Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2015

Game of drones : Toulouse veut jouer dans la cours des grands

  Ils sont devenus de plus en plus présents dans une multitude de domaines allant des activités militaires à la livraison de colis, de la prise de vues pour le cinéma ou la télévision à la surveillance d'infrastructures sensibles. Eux, ce sont les drones, dont les modèles réduits grand public devraient être les vedettes au pied du sapin pour ce Noël 2015. Toulouse, capitale de l'aéronautique européenne, a une carte à jouer et pourrait bien être une place forte des drones dont le secteur est en plein boom. À l’horizon 2020, le marché pourrait atteindre 180 millions euros par an pour la France, 1,1 milliard pour l’Europe et 10 milliards au niveau mondial. Dans ce long format, La Dépêche propose de découvrir pourquoi ce secteur est en plein essor ; quels sont les acteurs et les enjeux ; et vous propose un petit guide pour vous lancer.

Smartphones : l'application toulousaine InCity décroche un trophée

Dans le cadre du "Trophée des Apps" qui s’est tenu hier à Paris pour récompenser les meilleurs applications pour smartphones, l’application  InCity , proposée aux collectivités par l’ORQUASI (l’Observatoire régional de la qualité de service des infrastructures de Midi-Pyrénées) s’est vu remettre un prix et une mention spéciale dans la catégorie "Meilleure Application Communautaire".  Lancée depuis septembre 2015, InCity est une application mobile, gratuite, associée à une plateforme web, qui permet de signaler les dégradations constatées sur le domaine public, de les classifier et de les géolocaliser. Elle est donc au service à la fois des citoyens et des collectivités.

Protection des données personnelles : accord européen sur de nouvelles normes

De nouvelles règles sur les transferts de données des services de police et judiciaires, approuvées de manière informelle mardi et soutenues par les députés de la commission des libertés civiles jeudi 17 décembre 2015, fixeront des normes élevées de protection des données afin de protéger les droits et libertés des citoyens. Elles devraient également permettre aux forces de police à travers l'Europe de travailler ensemble plus rapidement et plus efficacement pour contrer les crimes graves et le terrorisme. Les nouvelles règles ont été adoptées en commission des libertés civiles par 53 voix pour, 2 voix contre et une abstention. "C'est un accord historique, car c'est la première fois que nous avons des règles pleinement harmonisées couvrant les autorités de police et de justice criminelle sur la protection des données dans l'UE. Ces règles, s'appliquant à la coopération entre les États membres de l'UE et avec les pays tiers sur le transfert et le tra

Avec 3000 professionnels réunis à Montpellier cette année, le Digiworld summit est satisfait

Avec plus de 3 000 professionnels réunis à Montpellier pour des débats cruciaux sur les enjeux de l'économie numérique à l'occasion de l'édition DigiWorld Summit + Week 2015, l'institut Idate affiche sa satisfaction. "Le succès de cette 37ème édition confirme l'importance de disposer en France et en Europe d'un événement de référence pour débattre des évolutions conjointes de l'Internet, des télécoms, des médias numériques et des nombreux secteurs entrant dans une nouvelle phase de digitalisation", explique les organisateurs. François Barrault souligne que "malgré les circonstances dramatiques qui ont marqué cette édition, nous avons été particulièrement touchés de la présence de l'ensemble des intervenants invités venus des quatre coins du monde, et de la fidélité des participants qui ont fait le succès de cette édition." Pour cette 37ème édition, l'audience a été au rendez-vous avec plus de 1 130 participants (en augmen

Ecoles, iPhones et objets connectés : WatchGuard prédit de nouveaux territoires de chasse pour les hackers en 2016

WatchGuard Technologies , spécialiste des boîtiers de sécurité réseau intégrés multifonctions, annonce une série de dix prédictions en matière de cyber sécurité en 2016, qui comprennent entre autres l’arrivée de nouveaux ‘ransomwares’ ciblant des plates-formes alternatives ; et de nouveaux territoires de chasse pour les criminels en quête de vols d’identités.   “Le panorama des menaces de sécurité est en évolution constante, les cyber criminels déployant des méthodes à la fois anciennes et nouvelles pour étendre leur emprise, contaminer les utilisateurs et avoir accès à des données de valeur,” a déclaré Corey Nachreiner, le Directeur Technique chez WatchGuard. “Pour améliorer leurs défenses, nous recommandons à nos clients de suivre les meilleures pratiques en matière de sécurité ; de former leurs employés aux menaces et aux techniques d’attaques ; et de déployer les technologies de sécurité réseau les plus récentes afin qu’ils puissent identifier en temps réel et adresser la maj

Etude. Internet : le mobile prend le pas sur le fixe

Depuis cet été, les annonces se multiplient aux quatre coins de la planète, prouvant que le mobile prend le pas sur le fixe dans la consommation d’Internet ; la nouvelle édition du Baromètre Trimestriel de la Mobile Marketing Association France confirme sur de nombreux indicateurs la prédominance de l’Internet mobile : Près de 60% des Français de 11 ans et plus sont mobinautes, soit 32,9 millions de personnes et +2,5 millions en 1 an, Les mobinautes ont un usage Internet de plus en plus fréquent : 87,3% d’usage quotidien ou presque de l’Internet mobile et plus aucun usage inférieur à 1  à 3 fois par mois, Le nombre d’applications mobiles téléchargées ne cesse d’augmenter : plus de 8,7 millions d’utilisateurs ont téléchargé au moins 1 application au mois de septembre 2015 On assiste à une poursuite de la concentration du marché des smartphones entre iOS et Android (plus de 86% des systèmes à eux deux contre 83% il y a un an) malgré une stagnation des ventes d’Android sur le de

Le Toulousain Naïo Technologies annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros

Naïo Technologies annonce une nouvelle levée de fonds de 3 millions d’euros, auprès notamment des fonds d’investissements Emertec,  CapAgro, de ses actionnaires historiques et de la campagne de crowdfunding sur Wiseed. Cette levée de fonds permettra le financement de son développement international et R&D dans le domaine prometteur de la robotique au service de l’agriculture. Fondée en 2011 par deux ingénieurs en robotique Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, la start-up toulousaine conçoit et réalise des robots au service des agriculteurs avec un triple objectif : réduire la pénibilité du travail, limiter l’impact environnemental et améliorer la rentabilité des exploitations. Après un lancement commercial fructueux en 2015, Naïo Technologies prévoit de mettre sur le marché une cinquantaine de robots  en 2016. Des robots électriques autonomes au service de l’agriculture biologique Comment éviter l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture tout en améliorant les

Avis d'expert. La santé : vecteur du digital en mode réalité accélérée…

Pascal Malotti est Directeur Conseil de Valtech La santé connectée est aujourd'hui un sujet « tendance ». Certains membres du GAFA, sans compter les start-ups spécialisées dans la biotechnologie ou dans la révolution du monde de la santé, y investissent beaucoup d'argent, en suivant une ligne directrice très californienne : changer le monde… Ainsi, 36% des 450 millions de dollars investis par Google Ventures (fonds d'investissement de Google) en 2014 sont dédiés à la santé, contre 9% en 2013. Il est vrai que le secteur est prometteur : Sauver des systèmes de santé qui mettront les pays riches et leur protection sociale en faillite avec la concomitance du progrès technologique et du vieillissement de la population, Offrir un rallongement de la vie comme l'affirment des esprits brillants qui nous promettent la vie éternelle ! Dans ce maelström de considérations, ont émergé des projets assez fortement innovants dans le domaine de la santé, utilisant le digita

Numérique : les eurodéputés contre le blocage géographique des applications

Des politiques favorables à l'innovation sont nécessaires pour encourager l'économie du partage et les plateformes en ligne, mais le blocage géographique non justifié doit disparaître, ont affirmé les commissions du marché intérieur et de l'industrie dans une résolution adoptée lundi 14 décembre 2015. Elles soulignent que le développement de l'administration en ligne et des compétences numériques pourrait aider le marché numérique unique de l'UE à générer 415 milliards d'euros chaque année. "Nous sommes parvenus à un bon accord avec ce rapport. Le Parlement européen a non seulement complété la stratégie de la Commission sur le marché numérique mais il a également élargi les perspectives. Nous avons intégré des aspects capitaux de la numérisation - l'élément principal étant la transformation de l'environnement des régimes de travail et de protection sociale", a déclaré le rapporteur Eveline Gebhardt (S&D, DE) au nom de la commission

Etude : le smartphone est roi dans les transports en communs

La chaire d’Économie numérique de l’ Université Paris-Dauphine publie ce mardi 15 décembre 2015 la 14ème édition de son baromètre trimestriel de l’économie numérique, réalisé avec Médiamétrie et Audipresse, sur les comportements des internautes dans les transports en commun. Lorsqu’ils prennent les transports en commun, 52% des usagers regardent le paysage… pendant que 42,5% utilisent à cette occasion leur téléphone ou leur smartphone et chez les 15-34 ans ce score est encore plus élevé puisqu’il atteint 56,5%. Ces chiffres sont à comparer avec ceux concernant la lecture de la presse ou des livres qui ne touche qu’un quart des usagers. 74,6% des passagers profitent des transports en commun pour envoyer des SMS ou des MMS et ce chiffre monte à 82% pour les seuls possesseurs de téléphones mobiles. 50% se servent de leur téléphone pour émettre ou lire des emails ou visiter des réseaux sociaux. Il faut noter que l’écoute de la musique ou les jeux en ligne concernent environ 40

Avis d'expert. Le Big Data : un enjeu majeur de compétitivité pour les entreprises françaises

L’Académie des technologies est un établissement public administratif national placé sous la tutelle du ministre chargé de la recherche. Son siège est situé à Paris. Le Big Data est un changement de paradigme qui mérite un accompagnement des pouvoirs publics, notamment en termes d’éducation/formation, et une prise de conscience des grandes entreprises. Telle est en substance la conclusion des réflexions de l’ Académie des technologies , qui livre, dans un rapport qui vient de paraître, une analyse « Opportunités/Menaces » de l’impact du Big Data pour les entreprises françaises. Le domaine du Big Data représente une vraie révolution informatique, qui s’exprime dans des dimensions multiples, depuis la technologie jusqu’aux applications en passant par les pratiques. Il devient fondamental de comprendre ces nouveaux outils pour faire face à la compétition mondiale des entreprises « stars » de l’Internet. La maîtrise du Big Data est un enjeu majeur de compétitivité pour les entrepri

La startup toulousaine MyFeelBack décroche le Pass French Tech

La startup toulousaine MyFeelBack , spécialisée dans les questionnaires intelligents, vient d’obtenir le  Pass French Tech, programme national destiné à soutenir et amplifier le développement à l’international des entreprises françaises en hyper-croissance et à très fort potentiel. La solution SaaS développée par MyFeelBack permet à ses utilisateurs, parmi lesquels figurent des entreprises leaders du e-commerce, de l’énergie, ou encore du transport, d’enrichir leurs bases de données clients en temps réel avec des données qualifiées. Ses capacités de ciblage des questions en fonction du parcours client, et d’analyse en temps réel de l’information collectée, permettent aux managers d’exploiter les données collectées dans la personnalisation des campagnes marketing, et d’intégrer les retours clients dans leur prise de décision quotidienne. Au sein de la French Tech Toulouse , le Pass French Tech est opéré par DigitalPlace . Basé à Labège, DigitalPlace est le cluster d’entrepr

La Commission européenne devrait accélérer et étendre l'enquête sur Google, affirment les députés

La Commission européenne devrait chercher à savoir pourquoi Google offre le système d'exploitation "Android" uniquement en conjonction avec d'autres services Google et pourquoi les fabricants ne préinstalleraient pas des produits concurrents, affirment les députés en réaction au rapport annuel sur la politique de concurrence en 2014. Les députés de la commission des affaires économiques et monétaires ont approuvé, ce lundi, le rapport de Werner Langen (PPE, DE) par 40 voix pour, 6 voix contre et 4 abstentions. Le rapport invite non seulement la Commission à accélérer l'enquête sur Google et étendre son champ d'application, mais il énonce aussi des recommandations générales afin d'améliorer la concurrence. Il marque par ailleurs son désaccord avec la Commission sur les pratiques fiscales des entreprises et les aides d'État aux banques dans le contexte de la crise financière. Nouveaux critères pour les fusions et les acquisitions sur le marché nu

Etude. Les « Millennials » : ces jeunes qui passent un jour par semaine sur leur smartphone

Au niveau mondial, les Millennials (16-30 ans) qui disposent d'un smartphone, passent en moyenne 3,2 heures par jour dessus - soit quasiment l'équivalent d'une journée entière par semaine (un peu plus de 23 heures). Ce qui, sur l'année, représente 1 168 heures, soit 49 jours. Les jeunes Français sont légèrement en retrait avec tout de même plus de 2 heures par jour sur leur mobile (2,2 heures exactement) - l'équivalent d'une journée d'école par semaine passée sur un smartphone. Tel est l'un des nombreux enseignements de la dernière édition de notre étude Connected Life, l'étude de référence menée par le groupe TNS auprès de 60 500 internautes dans le monde. Elle étudie la façon dont la technologie transforme le quotidien des citoyens et consommateurs. Elle délivre des insights clés pour comprendre l'impact de l'écosystème digital pour les marques. Que font les Millenials sur leur smartphone ? 63% d'entre eux se connectent quotidi

Grant Thornton et le toulousain ITrust signent un partenariat stratégique

Grant Thornton , groupe leader d’audit et de conseil en France et dans le monde, et ITrust ,  leader  français  de  solutions  innovantes  en  cyber  sécurité,  annoncent  le  lancement  de  nouveaux  services  permettant  d’inclure  les  problématiques  de  cyber  sécurité  dans  le  reporting des auditeurs et commissaires aux comptes de Grant Thornton. Grant Thornton et ITrust créent ainsi un partenariat innovant dans le monde de l’audit grâce  à l’utilisation de la solution IKare, pour scanner les vulnérabilités des systèmes d’information  et mesurer le risque des entreprises liées à la cyber sécurité. "Nous  sommes  très  fiers  de  la  concrétisation  de  notre  partenariat  avec  ITrust.  L’expertise  déployée  par  les  équipes  de  Grant  Thornton  combinée  à  l’efficacité  des  meilleures  solutions  technologiques  d’ITrust,  dont  l’outil  de  gestion  des  vulnérabilités  baptisé  IKare,  nous  permettent  de  répondre  aux  demandes  des  entreprises  les  p

Microsoft dévoile les sujets les plus recherchés par les Français en 2015 sur Bing

Alors que l’année 2015 s’achève prochainement, Microsoft publie une rétrospective en images des douze derniers mois, fondée sur le top des recherches des Français sur le moteur de recherche Bing. Marquée par une actualité souvent bouleversante, 2015 aura également été l’année de l’e-solidarité, avec une mobilisation nationale et internationale sans précédent, symbole d’humanisme et d’entraide. Le palmarès en image ici Top des reportages : Nous sommes Charlie, Paris, Tunis, Népal 7 janvier 2015. Quelques jours à peine après la nouvelle année, la France est le théâtre d’événements forts, endeuillant le pays. Que ce soit suite à l’attaque de Charlie Hebdo ou de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, la mobilisation française mais aussi internationale est immédiate. Un élan de solidarité qui s’exprime à nouveau, 11 mois plus tard, lors des attentats du 13 novembre. Avec #PrayForParis ou #PorteOuverte, les réseaux sociaux alertent, informent, aident et soutiennent : le monde ne f

Avis d'expert : les tendances de la cyber-sécurité en 2016

Thierry Karsenti est vice-président Technique Europe chez Check Point Si une semaine peut sembler longue en politique, comme l'a observé l'ancien Premier ministre britannique Harold Wilson, une année dans le domaine de la cyber-sécurité peut ressembler à une éternité. Malgré les changements rapides, beaucoup de choses restent cependant constantes. Les trois principales menaces prévues par Check Point pour 2015 étaient la croissance rapide des logiciels malveillants inconnus, les menaces mobiles et les vulnérabilités critiques dans les plates-formes couramment utilisées (Android, iOS et autres). Ces prédictions se sont pleinement réalisées et ces menaces continueront certainement de poser nombreux problèmes. Le jeu du chat et de la souris qui a caractérisé la cyber-sécurité au cours des dernières années se poursuit. Les pirates tentent de trouver sans cesse de nouvelles manières d'attaquer les réseaux, comme le montrent les failles de cette année chez Anthem, Experia

Anne Lauvergeon rejoint la start-up BoostHeat

Anne Lauvergeon, présidente du conseil d'administration du Toulousain Sigfox , spécialisé dans l'internet des objets, et ancienne numéro 1 d'Areva, s'investit dans une nouvelle start-up qui se partage entre Toulouse et Nîmes : BoosHeat . Mme Lauvergon a été nommée présidente du conseil d'administration. Cette société est spécialisée dans l'efficacité énergétique ; elle a développé notamment une chaudière thermodynamique pour la production de chauffage, d'eau chaude sanitaire et de climatisation. Créée en 2011 par deux ingénieurs belges, Jean-Marc Joffroy et Luc Jacquet, BoostHeat va prochainement passer des essais en laboratoire à la production avec la construction d'une usine en 2017. La société emploie une quarantaine de personnes et a déjà séduit ERdF et le groupe Dalkia.  

Internet des objets : le Toulousain ffly4u lève 700 000 euros pour accélérer son développement

ffly4u , société toulousaine spécialisée dans le tracking d’actifs mobiles sur les sites industriels et de construction, annonce aujourd’hui sa première levée de fonds de 700 000€ auprès d’ IRDInov . Elle va lui permettre de déployer rapidement sa solution IoT B to B, en Europe, puis dans le reste du monde. ffly4u développe une solution complète de suivi des actifs mobiles et des biens (marchandises, frêt, pièces détachées, véhicules, actifs de chantiers, supports de manutention, palettes, containers, tourets, bennes,…) en s’appuyant sur les technologies UNB (Ultra Narrow Band) de type SIGFOX,..etc.., bases des solutions de connectivité dédiées à l’Internet des Objets et au M2M. L’objectif : prémunir leur perte, leur inutilisation et tracer le couple contenu/contenant. ffly4u permet la localisation des actifs mobiles sur sites indoor et outdoor, le suivi de leurs conditions environnementales ou physiques (température, bruit) et la détection de leurs mouvements.