Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2015

Tribune d'expert. Enjeux et démocratisation de l'Internet des Objets

Par Julie Artis, Responsable Communication de Synox Group Le marché de l'Internet des Objets devrait atteindre 50 milliards d'objets connectés en 2020.  Un chiffre tout à fait impressionnant, pourtant les objets connectés ont actuellement bien du mal à se démocratiser. Les entreprises rencontrent des difficultés pour trouver un business model capable de s'adapter aux défis amenés par l'avancée -toujours plus rapide- des technologies. A quels enjeux les entreprises doivent-elles donc faire face pour assurer leur croissance sur un marché où l'innovation est au cœur du processus ? L'Internet des Objets, un bien vaste sujet. On l'entend partout, les entreprises ont conscience qu'elles doivent franchir le cap pour maintenir leur compétitivité et s'adapter aux nouveaux usages, pourtant, il n'est pas facile de savoir comment s'y intégrer. C'est la raison pour laquelle des acteurs d'expérience sur le marché de l'Internet des Obj

Microsoft dévoile un mobile Nokia au look rétro

Une 4e catégories de mobiles va-t-elle voir le jour  ? Après les smartphones haut de gamme (Samsung S6, iPhone6), ceux de bas et moyenne gamme ; et les appareils des tycoons chinois Xiaomi, Huawei, Microsoft dévoile mardi 25 août un nouveau téléphone au look rétro par le form-factor et par le nom :  les Nokia 222 et Nokia 222 Double SIM, "deux téléphones mobiles conçus pour connecter encore plus d’utilisateurs à Internet et leur offrir de nouvelles façons de vivre et partager leur univers". Disponible à 49€, le Nokia 222 propose des services comme le navigateur Opera Mini, Bing Search et MSN Météo. Equipé d’un appareil photo 2 mégapixels, il dispose d’applications sociales comme GroupMe par Skype, Facebook, Messenger et Twitter, il permet de rester en contact avec ses amis et de partager des instants de vie avec ses proches. Pour se divertir le Nokia 222 dispose d’une radio FM, d’un lecteur de MP3 et de vidéos, et offre un jeu vidéo Gameloft gratuit par mois pendant

Tribune d'expert. Comment créer une icône efficace pour votre application mobile

Par Bertrand Salord, Directeur Marketing EMEAR App Annie, la plus grande plateforme de données de marché en matière d'applications mobiles Lors de la création d'une application, l'apparence de l'icône est certainement la dernière chose à laquelle les développeurs d'applications pensent. Et pourtant, si l'application est le produit, l'icône représente quant à elle la partie marketing. En effet, une icône réussie sera l'un des atouts les plus précieux de l'application au moment d'en faire la promotion et d'attirer de nouveaux utilisateurs. À l'instar de l'enseigne ou de la vitrine d'une boutique physique, l'icône doit mettre en avant la valeur principale de l'application et inciter les utilisateurs à cliquer. Voici quelques conseils aux développeurs pour leur assurer de concevoir une icône qui criera : « Installez-MOI ! ». 1. Concevez une icône attrayante et unique Votre icône sera utilisée sur une large gamme d

Objets connectés : l'IOT Valley poursuit son développement

Simon Vacher et Bertran Ruiz. / Photo IOT Valley. L’ IOT Valley (ex TIC Valley) cluster spécialisé dans l’Internet des Objets implanté dans le Sud-Est toulousain, à Labège, poursuit son dévelopement avec l'arrivée de deux nouveaux spécialistes. Bertran Ruiz et Simon Vacher , cofondateurs de Wimha.com, start-up commercialisant des objets connectés communautaires, se voient respectivement confier la gestion des partenariats, relations grands groupes / le développement et la coordination des start-up / événements du Connected Camp, l’accélérateur de start-up orienté IoT Industry. Fort de leur expérience entrepreneuriale et de leur implication dans des structures communautaires, ils viennent renforcer le potentiel d’expertise de l’IOT Valley, qui a pour ambition de fédérer tout un écosystème spécialisé dans l’IoT afin de le faire rayonner aux plans national et international. Au quotidien, ils travailleront aux côtés de Ludovic Le Moan, DG de SIGFOX et Président l’IOT Valle

Un nouveau webdoc sur la Résistance pour La Dépêche du Midi

Ce samedi 22 août se tient sur le Larzac la traditionnelle cérémonie commémorative du combat de La Pezade, haut fait de Résistance lors de la seconde Guerre mondiale. A l'occasion du 60e anniversaire de la Libération de Millau et du combat de La Pezade, La Dépêche du Midi avait proposé à ses lecteurs, en août 2004, la chronique "C'était la Libération." Chronique reprenant les textes et photos d'une exposition exceptionnelle organisée à Millau par la Ville, les archives municipales et le musée de Millau sur la Libération de la cité du gant et sur le combat de La Pezade mené par le maquis du Saint-Affricain Paul Claie. Afin de prolonger le devoir de mémoire, la rédaction du sud Aveyron avait conçu un mini-site internet . Pour les commémorations de 2015, La Dépêche propose aujourd'hui un nouveau webdoc, un long format rassemblant les articles publiés à l'époque dans ses colonnes sur le combat de La Pezade mais aussi sur l'incroyable histoire du pilo

Netflix et CanalPlay seraient au coude-à-coude

Etude de Future Source Consulting La bataille de la vidéo à la demande se poursuit et vire à la bataille de chiffres : les deux principaux services disponibles en France, l'américain Netflix et le français CanalPlay (groupe Canal Plus) seraient désormais au coude-à-coude. En effet, jusqu'à présent, le service américain, lancé en France en septembre 2014 et qui ne communique pas ses données, était crédité de 250 000 abonnés, selon un pointage effectué début août par le ministère de la Culture, qui s'appuyait sur de récentes études du Centre national de la cinématographie (CNC). Loin devant les 600 000 abonnés de CanalPlay avancés par Canal Plus. Des chiffres démentis cette semaine par le cabinet d'études britannique Future Source Consulting, qui estime que Netflix bénéficie en fait de 750 000 abonnés dans l'hexagone, trois fois plus que prévu. «Canal Play est sans doute encore légèrement devant, mais d'ici à 2019, nous prévoyons que Netflix deviendra l

Les smartphones chinois à la conquête du monde

Longtemps cantonnés à produire de la contrefaçon, les constructeurs de téléphone mobile chinois font désormais jeu égal avec Apple ou Samsung. S'il fallait un exemple de la montée en gamme de l'économie chinoise, celui de la téléphonie mobile en serait une bonne illustration. Les constructeurs chinois ont, en effet, longtemps été cantonnés aux rôles de contrefacteurs, réalisant, par exemple, des copies parfaites de l'iPhone… mais sans toutes les fonctionnalités. Depuis, les choses ont bien changé. Répondant à la demande d'une classe moyenne chinoise de plus en plus importante, les constructeurs ont créé leurs propres services de recherche et développement pour proposer des appareils innovants et surtout beaucoup moins chers. Dernier exemple en date avec la phablette de Xiaomi. Cet appareil à mi-chemin entre le smartphone et la tablette est apprécié en Asie, notamment pour dessiner sur l'écran géant les idéogrammes. Alors que le Sud-Coréen Samsung présentait j

Le futur des SMS : un étonnant potentiel selon Nexmo

Avec 350 milliards de messages envoyés chaque mois dans le monde, le SMS présente un potentiel important pour les entreprises faisant appel au A2P (application à personne), selon la société Nexmo . Proposant ses services à des entreprises telles qu’Alibaba, Airbnb, LINE ou encore Viber, Nexmo présente dans l'infographie ci-dessous l’étonnant potentiel des SMS du futur, déjà utilisé dans des secteurs aussi variés que le marketing, la distribution, la finance, l’hôtellerie, le voyage, le transport ou encore le gaming :

La révolution du médicament imprimé en 3D

L'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a donné son feu vert à la commercialisation d'un médicament créé avec une imprimante 3D. Une technique qui pourrait révolutionner la façon de soigner. Jusqu'à présent, l'utilisation d'imprimantes en trois dimensions (3D) dans le domaine médical ne concernait que la fabrication de prothèses. Un nouveau cap vient d'être franchi cette semaine, qui pourrait bien révolutionner la façon de soigner. Pour la première fois, en effet, la Food and Drug Administration (FDA, les autorités sanitaires américaines), vient de donner leur feu vert à la commercialisation d'un médicament créé par une imprimante 3D. De nombreux avantages Le Spritam, un médicament du laboratoire Aprecia Pharmaceuticals contre les crises d'épilepsie, pourra donc être produit à base de molécules assemblées par une imprimante 3D à partir du début de l'année prochaine, grâce à la technologie ZipDose . Concrètement,

Airbus Bizlab a sélectionné cinq premières start-ups pour son programme d'accompagnement

Airbus BizLab, l'accélérateur de start-up lancé en mars 2015, vient de sélectionner les cinq premières start-ups qui vont intégrer son programme de six mois. Airbus BizLab a lancé son premier appel à projets en mai 2015 et avait reçu un total de 150 demandes venues du monde entier. Un processus de pré-sélection de 15 start-ups a été mis en place, chaque candidat étant invité à présenter son idée devant un jury Airbus BizLab en juillet dernier. Parmi les présélectionnés, cinq start-ups ont été sélectionnées pour être intégrées dans le BizLab à partir du 7 Septembre. Ces start-ups, qui auront un bureau chez Airbus pourront rencontrer les experts et ingénieurs de l'avionneur opérant dans tous les domaines (technologie, juridique, finance, marketing, etc.). Elles bénéficieront par ailleurs d'un mentor dédié. Les lauréats de cette première promotion sont : > Confiance 3d : cette start-up allemande propose de développer un projet assurant la diffusion des données d

La première convention européenne de l'Apple II se déroule dans le Gers

L'association Silicium organise à Castéra-Verduzan, depuis ce lundi et jusqu'au 8 août la première convention en Europe sur l'ordinateur emblématique des années 80, l'Apple II. "A l'image de la KansasFest qui rassemble aux Etats-Unis depuis 20 ans les passionnés du célèbre ordinateur à la pomme, l'association Silicium et le groupe Facebook Apple II France se sont réunis pour proposer aux retrogeeks et autres curieux ou nostalgiques une semaine autour de l'Apple II", expliquent les organisateurs. "De nombreux témoins de l’époque viendront conter leur expérience. La conférence du vendredi soir et la journée du samedi sont grand public et d’accès entièrement libre et gratuit. Un concert 8 bits de clôture permettra aux visiteurs de plonger dans un univers délicieusement rétro et très contemporain." Plus d'informations ici : apple2festivalfrance.fr