Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2024

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce

Le bitcoin : une « valeur refuge » peut-elle être virtuelle ?

  Les fortes variations du cours du bitcoin sont-ils le signe de sa folle jeunesse ? Shutterstock Oatawa Par  Hervé Alexandre , Université Paris Dauphine – PSL Pour quelles raisons le cours de l’or et celui du bitcoin se sont-ils envolés au mois de février 2024 ? Faut-il voir dans cette concordance davantage qu’un hasard, l’un devenant après l’autre une valeur refuge prisée des particuliers et bientôt des institutionnels comme semblait l’indiquer la chroniqueuse économique de France Infos ? Avant de tenter d’apporter quelques éléments de réponse à cette question, rappelons que, de manière générale, notre monde se numérise inexorablement. À part quelques nostalgiques et autres collectionneurs, nous n’achetons plus de disque en vinyle ni de CD. Nous téléchargeons des morceaux de musique, quand nous ne les écoutons pas tout simplement en streaming . Dans ce dernier cas, moyennant le paiement d’un abonnement, nous pouvons écouter un morceau sans

Le revirement en matière de neutralité du Net : trop peu et trop tard

  Avis d'expert de  Tim Kravchunovsky , fondateur et PDG du réseau de télécommunications décentralisé Chirp « La nouvelle selon laquelle la FCC cherche à restaurer le titre II (neutralité du net) est un signe certain que les consommateurs sont malmenés par les géants américains des télécommunications depuis près de sept ans. La neutralité du Net est conçue pour favoriser un marché plus compétitif, prévenir la discrimination et améliorer le choix des consommateurs, autant d’éléments qui ont souffert depuis l’abrogation des règles en décembre 2017. Avec la neutralité du Net, les FAI ne peuvent pas ralentir votre connexion à Netflix ou Zoom, ni accélérer une connexion à leur propre site de streaming ou de vidéoconférence préféré. Sans neutralité du net, les fournisseurs pourraient contrôler ce que les gens voient et font en ligne, retirant ce contrôle aux consommateurs qui paient pour leurs connexions Internet. Et en effet, depuis 2017, nous avons assisté à une augmentation de pratiqu

Le leadership visionnaire : l’élément essentiel du succès dans le secteur de l’IT

  Par Antony Derbes, Président d’Open Lake Technology Dans le monde dynamique et en constante évolution de la technologie de l'information, le leadership joue un rôle crucial. Je suis convaincu que le bon leadership est la clé pour naviguer avec succès dans cet environnement complexe. Le secteur de l'IT est caractérisé par son rythme effréné, ses avancées rapides et ses défis sans cesse changeants. Dans un tel contexte, un leadership fort et visionnaire est essentiel pour guider les équipes vers le succès. Mais quels sont les éléments clés d'un bon leadership dans le domaine de la technologie ? Tout d'abord, un leader efficace dans le secteur de l'IT doit posséder une vision claire de l'avenir. Cette vision doit être à la fois ambitieuse et réalisable, guidant l'entreprise vers de nouveaux horizons tout en tenant compte des réalités du marché et des capacités de l'organisation. En tant que leaders, nous devons constamment anticiper les tendances, identif

Élections : pourquoi 7 Français sur 10 craignent la désinformation

À moins de deux mois des élections européennes, les Français s’inquiètent de l’impact de la désinformation sur les élections selon une nouvelle étude d’ Adobe , intitulée « Future of Trust » et menée aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France. Concernant les résultats pour notre pays, l’étude « révèle que la population française est de plus en plus préoccupée par les fausses informations relayées au sein de la société et ne sait pas vraiment où trouver des faits et informations dignes de confiance sur Internet. Près des trois quarts (73 %) des personnes interrogées estiment qu’il est difficile de contrôler la véracité du contenu numérique (vidéos, images) et 67 % craignent que de fausses informations et autres deepfakes ne perturbent les prochaines élections. » Interdire l’intelligence artificielle aux candidats Dans le détail, une personne sur six (16 %) a vu du contenu généré par l’intelligence artificielle (IA) concernant des personnalités politiques au cours des six

Téléphone, mail, notifications… : comment le cerveau réagit-il aux distractions numériques ?

  Par  Sibylle Turo , Université de Montpellier et Anne-Sophie Cases , Université de Montpellier Aujourd’hui, les écrans et les notifications dominent notre quotidien. Nous sommes tous familiers de ces distractions numériques qui nous tirent hors de nos pensées ou de notre activité. Entre le mail important d’un supérieur et l’appel de l’école qui oblige à partir du travail, remettant à plus tard la tâche en cours, les interruptions font partie intégrante de nos vies – et semblent destinées à s’imposer encore davantage avec la multiplication des objets connectés dans les futures « maisons intelligentes ». Cependant, elles ne sont pas sans conséquences sur notre capacité à mener à bien des tâches, sur notre confiance en nous, ou sur notre santé. Par exemple, les interruptions engendreraient une augmentation de 27 % du temps d’exécution de l’activité en cours. En tant que chercheuse en psychologie cognitive, j’étudie les coûts cognitifs de ces interruptions numériques : au

Sommes-nous prêts à confier nos décisions d’achat à une IA ?

Par  Patricia Rossi , SKEMA Business School et Mariyani Ahmad Husairi , Neoma Business School Beaucoup de ce que nous faisons semble porter la marque de l’ intelligence artificielle (IA) et des algorithmes . Ils sont censés nous faciliter la vie en prenant en charge certaines tâches . Jusqu’à bientôt nous aider à choisir au moment d’effectuer des achats  ? Le processus de décision peut s’avérer complexe : prendre conscience d’un besoin ou du désir de quelque chose, recueillir des informations sur les différentes possibilités qui s’offrent à nous, les comparer, puis enfin choisir. Ce processus peut aller plus ou moins vite : plus nous sommes impliqués dans le produit, plus nous réfléchissons à chaque étape de ce processus. L’IA peut y intervenir au moins à deux titres. D’abord, lorsqu’elle recommande quelque chose, elle réduit les choix à notre place. Elle prend en charge une partie de la collecte d’informations sur les produits concurrents et la comparaison des alternatives poss

Face aux fake news, les techniques de veille peuvent vous aider

Avis d'expert d'Arnaud Marquant, directeur des opérations chez KB Crawl SAS Les fake news n’ont de cesse de se développer : selon un récent sondage, 2/3 des Français y seraient sensibles. Face à ce phénomène, les techniques propres à la veille stratégique peuvent servir de grille d’analyse. Il y a quatre ans, l’immersion de la pandémie de Covid-19 s’est caractérisée par un vaste mouvement de désinformation sur les réseaux sociaux. Loin d’avoir disparu, celui-ci perdure en 2024, comme l’indique notamment l’étude récemment réalisée par Ipsos sur la désinformation qui touche actuellement la campagne électorale européenne. Selon cette dernière, 74 % des personnes interrogées estiment être capables de réaliser un tri entre vraies et fausses informations. Dans le même temps, 2/3 des personnes interrogées (66%) adhèrent à au moins l’une des fake news qui leur ont été présentées… Comment les Françaises et les Français peuvent-ils s’armer face aux phénomènes de désinformation qui frapp

Durabilité et datacenters, peut-on faire mieux ?

Tribune de Par Patrick Dufour chez Stordata   Ne passons pas par 4 chemins et répondons immédiatement à la question que pose le titre de cet article : oui, il est possible de faire bien mieux, en matière de consommation de ressources, d’émission de gaz à effet de serre, de réutilisation des chaleurs dégagées, mais aussi au titre du transport, des méthodes d’extraction des matières premières, de recyclage et plus encore. La notion de durabilité est un concept systémique qui ne peut produire tous ses effets que si toutes les briques qui le composent sont traitées avec une égale attention. Si l’on se penche quelques instants sur le corpus législatif et réglementaire traitant la question sous un angle ou sous un autre, la tâche semble démesurée. Et même si l’on comprend assez vite que nombre de textes en vigueur ont vocation à compléter, préciser ou renforcer les textes précédents, il reste que l’entreprise, en particulier celle dépourvue d’un responsable RSE entièrement dédié à cette miss

81 % des responsables en entreprises pensent que l’IA va révolutionner la gestion des contenus

Analyse de Hyland À l’heure où l’AI Act vient tout juste d’être adopté par le Parlement Européen, l’intégration et l’exploitation de l’intelligence artificielle (et ses technologies dérivées) sont au cœur des débats au sein des entreprises. Hyland , un des principaux fournisseurs internationaux de solutions de contenu intelligentes, annonce les résultats de sa nouvelle étude internationale sur les évolutions de la gestion de contenu en entreprise. Menée par Forrester Consulting, cette étude souligne la place prépondérante de l’automatisation et de l’IA dans l’évolution de la gestion de contenu d’entreprise. Réalisée auprès de plus de 400 décideurs d’entreprise à travers le monde, Hyland partage également son analyse ainsi que des conseils pour permettre aux entreprises d’appréhender au mieux l’IA pour leurs processus de gestion de contenu. Trop d’outils tuent l’outil Pour les entreprises, la gestion de contenu améliore les processus en entreprise. Aujourd’hui, les dirigeants souhaite

Protéger la jeunesse à l'ère numérique : pour une réglementation accrue de l'accès aux réseaux sociaux

Tribune d'Alexandre Lazarègue, avocat spécialisé en droit du numérique  Début mai, une commission d’experts, nommée par le Président de la République et chargée de faire des propositions sur la restriction de l'utilisation des réseaux sociaux par les enfants et les adolescents, rendra son rapport. Ce dernier devrait présenter des stratégies concrètes pour protéger les jeunes utilisateurs, trop souvent captifs des écrans. Un tel dispositif s’inscrirait dans une politique d’éducation plus large visant une jeunesse en proie à un niveau scolaire en déclin selon les classements internationaux. Compte tenu des données scientifiques dont nous disposons aujourd’hui, il apparait en effet crucial de protéger le bien-être de nos enfants par une réponse radicale aux effets néfastes que l'utilisation intensive des écrans peut avoir sur leur santé mentale aussi bien que physique.  Une telle démarche représenterait alors une véritable politique sociale alors que les premières victimes des

PME : comment naviguer dans l’ère de la cybersécurité

Tribune de Christophe Gaultier, Managing Director business line France & Belux chez  OpenText Cybersecurity L'évolution du paysage de la cybersécurité rencontre une intersection entre l'innovation et les vulnérabilités. Nous assistons à un bond significatif dans la sophistication des techniques d'hameçonnage, alimenté par les progrès de l'intelligence artificielle (IA). Simultanément, la vague d'attaques par ransomware-as-a-service (RaaS) de l'année dernière se poursuit, ce qui encourage l'adoption généralisée des SBOM (Software Bill Of Materials) pour faciliter la découverte des vulnérabilités des logiciels. Aujourd’hui, il est essentiel de disposer d'une défense proactive et informée pour naviguer dans la prochaine ère des menaces de cybersécurité. Techniques d'hameçonnage basées sur l'IA Les progrès rapides de la technologie de l'IA rendent les cybers tactiques contre les PME plus sophistiquées et plus efficaces. L'IA est désormai

L’Europe peut-elle faire émerger des champions du numérique ?

  L’Europe dispose aujourd'hui de la réglementation des activités digitales la plus complète au monde. Flickr/Descrier , CC BY-SA Par  Julien Pillot , INSEEC Grande École Règlement général sur la protection des données (RGPD), législation sur les marchés numériques (DMA), règlement européen sur les services numériques (DSA), AI Act sur l’intelligence artificielle (IA)… Ces dernières années, l’Union européenne (UE) s’est dotée d’un arsenal juridique supposé lui conférer les moyens de mieux contrôler les activités des personnes et des organisations dans la sphère numérique. Quelle peut être la portée de tels outils face aux géants américains et chinois du secteur ? Éléments de réponse avec Julien Pillot , enseignant-chercheur en Économie à l’INSEEC Grande École. Peut-on dire que l’UE est en pointe en matière de régulation de l’économie numérique ? Il serait bien présomptueux de penser que les autres grandes puissances sont passives au regard du