Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2024

Dix tendances de l'IA qui resteront importantes en 2024

  Ionos, société d’hébergement Web, dresse dix tendances qui vont marquer 2024 en matière d'intelligence artificielle L'IA est l'un des développements technologiques les plus importants du 21e siècle. Depuis la publication de ChatGPT l'année dernière, cette technologie est devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne des gens. Selon une enquête de l'association professionnelle BitKom, plus de la moitié des entreprises interrogées (56 %) estiment que l'IA est "la plus grande révolution technologique depuis le smartphone". Cependant, le développement de l'IA est loin d'être terminé. Au contraire, il ne fait que s'accélérer et les défis qui l'accompagnent ne cessent de croître. Selon le rapport, les dix tendances suivantes en matière d'IA auront un impact décisif sur la vie professionnelle quotidienne et l'informatique en 2024 : Les invites de l'IA commandent les apps de manière intuitive : Les apps ne seront plus

Le gouvernement Attal sera-t-il à la hauteur des enjeux de cybersécurité ?

Par Frans Imbert-vier, CEO d' UBCOM , spécialisé dans la cybersécurité pour les entreprises En novembre 2023, Élisabeth Borne, alors Premier ministre, avait imposé aux ministres et à leurs cabinets d'utiliser Olvid pour leurs communications officielles, afin de se protéger des failles de sécurité des applications grand public. En ce début d'année, Gabriel Attal a succédé à Élisabeth Borne et a décidé de revenir sur l'obligation d'utiliser Olvid, application de messagerie instantanée française qui se veut la plus sécurisée du monde. Après l’initiative Borne pour la mise en place d’une solution de communication chiffrée imposé au sein du gouvernement, on aurait pu s’attendre à voir nommer un Secrétaire d’État au Numérique, voir espérer un Ministère du Numérique, ambition qui aurait été aligné avec la fraicheur du Premier Ministre. Hélas, on revient en arrière, avec la note Borne désavouée et toujours pas de Secrétaire d’État au numérique ni même une mention dans le di

Les prévisions de Kaspersky sur la protection de la vie privée en 2024

Les accessoires intégrant l'IA vont susciter de plus en plus de débats sur la protection de la vie privée, et la prolifération attendue des technologies de réalité augmentée (RA) et de réalité virtuelle (RV) va probablement concourir à établir de nouvelles normes en matière de protection de la vie privée au cours de l’année 2024. Dans le même temps, le nombre de fuites de données liées aux mots de passe devrait diminuer à mesure que l'authentification à deux facteurs gagne en popularité, et que les utilisateurs mettent à profit les bots pour améliorer la protection de leur vie privée. Selon Kaspersky, le domaine de la protection de la vie privée est en pleine mutation en raison de l'émergence de nouvelles technologies et de l'évolution des régulations. Les événements majeurs de 2023 dans les sphères sociales, économiques et politiques, ainsi que les nouvelles tendances technologiques, sont les principaux facteurs susceptibles d’influencer le paysage de la protection de

Adoption du Règlement européen sur l'IA : la France fait de la résistance

Par Constantin Pavléas, avocat spécialisé en droit des nouvelles technologies, professeur et coordinateur du programme Droit du Numérique & Propriété Intellectuelle et responsable d'enseignements à l'école des Hautes Études Appliquées du Droit (HEAD). Le règlement européen sur l’intelligence artificielle (IA) sera bientôt adopté. L’objectif affiché par les instances européennes est de promouvoir un environnement règlementaire qui favorisera l’épanouissement de l’intelligence artificielle tout en prévenant ses dérives. Cependant, pour la France, ce règlement risque de brider l’innovation des startups européennes. Une alternative plus équilibrée est sans doute possible pour préserver celles-ci tout en rémunérant les auteurs de contenu.    Résultat d’un compromis âprement négocié entre gouvernements, après avoir fait l’objet d’un accord politique début décembre, le texte quasi définitif en version anglaise du règlement européen sur l’IA a circulé la semaine dernière. Entretemp

IA générative : la nécessité d'une gouvernance forte des données

Par Trevor Schulze, Chief Information Officer chez Alteryx, spécialiste de l’analyse des données. Les cas d’usage performants de l'IA générative continuent d'émerger en entreprise, mettant en évidence les défis liés à la confidentialité des données et à leur réglementation. En France, l'évaluation récente de la CNIL sur l'application des lois de protection des données en matière d'IA générative a démontré l'importance de cette question. La législation de l'UE sur l'intelligence artificielle, première régulation officielle en la matière, stipule que les systèmes d'IA déployés en Europe doivent être sûrs, transparents, traçables, non discriminatoires et respectueux de l'environnement. Cette initiative européenne montre l’implication des régulateurs face aux préoccupations suscitées par l’adoption de l'IA. D'après l'une de nos études, 47 % des CDO (Chief Digital Officer) identifient la confidentialité des données comme la principale rais

Et si les « bureaux paysagers » des années 1960 revenaient à la mode ?

Par  Jean-Pierre Bouchez , Université Paris-Saclay L’entrée dans la décennie des années 1960 a marqué une forme de rupture en termes d’ organisations spatiales  : fini par exemple les grands pools d’employées dactylographes, ces dizaines de femmes en blouses blanches, sous surveillance, penchées sur leur « Remington », installées sur de simples tables alignées à des postes de travail standardisés. Ces espaces marqués par trois caractéristiques, ordre, discipline et recherche de l’efficacité sont assimilables à ce que l’ethnologue Marc Augé nommait en 1992, des « non-lieux »  : des endroits réglés, interchangeables, anonymes et dénués d’interactions. d Parmi les initiatives qui ont fleuri alors à l’encontre de ces espaces tertiaires aux formes rigides, on retrouvait notamment celles des bureaux dits « paysagers » objet d’un développement dans notre ouvrage récent intitulé Le Travail et ses espaces, le pari du bien-être et de la performance , publié chez deboeck supérieur. Détourné rapi

Il y a 40 ans, le premier Macintosh d’Apple : l’expérience utilisateur comme innovation

Le 1er Macintosh a été présenté le 24 janvier 1984. Marcin Wichary/FlickR , CC BY-NC-ND Jacob O. Wobbrock , University of Washington L’innovation technologique exige de résoudre des problèmes techniques difficiles… mais pas que ! Le Macintosh d’ Apple fête ses 40 ans, et son concept mou d’« expérience utilisateur », priorité de la marque dans son produit phare de 1984, est, aujourd’hui, clairement devenu la clef du succès de tous les produits que la firme a fabriqués depuis. Penser les objets pour leur facilité d’utilisation, leur efficacité, leur accessibilité, leur élégance et le plaisir de les utiliser a été un choix payant. La capitalisation boursière d’Apple avoisine aujourd’hui les 3 milliards de dollars (soit le PIB de la France), et sa marque est associée au terme design au même titre que les plus prestigieuses maisons de couture de New York ou de Milan. Apple a fait de la technologie une mode, et ce grâce à l’expérience utilisateur. T

Étude DataDome : 3/4 des sites d’e-commerce européens sont vulnérables aux attaques de bots malveillants

DataDome , fournisseur de premier plan de solutions de gestion de la fraude en ligne et des bots malvaillants alimentées par l'IA, dévoile les résultats de son rapport sur la sécurité face aux attaques de bots dans la région EMEA . Ce rapport révèle que la majorité des sites web français, allemands et britanniques ne sont pas protégés contre les attaques de bots, y compris les moins sophistiquées, mettant en évidence la vulnérabilité des entreprises face aux menaces automatisées. Les principaux enseignements de cette étude portant sur plus de 5 000 sites web sont les suivants : 73 % des sites web européens testés ne sont pas protégés contre les attaques de bots non sophistiqués. Seulement 8,5 % des sites sont parvenus à bloquer toutes les requêtes de bots. 18,8 % ont détecté et bloqué certains bots, mais pas tous. 72,8 % n’ont détecté aucun des bots testés. Les sites d’e-commerce sont les plus exposés aux attaques de bots. 74,6% des sites d’e-commerce ont laissé passer l’ensembl

« L’intensification des données oblige les entreprises à reconsidérer l’essentiel pour leur sécurité »

Depuis quelques années, nous sommes confrontés à un certain paradoxe : les entreprises ont certes accéléré leur transformation digitale, mais plutôt que d’adopter des infrastructures nouvelles et robustes, elles ont préféré mettre à niveau celles qu’elles possédaient déjà, c’est-à-dire, des infrastructures vieillissantes, plus vulnérables aux attaques et aux perturbations. À cela s’ajoute la surabondance de données utilisées. Si celles-ci ont toutes des niveaux de sensibilité différentes, elles ont pourtant besoin d’être protégées des menaces.  Alors que se tiendra la journée du Data Privacy le 28 janvier, Laurent Gelu, Advisory Leader Cyber, Kyndryl France livre son analyse. « En 2024, où les données, particulièrement les données personnelles, sont devenues des biens convoités, leur protection s'avère cruciale pour chaque entreprise. La Journée de la protection des données nous rappelle l'importance de les protéger avec une vigilance accrue. Au-delà de la sécurisation des infr

Trigo et Netto annoncent un supermarché autonome

La chaîne de supermarchés à bas prix  Netto Marken-Discount (également appelés Netto) s’est associée à Trigo pour lancer la première épicerie au monde de taille normale offrant un processus d’achat entièrement sans friction, avec génération de tickets de caisse en « temps réel ». Situé à Regensburg, en Allemagne, le magasin hybride rénové, qui propose également la possibilité d’achats traditionnels, bénéficie de la dernière extension du EasyOut®  actuel de Trigo permettant aux clients de sélectionner les articles qu’ils souhaitent et de simplement sortir du magasin sans avoir à passer à la caisse. Trigo a désormais ajouté une option qui permet aux clients de vérifier leur ticket de caisse, de l’approuver et de payer, avant même de quitter le magasin. Entraînée par la technologie de vision par ordinateur IA de Trigo, la nouvelle station EasyOut génère les tickets de caisse des clients en temps réel, en utilisant deux caisses libre-service de Netto. Le paiement se fait par carte, Apple P

Bien-être et fausse médecine : quand la physique quantique est récupérée par les pseudosciences

  Par  Aymeric Delteil , Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) – Université Paris-Saclay Le 2 janvier dernier, la parfumerie Guerlain a mis au jour un nouveau produit cosmétique, assurant qu’il était basé sur la physique quantique . En proposant une « nouvelle voie de réjuvénation […] basée sur la science quantique [qui] aide à restaurer la lumière quantique d’une cellule jeune » , l’entreprise a suscité les réactions indignées de la communauté scientifique , de médias et youtubeurs , qui ont poussé le parfumeur à modifier rapidement sa communication. Cette affaire n’est qu’une étape de plus dans une longue histoire de détournement des concepts et du lexique de la mécanique quantique – et de la science en général – dont le résultat est la promotion des pseudosciences, ces disciplines qui revêtent les apparats de la connaissance établie sans en avoir le moindre fondement. Le qualificatif « quantique » est désormais omniprésent dans le monde du bien-être,

Alunissage japonais : pourquoi tant de missions cherchent à se poser sur la Lune

  La mission japonaise SLIM en phase d'atterrissage (vue d'artiste), prévue dans la nuit du 19 au 20 janvier 2024. JAXA Par  Yaël Nazé , Université de Liège Il y a 60 ans, une véritable course à la Lune eut lieu entre l’Union soviétique et les États-Unis, avec comme point d’orgue les six atterrissages Apollo entre 1969 et 1972. Puis le soufflé retomba : pas de base lunaire, pas même d’autre mission vers la Lune pendant pas mal de temps. Notre satellite restant un objet scientifiquement intéressant, quelques missions lunaires se mirent en place quand même dans les années 1990, comme l’Américaine Clementine en 1994. Petit à petit, d’autres acteurs vinrent s’ajouter : le Japon (Hiten en 1990 puis Kaguya/Selene en 2007), l’Europe (SMART-1 en 2003), la Chine (Chang’e 1 en 2007) et l’Inde (Chandrayaan en 2008). Cependant, il s’agissait d’orbiteurs – des satellites tournant autour de la Lune, l’étudiant de loin. Désormais, le devant de la scène est o