Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2019

Élections européennes 2024 : un scrutin ciblé comme jamais par la désinformation

  Rarement une élection aura à ce point été ciblée par des ingérences étrangères et des tentatives de désinformation. « Des institutions, autorités, acteurs de la société civile et vérificateurs de faits tels que l’Observatoire européen des médias numériques, le Réseau européen des normes de vérification des faits et EUvsDisinfo ont détecté et révélé de nombreuses tentatives de tromper les électeurs avec des informations manipulées ces derniers mois », assurait mercredi le Parlement européen. « Les acteurs de la désinformation ont diffusé de fausses informations sur la façon de voter, cherché à décourager les citoyens de voter ou encore cherché à semer la division et la polarisation avant le vote en détournant des sujets de grande envergure ou controversés. Parfois, ces tentatives de tromper consistent à inonder l’espace informationnel avec une abondance d’informations fausses et trompeuses, dans le but de détourner le débat public. Souvent, des dirigeants et leaders politiques sont

Cybersécurité : 4 caractéristiques de la menace interne

Par Thomas Leconte, Responsable avant-vente chez MTI France La cybersécurité ne se limite pas à se protéger de malveillances externes. Bien souvent, les risques sont intimement liés à l'interne, de façon accidentelle ou intentionnelle. Mieux connaître ces menaces, c'est déjà les anticiper. Lorsqu'on se figure un cybercriminel, on imagine une silhouette inquiétante, penchée sur un clavier dans un lieu sombre et lointain. Or dans les faits, les menaces les plus vives pour une entreprise sont bien plus proches qu'on ne le pense. Un collègue croisé le matin même dans l'ascenseur ou dans le cadre d'une réunion stratégique est peut-être sur le point de devenir responsable de la fuite de données qui va coûter des millions à l'entreprise. Les menaces internes doivent être prises au sérieux et leur nature doit être bien appréhendée pour qu'une protection efficace soit mise en place, sans pour autant affecter les opérations quotidiennes, la productiv

Les véhicules autonomes, plus grand marché de la 5G ?

Avis d'expert par Eric Le Calvez, Vice President Strategic Telecom Clients chez Vertiv France Et si les véhicules connectés représentaient l'une des plus grandes opportunités offertes à l'industrie des télécommunications d'amortir les lourds investissements réalisés dans les réseaux 5G ? Une piste à explorer mais encore incertaine, dans un marché qui se cherche encore. Voitures connectées : 5G vs courte portée Selon Gartner, 250 millions de voitures connectées prendront la route d'ici 2020 : pas (encore) totalement autonomes, leurs connexions sans fil leur permettront de proposer des processus de conduite automatisés, de « l'info-divertissement » ou encore de la télémétrie pour renforcer la sécurité sur la route. Reste à définir les protocoles de communications. Ainsi, des constructeurs tels que Renault, Toyota et Hyundai privilégient un système véhicule à véhicule (V2V) : une technologie de courte portée dédiée à la communication entre véhicules

Se connecter avec Facebook : le mauvais réflexe

Par Emmanuel Schalit, CEO de Dashlane Ces derniers temps, Facebook est devenu aussi clivant que l’art moderne : on aime ou déteste. Certains d’entre nous s’en serviront aveuglément et inconditionnellement au quotidien pour publier des photos de leurs récents voyages dans des lieux idylliques, partager des moments marquants, voire bombarder leurs abonnés avec des publications sur leurs habitudes alimentaires. Les autres s’éloigneront de la plateforme par peur, méfiance, confusion, ou par crainte de ce qui pourrait arriver avec les gigantesques quantités de données collectées par Facebook sur ses utilisateurs. Quelle que soit votre position sur le sujet, il est indéniable que depuis sa création en 2004, le réseau social a lentement diminué la capacité de concentration des consommateurs. Mais à quel prix ? Un récent incident impliquant la fonction « Se connecter avec Facebook » a attisé des flammes déjà bien ardentes, obligeant les cadres de l’entreprise à réagir. Cet inciden

Journée de la Protection des Données : le constat et les conseils

La Journée de la Protection des Données qui se tient ce lundi 28 javnier marque l'anniversaire de la Convention pour la Protection des Personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel. Signée par le Conseil de l'Europe le 28 janvier 1981, cette journée se veut l’occasion de sensibiliser le grand public sur la nécessité de la protection des données personnelles et du respect de la vie privée mais également de souligner l’importance de garantir une protection des données en bonne et due forme. Il suffit d’ailleurs de regarder les différentes actualités pour constater que les fuites de données dues à des protocoles obsolètes ou à des cyberattaques prouvent à quel point cette journée est capitale. En ce sens, 2018 aura d’ailleurs vu rentrer en vigueur l'introduction du règlement général de l'UE sur la protection des données (RGPD). A l'heure où les attaques informatiques se multiplient (hack, phishing, BEC…), engendrant la div

Les développeurs, artisans de la transformation numérique

Par Bassem Asseh, Directeur Europe du Sud de GitHub Alors qu'il fut un temps où les développeurs étaient uniquement associés à de simples lignes de codes, la multiplication de la création des logiciels les positionne comme figure de proue de la transformation numérique.  Leurs « simples » lignes de code transforment désormais les règles de tous les métiers. Il y a dix ou quinze ans, être développeur de logiciels était le point de passage obligé à la sortie d'une école d'ingénieur, avant d'évoluer vers un autre métier telle la direction de projet. Non seulement « l'informaticien », comme on disait alors, avait une image ringarde, mais il se situait au bas de l'échelle organisationnelle et il était appelé à vite passer à autre chose que le développement. Depuis, les choses ont bien changé : «l'informaticien » est devenu un « développeur », désignation autrement plus efficace. Surtout, le développeur est devenu l'acteur incontournable de la transfo

Deloitte dévoile ses prédictions Technologie, Médias et Télécommunications pour 2019

Les enceintes connectées Echo d'Amazon Chaque année depuis 2001, Deloitte propose ses prédictions concernant les tendances de l’industrie TMT (Technologie, Médias et Télécommunications). « 2019 sera définie par la manière dont les nouvelles technologies modifient constamment notre façon de vivre et de travailler » a déclaré Duncan Stewart, Directeur du Centre de recherches technologies, médias et télécommunications chez Deloitte. « Des enceintes intelligentes au réseau 5G, l'accès aux technologies de pointe s'améliore rapidement. À mesure que les obstacles seront dépassés, le potentiel de connectivité accrue et d’innovations augmentera de manière exponentielle. » La 5G arrive, permettant des connexions plus rapides En 2019, les réseaux sans fil de cinquième génération (5G) devraient arriver à grande échelle, offrant des connexions plus rapides aux consommateurs comme aux entreprises et augmentant les opportunités de revenus des entreprises de télécommunication.

Les données ont une pierre angulaire : la confiance

Commentaire de Mark Barrenechea, CEO OpenText La Journée Mondiale de la Protection des Données aura lieu à la fin d’un mois de janvier 2019 mouvementé : le vol de données de centaines d’élus en Allemagne, le piratage de 772 millions d’adresses e-mail connu sous le nom de Collection #1, l’amende infligée à Google pour non-respect du RGPD, sans oublier les enquêtes chez Facebook qui sont encore en cours, depuis l’affaire Cambridge Analytica. Dans ce contexte, voici le commentaire de Mark Barrenechea. « Plus de 2,5 milliards de milliards d’octets de données sont créés chaque jour. Ce rythme ne va aller qu’en accélérant à mesure que les voitures autonomes, les capteurs, les drones et l’Internet des objets (IoT) inaugurent de nouveaux formats à la vitesse grand V. Clairement, notre avenir sera « data » ou ne sera pas. Ces données représentent la sève de l’entreprise et leur utilisation adéquate nécessite un élément essentiel à son succès : la confiance. Les données sont indisso

RGPD : analyse de l'amende historique infligée à Google par la CNIL

Par Antoine Chéron, avocat associé ACBM Avocats ,   Le géant américain Google vient d’être condamné par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Liberté) à 50 millions d’euros d’amende pour manquement à ses obligations dans le cadre du RGPD (Règlement Européen Général sur la Protection des Données personnelles). La CNIL reproche à Google le manque de transparence dans le traitement des données personnelles, une information insatisfaisante car insuffisamment « claire et compréhensible » et une absence de consentement pour la personnalisation de la publicité. La CNIL, précise dans son communiqué du 21 janvier 2019, que les associations None Of Your Business et La Quadrature du Net, à l’origine de la plainte contre Google et ses services Instagram et WhatsApp, reprochaient à Google «  de ne pas disposer d’une base juridique valable pour traiter les données personnelles des utilisateurs de ses services, notamment à des fins de personnalisation de la publicité ». L

Internet : la Hadopi désarmée face à des sites pirates de plus en plus complexes

La Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet ( Hadopi ), mise en place en 2009, a souhaité mettre à jour la cartographie de l’écosystème illicite, identifiée dans de précédents travaux réalisés en 2012. Présentée mardi, cette nouvelle étude, réalisée par la société EY, montre combien les sites de piratage de contenus culturels se sont complexifiés et combien la Haute autorité paraît désarmée. "Si en 2012 hébergeurs et sites de référencement étaient au coeur du système, il apparaît aujourd’hui que celui-ci s’étend largement au-delà de ces seuls acteurs. Pour être pleinement efficace, la lutte contre la piraterie devra désormais s’intéresser à ces autres acteurs, tels que les prestataires techniques ou les services aux internautes, entre autres", indique la Hadopi. Trois grandes familles d'acteurs du piratage On peut distinguer trois grandes familles d’acteurs: aux acteurs centraux, situés au cœur de l’écosystème, s’ajo

En 2018, l'année télé s'est jouée sur 4 écrans

La télévision sans la télévision. Tel pourrait être le titre de l'enquête annuelle "L'année TV 2018" rendue publique ce mercredi 23 ja,ver par Médiamétrie. La télévision, sans le téléviseur pour être plus juste car les Français consomment désormais les programmes sur quatre écrans :  téléviseur, ordinateur, smartphone et tablette. "En 2017, nous notions déjà une convergence accrue des usages TV, internet et vidéo. Toujours en croissance, ces usages s’additionnent et se complètent. Mais la force du téléviseur ne se dément pas, il reste l’écran roi pour les téléspectateurs portés par une année 2018 de sport et d’actualité", explique  Julien Rosanvallon, Directeur Exécutif Télévision et Internet de Médiamétrie. Le replay en hausse de 26% Les nouveaux usages de la TV - le replay (télévision de rattrapage) et le visionnage de programmes sur les écrans internet – poursuivent leur progression. Chaque jour en 2018, plus de 7,2 millions de Français ont regard

Sécurité de l’IoT : comment résoudre ce casse-tête ?

Par Christophe da Fonseca, Sales Development Manager France chez Paessler AG D’après les prévisions, il y aura plus de 75 milliards d’objets connectés en activité d’ici 2025, soit plus du triple par rapport à aujourd’hui. L’impact de l’IoT (Internet des Objets) dans nos vies et dans les entreprises s’annonce donc majeur, d'où l’importance primordiale de sécuriser les appareils et les flux de données qu’ils génèrent. Les appareils connectés, et communiquant entre eux, prennent une place de plus en plus importante dans nos vies, qu’il s’agisse des lumières que l’on peut allumer avec son smartphone, des imprimantes qui commandent elles-mêmes un nouveau toner à remplacer ou encore des assistants virtuels qui activent la radio sur commande vocale. Ces derniers, qu’ils se nomment Siri, Alexa ou Google Home, font entrer les réseaux au cœur du quotidien des utilisateurs. Comme pour la plupart des développements technologiques, l’impact de l’Internet of Things (IoT) suscite donc

L’éducation aux médias, une nécessité ?

Loin de se résumer à des grilles théoriques, l'éducation aux médias repose sur de nombreuses mises en situation. Shutterstock Par  Laurence Corroy , Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 – USPC Apprendre aux élèves à identifier les sources d’une information, à repérer une vidéo truquée, ou leur faire découvrir le processus de fabrication d’un journal : autant d’actions liées à cette éducation aux médias dont les responsables politiques et le grand public se préoccupent de plus en plus alors que l’actualité s’accélère et que les « fake news » déferlent sur Internet. Mais que recouvre vraiment cette éducation ? Quels en sont les fondements ? C’est dans la seconde moitié du XX e  siècle qu’elle s’est progressivement formalisée. Après avoir expérimenté l’éducation par les médias, en se servant d’articles ou reportages vidéo comme supports pédagogiques, afin d’illustrer les disciplines enseignées, les enseignants ont pris la mesure de la

Ta newsletter, elle est has-been…

Tribune de Paul Gillet, Directeur de l' agence MilleSoixanteQuatre Les conflits générationnels au sein des services de communication n’ont jamais été aussi forts. Alors que quelques dinosaures du service com croient encore que les outils du crétacé supérieur tels que les emailings ont toutes leurs chances, oui il y en a encore, d’autres s’escriment dans une lutte darwinienne pour repenser les newsletters. Darwin et Lamarck n’ont qu’à bien se tenir, des communicants new gen insufflent des newsletters nouvelle génération aux formats variés et au ton décalé, nouveaux moteurs des stratégies de leads génération pour les entreprises. Génération spam  Star des campagnes B2B, la newsletter est la dernière représentante d’une ère où le mailing est roi. Si elle a su se faire une place de choix dans le grand jeu évolutionniste des outils de communication au début des années 2000, elle ne doit pas être identifiée aux pushs publicitaires qui pullulent dans nos spams. Et pourtant…

50% des étudiants ne sont pas confiants dans la protection de leurs données

A l'occasion de la Journée Mondiale de la Protection des Données – 28 janvier - , la SMEREP, via son enquête annuelle en collaboration avec OpinionWay, a tenu à mettre en avant le numérique et en particulier le ressenti des étudiants par rapport à la protection de leurs données personnelles. 37% des étudiants utilisent une application bien-être/santé et 13% une application médicale, et 50% d'entre eux ne sont pas confiants dans la protection de leurs données personnelles par les applications qui utilisent, dont 15% ne se disent pas du tout confiant. « Le numérique prend aujourd'hui une place prépondérante dans la vie des étudiants, et la question de la protection des données personnelles a été l'un des grands sujets de 2018 et continuera à l'être en 2019. Ainsi, il nous parait indispensable d'intégrer les problématiques liées au numérique à des réflexions sociétales plus globales dans le but de sensibiliser, d'éduquer les jeunes et la sphère éducativ

Internet : les faux avis clients seront désormais repérables

A côté des fake news, les fausses informations qui minentle débat public, existent les fake reviews, les faux avis postés sur des sites d'e-commerce ou des comparateurs bien installés comme Tripadvisor. Enquêtes menées par la DGCCRF Ces faux avis font d'ailleurs l'objet d'un véritable business étant donné que 80% des acheteurs en ligne tiennent compte des avis postés avant de réaliser leur achat. Depuis 2010, les enquêtes menées par la DGCCRF relèvent des pratiques commerciales trompeuses récurrentes qui nuisent aux consommateurs (dont le choix a été faussé) et aux professionnels (dont les produits subissent une concurrence déloyale). Fermes à clics et robots Les plateforme comme Tripadvisor, Booking.com, Yelp ou Google luttent contre ces faux avis mais la tâche de modération est difficile et coûteuse face aux "fermes à clics" installées en Asie, en Afrique du Sud ou en Amérique Latine, qui utilisent des robots de publication automatique. Les choses

Droits d'auteur sur internet : Google et Youtube mentent, estime l'eurodéputée Virginie Rozière

La députée européenne (Les Radicaux de gauche) Virginie Rozière ne mâche pas ses mots pour dénoncer l'attitude des géants du web qui veulent torpiller la directive européenne instituant des droits voisins pour la presse et les éditeurs. Deux articles pour défendre la presse et les éditeurs Pour rappel, l'article 11, a introduit un «droit voisin» qui permettra aux journaux, aux magazines et aux agences de presse, d'être rémunérés lorsque leurs articles sont republiés en ligne, notamment par les géants du numérique comme Google et son service d'agrégation d'articles GoogleNews. L'article 13, quant à lui, prévoit d'obliger les plateformes (YouTube, etc.) à filtrer automatiquement les contenus mis en ligne a priori, c'est-à-dire avant même qu'ils ne soient visibles par les autres internautes. Actuellement, la suppression des contenus qui enfreignent les droits des ayants droit se fait a posteriori après signalement ; une jurisprudence qui date

Quand bien s'informer devient aussi vital que bien manger

Par Mickaël Réault, dirigeant-fondateur de Sindup Indispensable au bon fonctionnement de nos sociétés et à leur compréhension, l'information est également un produit de consommation. Inscrite dans un marché de l'offre et de la demande, elle s'éloigne parfois de son but premier pour détourner l'attention de consommateurs de plus en plus demandeurs de contenus sensationnels. Réussir à bien s'informer est devenu aussi compliqué que bien manger. Pour parvenir à maitriser la complexité du monde dans lequel on vit, les sciences de l'information vont devoir être vulgarisées et généralisées pour faire converger consommateur et producteurs vers une information plus saine. « Pour votre santé mentale, prenez du recul : informez-vous avec modération. » Verra-t-on un jour ce type de mention légale figurer sur nos différents canaux ? Chaines d'informations en continue, blogs, emails, réseaux sociaux et messageries (Twitter, Linkedin, Facebook, Twitch, Snapchat,