Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2023

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce

Quand l’intelligence artificielle redessine votre rue à la mode hollandaise

2023 aura incontestablement été l’année de l’intelligence artificielle. L’arrivée des intelligences artificielles génératives, c’est-à-dire capables de produire des contenus numériques comme des textes, des vidéos, des images a bouleversé les usages et tous les acteurs du numérique, poussés par la société américaine OpenAI. Méconnue jusqu’alors, celle-ci a lancé il y a un an ChatGPT, un agent conversationnel qui a connu un succès fulgurant au point d’inquiéter les géants du web. Google, Facebook, Amazon, Apple se sont lancés dans l’IA pour avoir eux aussi leurs propres outils. Des outils qui posent des questions éthiques, juridiques et de souveraineté. C’est la raison pour laquelle l’Europe a décidé de légiférer et d’encadrer le développement de l’IA, devenant le premier continent à le faire. L’UE, qui a raté le virage des réseaux sociaux, entend aussi développer ses propres modèles d’intelligence artificielle qui reflètent ses valeurs et sont respectueux des données personnelles. Imag

De quoi l’inclusion numérique est-elle le nom ?

Les professionnels de l'inclusion numérique ont pour leitmotiv la transmission de savoirs, de savoir-faire et de compétences en lien avec la culture numérique. Pexels , CC BY-NC Par  Matthieu Demory , Aix-Marseille Université (AMU) Dans le cadre du Conseil National de la Refondation , le gouvernement français a proposé au printemps 2023 une feuille de route pour l’inclusion numérique intitulée « France Numérique Ensemble » . Ce programme, structuré autour de 15 engagements se veut opérationnel jusqu’en 2027. Il conduit les acteurs de terrain de l’inclusion numérique, notamment les Hubs territoriaux pour un numérique inclusif (les structures intermédiaires ayant pour objectif la mise en relation de l’État avec les structures locales), à se rapprocher des préfectures, des conseils départementaux et régionaux, afin de mettre en place des feuilles de route territoriales. Ces documents permettront d’organiser une gouvernance locale et dé

La guerre de l’information tous azimuts de la Russie

Capture d’écran provenant de l’un des dessins animés produits par la CMP Wagner à destination des pays africains. On voit ici un combattant de Wagner, avec sur la manche un chevron de la CMP et le drapeau russe, voler au secours d’un soldat malien qui défend son pays face à une agression militaire française. Par  Christine Dugoin-Clément , IAE Paris – Sorbonne Business School Dans sa Revue nationale stratégique (RNS) de 2022 , la France a porté l’influence au rang de priorité stratégique . La précédente RNS, publiée en 2017 , avait déjà été révisée en 2021 afin de préciser les priorités stratégiques françaises à l’horizon de 2030 ; mais les tensions observées en 2022 ont poussé à sa révision anticipée. L’influence est un sujet majeur des relations internationales. Les acteurs étatiques et privés en ont douloureusement pris conscience avec le début de la guerre dans le Donbass en 2014, puis avec l’affaire Cambridge Analytica en 2016 . Dep

La nouvelle jeunesse des consoles et jeux vidéo rétro

  La console Atari 2600+, une véritable icône vintage. Youtube, capture d'écran. Par  Boris Urbas , Université Bordeaux Montaigne Tandis que des jeux vidéo dernière génération seront certainement plébiscités lors des traditionnels cadeaux de fin d’année, une console de jeu ancienne s’est retrouvée dans l’actualité jeux vidéo de l’automne 2023 : la société Atari commercialise la 2600+, une réédition officielle de la console éponyme (également appelée VCS pour Video Computer System) initialement sortie en 1977 aux États-Unis. Le trailer officiel annonçait le « retour d’une icône ». La nouvelle mouture, techniquement très différente de l’originale , et compatible avec les téléviseurs d’aujourd’hui, imite le design de la console ainsi que le joystick d’origine. Compatible avec les cartouches d’époque, sa sortie est accompagnée de la promotion d’un jeu inédit récemment édité en cartouche. Comment saisir l’intérêt actuel pour de vieilles consoles, al

Noël en 2050, une dystopie douce

  Par  Pascal Lardellier , Université de Bourgogne – UBFC Nous avons demandé à quelques autrices et auteurs d’imaginer à quoi pourraient ressembler les fêtes de fin d’année en 2050. Pascal Lardellier, spécialiste de l’anthropologie des mondes contemporains et Professeur à l’Université de Bourgogne, a signé plusieurs ouvrages touchant aux différents aspects du lien social et de la culture, ainsi qu’aux relations amoureuses dans les réseaux numériques. Il vient de publier « Éloge de ce qui nous lie. L’étonnante modernité des rites » (L’Aube, 2023). Il s’est prêté au jeu, et projette les grandes questions qui agitent notre société contemporaine dans un avenir proche – transformation des liens sociaux, surveillance généralisée, changement de nos modes de consommation – non sans humour ! 24 décembre 2050, 20 heures, heure de Paris. La famille, ou plutôt « la communauté inclusive et ouverte de celles et ceux qui s’apprécient durablement » est rassemblée. Dans un logement naturelleme

BeyondTrust présente ses prévisions en matière de cybersécurité pour 2024

BeyondTrust, expert de la sécurité de l’identité et de l’accès, partage ses prévisions annuelles sur les tendances en matière de cybersécurité se dessinant pour 2024 et au-delà. Ces prévisions, rédigées par les experts de BeyondTrust, Morey J. Haber, Chief Security Officer, Christopher Hills, Chief Security Strategist et James Maude, Director of Research, sont basées sur l'évolution de la technologie, les habitudes des acteurs de menaces, la culture et des dizaines d'années d'expérience combinées. Prédiction n°1 : L’évolution des menaces liées à l’IA en trois étapes : Les cybercriminels s’emparent de l’IA : Les acteurs de menaces intégreront de plus en plus les fonctionnalités de l'IA, qui agira comme un multiplicateur de force, améliorant leur portée et leurs prouesses techniques. L'IA peu développée, spécialisée dans des tâches précises, constituera un outil essentiel pour eux, en les aidant à découvrir des vulnérabilités et à échapper à la détection. De nouveaux

De Cambridge Analytica à ChatGPT, comprendre comment l’IA donne un sens aux mots

  Par  Frédéric Alexandre , Inria Un des problèmes que l’IA n’a toujours pas résolu aujourd’hui est d’associer des symboles – des mots par exemple – à leur signification, ancrée dans le monde réel – un problème appelé l’ « ancrage du symbole » . Par exemple, si je dis : « le chat dort sur son coussin car il est fatigué », la plupart des êtres humains comprendra sans effort que « il » renvoie à « chat » et pas à « coussin ». C’est ce qu’on appelle un raisonnement de bon sens. En revanche, comment faire faire cette analyse à une IA ? La technique dite de « plongement lexical » , si elle ne résout pas tout le problème, propose cependant une solution d’une redoutable efficacité. Il est important de connaître les principes de cette technique, car c’est celle qui est utilisée dans la plupart des modèles d’IA récents, dont ChatGPT… et elle est similaire aux techniques utilisées par Cambridge Analytica par exemple. Le plongement lexical, ou comment les systèmes d’intelligence artifi

Consultation citoyenne : ce qu’attendent les Occitans de l’intelligence artificielle

  L’intelligence artificielle (IA) fascine autant qu’elle inquiète, particulièrement depuis le lancement il y a un an de ChatGPT par la société américaine OpenAI. Mais qu’en pensent les citoyens, qu’en connaissent-ils et quelles sont leurs attentes ? C’est pour le savoir qu’une consultation inédite en France avait été lancée en Occitanie en septembre 2022 sur les connaissances, l’acceptabilité et les enjeux éthiques de l’intelligence artificielle et des données. Pilotée par Ekitia – dont le président Bertrand Monthubert vient d’être nommé coprésident du groupe de travail d’experts sur la gouvernance des données du GPAI (partenariat mondial pour l’intelligence artificielle) – et Aniti, l’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle de Toulouse, cette consultation, soutenue par la Région Occitanie, a rempli tous ses objectifs. « Après l’étude des résultats par une équipe composée des membres du groupe de travail de l’enquête, des étudiants, des membres de l’Académie de Toulous

Analyser les données en temps réel : l'exemple de Gemini, le nouveau système d'IA de Google

  Rafapress / Shutterstock Par  Lars Erik Holmquist , Nottingham Trent University Google a lancé Gemini , un nouveau système d’intelligence artificielle (IA), qui peut apparemment comprendre différents types de sollicitations ( prompt ) et en parler intelligemment : images, texte, parole, musique, code informatique, entre autres. Ce type de système d’IA est connu sous le nom de « modèle multimodal » . C’est une avancée notable par rapport aux systèmes d’IA précédents, qui se contentaient de traiter du texte ou des images. On entrevoit ici une des probables prochaines étapes pour les technologies d’intelligence artificielle : être capable d’analyser et de répondre en temps réel à des informations provenant du monde extérieur. Bien que les capacités de Gemini ne soient peut-être pas aussi avancées qu’elles le semblent dans la vidéo virale qui a été éditée à partir d’un texte soigneusement sélectionné et d’images fixes , il est clair que les systèmes

Le jumeau numérique combiné à un modèle génératif pour entrainer les entreprises à répondre aux cyberattaques

  Par Yves Darnige - Application, Data & AI Practice Leader chez Kyndryl France Les cyberattaques se sont professionnalisées ces dernières années, les attaquants se montrent toujours plus inventifs et les attaques toujours plus sophistiquées. Les hackers profitent du contexte géopolitique, des innovations technologiques, et du travail hybride pour prospérer et innover. Le mois de septembre dernier, une augmentation record de 153 % des attaques de ransomware a été reportée par le NCC Group . Trop d’entreprises considèrent toujours qu’une protection maximale contre les attaques relève de l’impossible et recherchent avant tout à minimiser les impacts d’un piratage de leur SI, dans le but de reprendre leur activité le plus vite possible en cas de vol de données. Pour se prémunir et apporter la meilleure réponse possible à un large éventail de risques, il faut pouvoir simuler une infinité de conséquences d’intrusion du SI. Le jumeau numérique du SI pour évaluer un large spectre de risqu