Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2009

Grippe A : et maintenant le quizz

Comme tout événement planétaire, la grippe A a été abordée sous toutes ses formes sur internet : on a ainsi vu fleurir des sites pédagogiques d'information, des parodies, des vidéos, des jeux en ligne. Place maintenant au quizz de la grippe. Lancé par Loïc Étienne, médecin-urgentiste, Antoine Vial, Christophe Gareyte et Claudette Humbert-Mulas, le site www.quizz-grippe.fr , qui fait tousser le ministère de la Santé et les médecins généralistes, propose aux internautes de répondre à un questionnaire à choix multiples pour savoir si les symptômes présentés pourraient correspondre à ceux de la grippe. Le site, qui a déjà reçu quelque 240 000 visites, explique qu'il permet d'« apprécier le risque d'avoir attrapé la grippe (A ou saisonnière), de vous orienter en fonction des résultats de l'évaluation et de trouver les réponses à vos questions sur la grippe. »

Le magazine du futur

Alors que les e-books ont le vent en poupe et décollent enfin, Bonnnier R&D et l'agence Berg ont imaginé ce magazine du futur Mag+. Mag+ (video prototype footage only) from Bonnier on Vimeo .

Free mobile sera le 4e opératuer français

Par décision n° 2009-1067 du 17 décembre 2009, l’ARCEP a retenu la candidature de la société Free Mobile dans le cadre de la procédure lancée le 1er août 2009 tendant à l’attribution d’une autorisation, en France métropolitaine, d’un système de téléphonie mobile de troisième génération (" 3G "). Cet appel à candidatures s’inscrit dans la suite de ceux lancés en 2000, 2001 et 2007. Lors des deux premiers appels à candidatures, trois des quatre licences 3G avaient été attribuées (SFR et Orange France en 2001 puis Bouygues Télécom en 2002). L’appel à candidatures mené en 2007 s’étant quant à lui avéré infructueux, une nouvelle procédure pour l’attribution d’une licence portant sur 5 MHz dans la bande 2,1 GHz a été lancée le 1er août 2009 par le Gouvernement. Un dossier de candidature a été déposé par la société Free Mobile, filiale à 100% du groupe Iliad. Conformément à la procédure prévue, la candidature de Free Mobile a été examinée par l’ARCEP en trois phases : une phase

Free, 4e opérateur français, va engager la guerre des prix

Après des années d'atermoiements et de rebondissements, la France aura donc bien un 4e opérateur de téléphonie mobile. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a octroyé hier la 4e licence au groupe Iliad, propriétaire des fournisseurs d'accès à internet Free et Alice, et seul candidat en lice. Pour l'Arcep et le gouvernement, l'arrivée d'un nouvel entrant - contestée par Orange, SFR et Bouygues qui ont déposé des recours devant le Conseil d'État - doit clairement faire baisser la facture mobile des Français, ce qu'espèrent aussi les associations de consommateurs. Un objectif partagé par le PDG de Free, Xavier Niel, qui depuis longtemps affirme qu'il divisera par deux la facture annuelle d'un foyer (soit 1 000 € d'économies). Free le trublion veut donc révolutionner le mobile comme il a révolutionné l'accès à internet. La box internet, le forfait tripleplay (internet, télé, téléphone fixe) à 29,90

Le nouveau site des TER

Les sites internet de la SNCF souffrent, à tort ou à raison, des critiques des internautes qui les jugent malaisés et confus. Cela pourrait changer avec la refonde des sites web des activités TER de la SNCF ( www.ter-sncf.com ). Réalisé par SQLI, le nouveau portail « permet à l'internaute de bénéficier d'un accompagnement lors de chacune des phases de son déplacement. Avant : recherche d'itinéraires, calcul du prix. Pendant : e-services, TER Flash Trafic, alertes en cas de retard. Après : formulaire de contact, bulletin de retard imprimable. » Depuis sa mise en ligne fin octobre, le trafic sur le nouveau site qui arbore un nouveau code couleur, a fortement augmenté. « Nous sommes passés d'une moyenne de 42 000 visiteurs par jour à plus de 67 000 », explique Sylvie Bourgeois, directrice Marketing et Services de la direction du TER.

Grand emprunt : ce qui est prévu pour le numérique

Montant de l’action : 4,5 Mds€ Equipement de la France en très haut débit : 2 Mds€ Développement des usages et contenus innovants : 2,5 Mds€ Enjeux L’investissement dans le secteur des technologies numériques a un très fort effet de levier sur la croissance et sur l’emploi. Ainsi, sur la période allant de 2001 à 2005, l’investissement dans ce secteur a contribué à 60% de la croissance française. Cependant, cet effort d’investissement reste deux fois moindre que dans les pays les plus avancés de l’OCDE. Ce sous-investissement explique 60% de notre écart de croissance avec les Etats-Unis depuis 2000, soit un « manque à gagner » de 300.000 emplois sur les 800.000 recensés dans le secteur. L’Europe et la France ont pris du retard en matière numérique, avec par exemple la quasi-disparition de l’industrie du logiciel en Europe et un quasi-monopole américain sur la gestion des données. De nouveaux défis sont à anticiper et présentent autant d’opportunités, comme par exemple le dév

Quand Google surveille la déforestation

Il y a un an, Google avait contribué à la découverte d'une forêt inconnue au Mozambique. Cette fois-ci, le moteur de recherche fait vibrer notre fibre écolo. En pleine conférence de Copenhague, Google vient de mettre au point un outil pour surveiller la déforestation. En combinant l'énorme base de donnée d'images satellites de Google Earth et sa capacité de calcul gigantesque (cloud computing), Google permet de suivre l'évolution de la déforestation à travers la planète. Les scientifiques disposent là d'un outil précieux pour étudier plus facilement le phénomène de déforestation ; mais les autorités locales sont également intéressées pour prendre des mesures d'urgence ou découvrir des déforestations sauvages. Soutenu par une multitude d'organismes de recherches, le nouvel outil de Google sera mis gratuitement à disposition du public l'an prochain. Plus d'informations sur le blog officiel de Google .

Nouveau signal sur les ondes

Le débat sur les risques d'exposition aux radiofréquences des antennes relais de téléphonie mobile vient de prendre une tournure inattendue. Alors que l'on pensait que les opérateurs d'un côté et les associations de consommateurs de l'autre étaient irréconciliables sur les seuils de puissance des antennes, Bouygues Télécom s'est dit prêt hier à ne pas franchir le seuil de 6 volts par mètres dans les lieux de vie. La proposition a été émise dans un entretien au Figaro par Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Télécom, qui a rappelé que ce seuil de 6V/m était en vigueur en Italie. Cette initiative intervient alors que le Grenelle des ondes, lancé au printemps, vient de prendre la semaine dernière une première initiative. Le Comité opérationnel d'expérimentations sur les antennes relais (COMOP), chargé de conduire les études et expérimentations sur les ondes électromagnétiques aux alentours des antennes relais, a, en effet, présenté la liste des communes

Le Cnes lance un portail internet jeunes

Dans la foulée de la modernisation de son site internet dédié au grand public et de la création de profils professionnels (dont un site dédié aux enseignants), le Cnes propose désormais un site internet pour les jeunes. Faisant une large place à l'illustration et la vidéo, le site s'adresse aux juniors (8 à 12 ans), aux collégiens ou lycéen (12 à 18 ans), et aux étudiants. Véritable portail d'information sur l'espace, le nouveau site est également la vitrine des projets éducatifs proposés par son service « Jeunesse et acteurs de l'Éducation ». Comprendre la pesanteur, les nouveaux matériaux, les réactions de la faune et de la folre dans l'espace, le fonctionnement de la balise Argos ou les exoplanètes sont quelques-uns des dossiers déjà en ligne. À découvrir sur www.cnes-jeunes.fr .

La guerre du livre numérique

Longtemps objet de science fiction avant de devenir un véritable fiasco industriel dans les années 90, le livre électronique (ou e-reader) est de retour dans un contexte nouveau, celui de la numérisation de tous les contenus (musique, vidéo, écrit) et leur convergence sur de multiples supports. Face au boom des smartphones de type iPhone et celui des mini-ordinateurs netbooks, les nouveaux modèles de livres électroniques essaient de se faire une place avec de nouveaux arguments. Pour cela, ils jouent sur deux tableaux : celui du matériel et celui du logiciel. Utilisant toujours l'affichage noir et blanc à base d'encre électronique, gage d'une excellente autonomie, les nouveaux lecteurs ultralégers permettent de stoker des centaines de livres téléchargés sur internet, par Wifi ou via les réseaux de téléphonie mobile. Certains modèles sont dotés d'un clavier pour surligner tel ou tel passage que l'on pourra ensuite réutiliser sur son ordinateur après avoir synchron

France 3 : Bordeaux préféré à Toulouse

La nouvelle organisation de France 3 fait des vagues à Toulouse qui doit perdre l'installation de la nouvelle direction régionale au profit de sa rivale de toujours Bordeaux. Le 4 janvier prochain, les 24 rédactions régionales deviendront, en effet, 24 « antennes de proximité » qui produiront informations et programmes, mais développeront également des web TV sur internet. Ces 24 antennes ne dépendront plus des 13 directions régionales actuelles mais de quatre grands « pôles de gouvernance. » France Télévisions a choisi d'installer le pôle Sud-Ouest à Bordeaux au lieu de Toulouse, pour diriger les régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Limousin, Aquitaine et Poitou-Charentes. Une décision déclenchant la colère des élus et l'inquiétude des personnels. « Je déplore cette décision prise sans concertation, alors que tout laissait entendre depuis plusieurs mois qu'il serait effectivement implanté à Toulouse », a regretté Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyréné

Recycler son mobile avec Fonebak

La collecte et le recyclage des matériels électroniques (ordinateurs, télévisions, téléphones mobiles) restent encore peu perforants et complexes pour le grand public. Saluons donc l'initiative Fonebak, lancée par Regenersis, leader européen de la collecte, du recyclage et de la remise à niveau des téléphones portables. Sur le site inernet ( www.fonebak.fr ), les particuliers et les entreprises peuvent évaluer la valeur de reprise des vieux mobiles et choisir d'dêtre bénéficiaire du montant de la reprise ou de réailse un don au profit d'une œuvre cartative. Pour la 5e année consécitive, Fonebak est partenaire du Téléthon au travers de l'opération «Videz vos tiroirs.» En 2008, 80000 téléphones usagés ont été collectés, ce qui a permis de réunir 500000€ reversés au Téléthon. L'objectif de la campagne 2009 est de dépasser les 100000 téléphones collectés.

Devenez un Martien avec la Nasa

La planète rouge n'en finit pas de fasciner et, en attendant que l'homme y pose son pied, les projets ne manquent pas pour la faire découvrir. Si Google propose de visualiser des prises de vue étonnantes ( www.google.com/mars ), la Nasa va beaucoup plus loin et propose aux internautes de devenir citoyens de Mars. L'objectif de l'agence spatiale américaine - à qui l'on doit déjà une superbe application pour l'iPhone - est multiple : faire du grand public un soutien pour des programmes spatiaux toujours très coûteux, faire œuvre de pédagogie et mettre à contribution les internautes. En effet, la Nasa espère que les internautes l'aideront à rendre plus précises les cartes de la planète à partir de l'analyse des milliers de données récoltées notamment par Global Mars Surveyor. Une initiative ludique et utile à la recherche. ( http://beamartian.jpl.nasa.gov/ ).