vif sur cette application de traçage des malades du Covid-19. Débat technique d'abord. StopCovid, réalisé par un consortium public-privé en France, s'inscrit dans le projet européen mené par 130 institutions PEEP-PT ( Pan Europen Privacy Preserving Proximity Tracing )... que  l'Allemagne et la Suisse ont quitté, préférant opter pour la solution proposée par les géants Apple et Google. Une décision qui relève aussi d'un débat éthique puisque le choix d'une solution centralisée (comme en France) ou décentralisée (sur les smartphones) entraîne des conséquences très diffé

Les chiffres clés sur l’usage du mobile en France et en Europe

Hootsuite , le leader mondial de la gestion des médias sociaux et We Are Social, l'agence internationale, dévoilent leur comparaison des chiffres clés du mobile en Europe. Abonnements mobiles : L’Espagne et l’Italie atteignent leur maturité Hootsuite et We Are Social ont comparé les chiffres du mobile en France , au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie. La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont vu le nombre d’abonnements mobiles augmenter cette année avec respectivement 65,53 millions d’abonnements (+0,8% vs 2019), 72,41 millions (+1,3M) et 110,7 millions (+1,8%). L’Espagne et l’Italie semblent avoir atteint leur maturité puisque l’on observe une diminution du nombre d'abonnements avec respectivement une évolution de -0,3% et -2,7%. Dans les cinq pays étudiés le nombre d’abonnements mobiles est égal ou supérieur à la population : France : 65,53 millions d’abonnements soit 100% de la population Royaume-Uni : 72,41 millions d’abonnements soit 107% de

Smart Building : entre défis technologiques et environnementaux, quelles perspectives pour les bâtiments connectés de demain ?

Par Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma Dans une époque récente, les principaux enjeux du bâtiment étaient avant tout liés à sa solidité, son étanchéité et son esthétisme. Désormais, grâce à l’apport de la technologie, il est possible de récolter et d’analyser les données liées au fonctionnement du celui-ci. Cette évolution ouvre la voie vers de nouvelles perspectives en matière d’efficience, de performance énergétique et d’intelligence du bâtiment. Comme tout pouvoir, cela implique de grandes responsabilités. C’est dans cet esprit que la loi ELAN et de récents décrets ont vu le jour, dont l’objectif est notamment de réduire la consommation énergétique des bâtiments tertiaires de plus de 1000 m² de 60% entre 2010 et 2050. Dans ce contexte, il est possible de se demander quel rôle jouera l’IoT pour atteindre cet objectif et quelles sont les projections envisageables d’un Smart Building en 2050 ? Remontée des données et performance énergétique du bâtiment  Af

Enquête OneLogin : 30% des Français n’ont jamais changé leur mot de passe

OneLogin , un leader mondial dans le domaine de la gestion des identités et des accès, annonce les résultats d’une enquête mondiale qui examine les conséquences en matière de sécurité de la généralisation du télétravail en raison de la pandémie du Covid-19. L’enquête , réalisée par le cabinet d’études OnePoll en avril 2020 auprès de 1000 professionnels en télétravail respectivement en Allemagne, en France, au Royaume Uni, en Irlande et aux Etats Unis, révèle que ces pays n’ont clairement pas accordé la priorité aux mesures de sécurité et aux meilleures pratiques en matière de mots de passe avec la mise en place de ce nouveau mode travail. OneLogin dévoile les chiffres français : Globalement, près de 9% des Français interrogés ont partagé le mot de passe de leur ordinateur professionnel avec leur conjoint ou leurs enfants, exposant ainsi toutes les données de leur entreprise à un risque d’intrusion. L’enquête révèle aussi des risques externes, 56% des personnes interrogées, to

Sauver la presse quotidienne régionale : les leçons des géants du numérique

Par  Romain Gandia , Université Grenoble Alpes et Guy Parmentier , Université Grenoble Alpes La presse régionale souffre des conséquences de la crise du Covid-19. Fragilisée depuis de nombreuses années à cause de l’affaiblissement de son modèle d’affaires traditionnel, la réduction de la distribution avec le dépôt de bilan de Presstalis et les baisses des revenus publicitaires risquent désormais de lui être fatal. Ainsi, le quotidien Paris-Normandie a été placé en liquidation judiciaire le 21 avril suite à l’accumulation d’une dette de 7 millions d’euros. Cet exemple est loin d’être un cas isolé et de nombreux autres titres rencontrent des difficultés financières. La digitalisation a ses limites La situation n’est pas nouvelle et le diagnostic est connu  : baisse du lectorat papier, baisse des points de distribution, baisse des recettes publicitaires, augmentation du prix du journal plus rapide que l’inflation. Le modèle d’affaires principalement basé sur les revenus d

Traçage numérique : sur Twitter, les Français disent #non en majorité

Le déconfinement est en cours. SEMrush, spécialiste du Marketing digital, s'est intéressé au sentiment des internautes Français sur Twitter sur le thème du traçage numérique. Des applications qui ont vocation à faciliter le repérage des « cas contacts » au coronavirus. Mais des applications qui divisent les chercheurs et.... Le grand public sur Twitter. Une majorité d'avis négatifs... Parmi la communauté Twitter en France, le verdict semble clair : qu'il s'agisse des sujets liés au traçage numérique, surveillance numérique, traçabilité ou tout simplement les sentiments des internautes Français sont négatifs à 31,56% et seulement positif pour 19,47% des posts. A noter qu'entre mars et avril, certains hashtags ont explosé comme naturellement StopCovid dont l'usage du mot-clé a augmenté de... 4 900% de mars à avril. C'est également le cas pour traçage numérique (+669,23%). Quelques figures de proue au fort taux d'engagement Certains Tweets att

Covid-19 : une étude révèle une France divisée sur le traçage numérique

Une étude réalisée par CARVEA Consulting et OPINEA révèle une France divisée sur le traçage numérique des malades du Covid-19. En effet 45% de nos compatriotes ont une posture négative vis à vis d'une telle solution et même 27% la rejettent totalement, peu importe leur profil sociodémographique. Que dire des Chinois ou des Coréens du Sud à qui personne n'a posé de question pour l'adopter… ? Les craintes sont nombreuses : la perte de l'intimité et de la vie privée arrive en tête du classement avec 57% et même 70% parmi les plus jeunes. Mais sont-ils conscients du coût que la protection de cette intimité et de la vie privé représente ? A priori oui. En expliquant qu'un traçage digital pourrait sauver plusieurs dizaines de milliers de vies et plusieurs centaines des milliers d'emplois, nous retrouvons d'une part : 16% de nos compatriotes qui préfèrent toujours protéger leur vie privée et leur intimité en sacrifiant les vies et les emplo

Le Covid-19 sonnera-t-il le glas du travail tel que nous le connaissons ?

La présence physique au travail restera-t-elle autant assimilée à de la fiabilité qu'avant la crise sanitaire ?  Fizkes / Shutterstock Par  Emmanuelle Léon , ESCP Business School Pas une semaine ne se passe sans que les médias ne prédisent la disparition des open spaces : « Covid-19 : l’open space va-t-il (enfin) disparaître ? » (Usbek et Rica, le 7 mai) ; « Haro sur les open spaces, ruée sur le plexiglas… le bureau à l’heure du Covid-19 » ( Le Monde , le 1 er  mai) ; « Voici pourquoi le Covid-10 va tuer les open spaces » (le JDD , le 27 avril). Faut-il en conclure que la crise sanitaire sera l’occasion d’éliminer définitivement ces espaces de travail décriés depuis fort longtemps  ? Or, la véritable interrogation semble être d’un autre ordre. La question n’est pas de savoir si l’open space va survivre ou disparaître : la question est de savoir si cette crise va nous donner – ou pas – une occasion unique de réinterroger notre rapport à l’espace et au temps