Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2013

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce

Table ronde "Quels bouleversements pour les médias en 2014 ?"

La 10e édition du Dev’Com Midi-Pyrénées , le grand salon des professionnels du marketing et de la communication, s'est tenue le 21 novembre dernier à Toulouse dans les locaux d’Entiore, Cité de l’entreprise. Professionnels de la communication, responsables marketing de la région et de la France entière ont participé aux ateliers, conférences speed démos, etc. Plusieurs tables rondes ont été organisées et j'ai eu le plaisir de participer avec ma collègue Joëlle Porcher, rédactrice en chef de Toulouse Mag , à celle intitulée "Quels bouleversements pour les médias en 2014 ?"

Nouvelle édition spéciale tablette de La Dépêche sur la faune sauvage

La rédaction de La Dépêche du Midi en partenariat avec le CNRS de Midi-Pyrénées et le Muséum d’histoire naturelle de Toulouse vous propose une nouvelle édition tablette multimédia : « La faune sauvage de Cro Magnon à nos jours. » La faune sauvage d’hier et d’aujourd’hui fait l’objet d’intenses recherches pluridisciplinaires. À partir des vestiges osseux des espèces vivant durant la Préhistoire et de leurs représentations sur les parois rocheuses, les paléontologues, les généticiens et les archéologues identifient la faune préhistorique et imaginent les relations que l’Homme entretenait avec elle. Les livres médiévaux richement ornés d’animaux, réels et imaginaires, renseignent sur l’évolution de la science tout autant que sur la morale ou les croyances au Moyen Âge. Et actuellement, le système ARGOS permet de suivre sans relâche des milliers d’animaux pour étudier leurs modes de vie et mieux les protéger. À travers cette édition multimédia avec de nombreuses photos, des vidéos, de

La guerre des consoles

A Toulouse, La Dépêche Premium primée au Devcom

Le stand La Dépêche Premium La Dépêche Premium est montée sur la 2e marche du podium du challenge Performance marketing au salon DevCom , le grand rendez-vous régional des décideurs marketing et communication, organisé cet après-midi à Entiore, cité de l'entreprise à Toulouse. Le premier prix est revenu à une jeune start-up Mtarget, opérateur spécialisé dans la communication mobile. L'offre Premium de La Dépêche, unique dans le paysage de la presse quotidienne régionale, a été récompensée pour son côté innovant et pour l'outil de fidélisation qu'elle constitue auprès de notre lectorat. Les nombreux visiteurs du salon ont d'ailleurs pu découvrir ou redécouvrir tous les avantages de l'offre Premium sur notre nouveau stand doté de tablettes : le fil d'infos, le club abonnés, le journal numérique multimédia et le flash vidéo. Le Devcom qui fêtait cette année son 10e anniversaire a accueilli plusieurs dizaines de professionnels de toute la France. «L’idée

Insultes contre Christiane Taubira : sur internet, la haine quotidienne

La parole «décomplexée», violente, insultante, raciste, homophobe ou antisémite qui semble s’être libérée dans la rue et plus généralement dans l’espace public - notamment depuis les débats sur le mariage pour tous - l’a d’abord été, et continue de l’être, sur internet et les réseaux sociaux au sein de ce que l’on appelle la «fachosphère». Dans cette nébuleuse de sites web ou de pages Facebook aux contours flous s’exprime une haine quotidienne. Au centre de cette constellation, des sites ou des blogs d’extrême droite très actifs - comme Français de souche ou Novapresse - et dont certains sont clairement racistes et xénophobes. S’ils relaient souvent les thèses du Front national, ils savent aussi s’en éloigner pour exprimer des opinions bien plus radicales. Tous explorent souvent, sur fond conspirationniste, les mêmes thèmes jusqu’à la caricature, relayant rumeurs et fausses informations : l’immigré responsable du chômage, les francs-maçons et l’establishment qui cachent des choses,

Tensions autour de l'introduction des données personnelles dans le futur accord USA-UE

Après le scandale des écoutes à grande échelle des télécommunications des Européens par la NSA, l'agence nationale de sécurité des Etats-Unis, la protection de la vie privée et des données personnelles est devenue un enjeu majeur où les divergences de vues quant au prochain règlement européen sur les télécoms sont de plus en plus nombreuses. Parmi ces divergences, la façon dont le règlement et la directve vont se mettre en place. Certains sont partisans d'un accord bilatéral UE-Etat-Unis, la plupart des sociétés internet traitant des données personnelles étant américaines. D'autres estiment au contraire que le règlement et la directive doivent être élaborés par l'Europe d'abord, et plus particulièrement par le Parlement Européen. L'eurodéputée PS du Sud-Ouest Françoise Castex est naturellement de ceux-là, qui vient de demander "la suspension des négociations TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) tant que le paquet données personnell

Espionnage des données bancaires : l'eurodéputée Françoise Castex appelle l'Europe à suspendre l'accord Swift

Les révélations cette semaine d'un espionnage massif des télécommunicatons des Français par la NSA a entraîné comme une réaction en chaîne. Le jour de ces  révélations, la commission LIBE du parlement européen a adopté à une large majorité le rapport sur le futur règlement et la future directive européens qui doivent mettre à jour les dispositions actuelles obsolètes qui datent de 1995. Mais l'affaire a jeté en Europe le doute sur les autres échanges numériques et notamment bancaires. Scandalisés par les pratiques de l'agence de sécurité américaine, des eurodéputés viennent de demander au Parlement européen la suspension temporaire de l'accord Swift. Cet accord, signé 2010 entre les Etats-Unis et l'Union européenne, autorise le Programme américain de pistage des financements terroristes (TFTP) de consulter des données bancaires stockées sur le réseau de la société Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication). Aux seules fins de lutte ant

Données personnelles : forte majorité en faveur du règlement et de la directive européens

Le rebondissement dans l'affaire des écoutes américaines des télécommunications en France, révélées ce lundi par Le Monde, a-t-il eu un impact sur le vote des eurodéputés membre de la commission LIBE au Parlement européen ? En tout cas, ces derniers ont adopté à une large majorité le rapport sur le futur règlement et la future directive européens qui doivent mettre à jour les dispositions actuelles obsolètes qui datent de 1995. Le règlement a été adopté par 49 voix pour, 2 contre et 1 abstention et la directive par 29 voix pour, 20 contre et trois absentions+, 20, – 3 abstentions. Les deux rapporteurs,  Jan-Philippe Albrecht (Verts, Allemagne), et Dimitrios Droutsas (S&D, Grèce) ont donc en main un large mandat de négociation avec le Conseil et la Commission européenne pour négocier le texte qui devrait être voté au printemps. . ”Nous aurions pu souhaiter un encadrement plus strict sur l’encadrement des données pseudonymes mais ce résultat est dans l’ensemble un bon ré

Données personnelles : l'eurodéputée Françoise Castex dans la bataille qui valait des milliards

Un data center de Google Il s’agit d’une coïncidence de calendrier mais elle illustre bien les enjeux colossaux qui vont se jouer cette semaine au Parlement européen. Jeudi dernier, on apprenait que le géant d’internet Google gagnait un milliard de dollars par mois. Une performance due au savoir-faire de la firme californienne dans la collecte et l’exploitation des données de ceux qui utilisent gratuitement ses services. C’est justement le traitement de ces données personnelles que le Parlement européen souhaite encadrer avec la révision de sa directive qui remonte à 1995, autant dire une ère préhistorique à l’échelle d’internet. Dans cette bataille qui vaut des milliards, une étape cruciale va se jouer ce lundi. La commission « Libertés civiles » du Parlement européen doit, en effet, adopter son rapport sur le futur règlement européen encadrant l’exploitation de nos données personnelles. Un vote crucial qui a été précédé d’intenses actions de lobbying de la part des géants de l

Facebook, Twitter : l'arme à double tranchant des réseaux sociaux pour les politiques

À cinq mois des élections municipales, le ton politique semble s’être durci : invectives, insultes, propos sexistes ou racistes se multiplient et se diffusent à la fulgurante vitesse des réseaux sociaux. Un phénomène qui touche les hommes et femmes politiques de tous bords, à droite comme à gauche. Depuis sa défaite à l’élection présidentielle l’an passé, Nicolas Sarkozy ne communique plus officiellement que par l’intermédiaire de sa page Facebook, suivie hier par 869 650 «fans». De leur côté, les parlementaires bravent de plus en plus le huis clos de rigueur lors des réunions des commissions pour divulguer et commenter sur Twitter les discussions qui s’y déroulent, pourtant réputées confidentielles. Et pas un candidat aux prochaines élections municipales - y compris hors des grands centres urbains - n’imagine mener sa campagne électorale en faisant l’impasse sur les réseaux sociaux. «Un nouvel espace politique» Depuis la dernière élection présidentielle, c’est bel et bien t

En Aquitaine, une application mobile pour reconnaître le chant des oiseaux

Et si la prochaine application à faire le buzz sur tous les smartphones nous invitait à nous reconnecter à la nature ? La société Biosong basée à Carignan-de-Bordeaux (33) surfe sur la vague de « Shazam », l'application de reconnaissance de musique, en développant une unique application mobile de reconnaissance du chant des oiseaux. A partir d'un simple enregistrement, « Birdify » permettra d'identifier l'espèce parmi 150 référencées en Aquitaine et en Europe. Grâce à une base de données rigoureuses, l'utilisateur aura également instantanément accès à de nombreuses ressources : photos, dessins, habitat, environnement, mythes et légendes, etc. Par ailleurs, les enregistrements étant géolocalisés, les utilisateurs pourront contribuer au repérage territorial des espèces et des flux migratoires. Ces données seront envoyées aux bases de données et de vigilance qui étudient l'état des populations ou encore l'impact des changements climatiques. C'est

Pole Star nominée comme l'une des 50 entreprises les plus prometteuses de la Silicon Valley

La société toulousaine Pole Star , leader et pionnier de la géolocalisation Indoor (à l'intérieur des bâtiments) fondée en 2002, a été reconnue comme l'une des 50 entreprises technologiques les plus prometteuses de l’industrie mobile en 2013, lors de la conférence annuelle OnMobile qui s’est tenue le 10 octobre à Redwood City en Californie. Cet événement rassemble chaque année les principaux acteurs de l’écosystème mobile et met en lumière les grandes tendances du secteur. Cette conférence est également l’occasion de présenter les 50 entreprises les plus prometteuses, sélectionnées parmi plusieurs centaines d’acteurs par un jury de journalistes, d’investisseurs, de banquiers et d’experts industriels. Pole Star a lancé en 2012 NAO BlueSpot, la première balise Bluetooth Low Energy (BLE4.0) low-cost pour le marché de la géolocalisation indoor. Puis en 2013, la société a déployé sa technologie de crowdsourcing automatique, c'est-à-dire de collecte automatique et anonyme

La Dépêche Premium évolue avec de nouvelles rubriques vidéos

Lancée il y a un an, La Dépêche Premium évolue aujourd'hui avec une nouvelle version centrée sur la vidéo. Désormais, les abonnés Premium vont pouvoir profiter de deux nouvelles rubriques accessibles à partir d'une nouvelle icône "TV" dans la barre de menu du site web. Un flash info quotidien du lundi au vendredi à 18h30 Tous les jours de la semaine, à 18h30, La Dépêche Premium vous propose un flash d'information quotidien vidéo d'environ 6 minutes. Présenté au coeur de la rédaction de La Dépêche, à Toulouse, ou en extérieur, il décline l'actualité de la journée avec un ton original et des sujets différents de ceux que l'on peut voir dans des JT traditionnels. Des vidéos magazine Seconde nouveauté, l'arrivée sur La Dépêche Premium de vidéos magazine. Portraits de gens du Grand Sud, interviews de personnalités qui font l'actualité en région, événements insolites ou recettes de cuisine, etc. Ces vidéos sont réalisées par les différent

Découvrez notre nouvelle édition iPad «Fête de la science 2013»

La rédaction de La Dépêche du Midi en partenariat avec l’association Science animation vous propose une nouvelle édition pour iPad et iPhone intitulée « Fête de la science 2013. » Depuis lundi et jusqu’au 13 octobre, c’est en effet la 22e édition de ce rendez-vous incontournable pour les chercheurs et le grand public qui, le temps d’ateliers, de conférences et de tables rondes se rencontrent partout en France. Dans la région aussi, ce temps de partage sera décliné dans tous les départements et plus particulièrement en Ariège, qui accueille un village des sciences et auquel La Dépêche vient de consacrer un Petit illustré « Ariège, terre de science. » Notre édition numérique multimédia vous propose de découvrir les coups de cœur de La Dépêche, une interview d’Audrey Dussutour, chercheuse du CNRS, spécialiste des fourmis et le programme complet de chaque département., Pour lire cette édition sur iPad (mais aussi iPhone ou iPod), téléchargez gratuitement notre application La Dépê

La Dépêche Premium fête son premier anniversaire avec le plein de projets

La Dépêche Premium , l’offre numérique de la La Dépêche du Midi, fête son premier anniversaire. C’est, en effet , le 27 septembre 2012 que le Groupe Dépêche a fait le pari de lancer cette offre inédite dans la presse quotidienne régionale. Accessible sur ordinateur, smartphone et tablette (Apple ou Android), La Dépêche Premium propose un fil d’actualités régional en temps réel et les éditons numériques du quotidien, enrichies de contenus multimédias (photos, infographies, vidéos, sons, documents, etc.). La Dépêche Premium, c’est aussi un Club abonnés riche de nombreux privilèges et offres exclusives ; ainsi qu’un contact direct avec les journalistes de la rédaction. Outre les éditions de La Dépêche, le kiosque numérique propose également TV Magazine et Version Femina mais également des éditions thématiques spéciales pour tablettes (Ipad et prochainement Android). En un an, La Dépêche Premium, qui a  remporté le prix de l’innovation éditioriale lors des Victoires de la Presse 20

45 % des Français lisent la presse en numérique

Qui a dit que le numérique allait tuer le papier ? Sûrement pas l’étude annuelle One du cabinet Audipresse, qui a analysé l’audience de la presse en France métropolitaine sur la période allant du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013 auprès d’un échantillon de 35 508 individus. Rendue publique hier, cette étude indique, en effet, que 54 % des personnes qui lisent un titre en version numérique, lisent le même dans sa version papier d’origine. 45 % des Français, soit 23,1 millions, lisent aujourd’hui au moins un titre de presse en numérique que ce soit au travers d’un site internet, d’un site mobile, d’une application pour mobile ou tablette ou d’une version PDF téléchargée quel qu’en soit le support. Le virage du numérique est donc bel et bien pris par le secteur de la presse qu’on dit parfois rétif à tout changement. Et pourtant, avec 49,8 millions de lecteurs chaque mois, soit 97 % de la population, la presse est un média puissant, très diversifié et apprécié de ses lecteurs. 67 % de l

Google fête ses 15 ans, la Cnil le menace de sanctions

Une fois n’est pas coutume le logo spécial animé (le Doodle ) qui s’est affiché hier sur la page du moteur de recherche Google ne célébrait ni un savant, ni un événement historique mais une actualité de la société elle-même : son 15e anniversaire. Le moteur de recherche qui a bouleversé la vie de millions d’internautes dans le monde a vu le jour le 27 septembre 1998 dans la Silicon Valley, en Californie. Et comme Bill Gates pour Microsoft ou Steve Jobs pour Apple, c’est dans un garage, à Menlo Park, que Sergueï Brin, Larry Page et Craig Silverstein ont lancé Google Inc. avec la folle ambition «d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile.» Des projets fous Mission largement accomplie puisqu’après le moteur de recherche devenu leader, Google a lancé une myriade de services : Maps, Earth, News, Drive, Gmail, Agenda, Youtube, Shopping, Photos, Blogger, Music, etc. et le système Android qui anime 75 % de smartphones. Google est

L'eurodéputée Françoise Castex va rendre un rapport sur la copie privée

L'eurodéputée du Sud-Ouest Françoise Castex , spécialistes des questions numériques, vient de rentre un projet de rapport sur les redevances pour copie privée. Mme Castex y défend le principe de la redevance pour copie privée, tout en reconnaissant la nécessité que ce dispositif soit amélioré. Elle propose en outre une légalisation des échanges non-marchands. Son rapport sera présenté le 14 octobre prochain en Commission des Affaires juridiques du Parlement européen. Si ce rapport n'a pas de valeur juridique, il a une portée politique et surtout est très attendu par les ayants droits. Ces dernier, en effet, ont été échaudés par un précédent rapport, celui d'António Vitorino, un  ancien commissaire européen à la Justice et aux Affaires intérieures. Rendu en février dernier, ce rapport préconisait des réformes radicales : la copie privée perçue là où réside le client final ;  prélevée chez le détaillant, et non plus chez l’importateur ou le distributeur, etc. De

Le patron d'Amazon s'offre le Washington Post

Le patron du site internet Amazon, Jeff Bezos, vient d’acheter sur sa fortune personnelle l’emblématique quotidien américain The Washington Post pour 250 millions de dollars. Jeff Bezos, l’emblématique patron du site internet Amazon, premier libraire mondial, s’est offert lundi soir, sur sa fortune personnelle, l’un des plus célèbres et prestigieux quotidiens américains : le Washington Post. Celui-là même qui avait révélé le scandale du Watergate ayant conduit à la démission du président Nixon en 1974, écrivant là une page de légende de l’histoire du journalisme. Ancienne et nouvelle économie D’aucuns verront sans doute dans cette transaction à 250 millions de dollars l’assaut de la nouvelle économie sur l’ancienne, celui de la génération Y sur celle des baby-boomers, celui du numérique sur l’analogique, celui d’internet sur un média traditionnel. Elle illustre surtout la profonde mutation d’un secteur - celui de la presse - qui, des États-Unis à l’Asie en passant par l’Europ

Le trophée Diderot de la culture scientifique décerné au Museum de Toulouse

 Le Muséum de Toulouse reçoit le trophée Diderot de la culture scientifique qui distingue  les Jardins du Muséum à Borderouge pour l’originalité du travail effectué sur le thème de la relation Homme-Nature- Environnement. Cette distinction entre dans la catégorie « Institution confirmée » et sera remise par l’Association pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle - AMCSTI - le mardi 2 juillet 2013 à 19h30 sur le site du Puits Morandat à Gardanne - Bouches du Rhône.

Espionnage américain de l'UE : Françoise Castex appelle à différer les négociations commerciales

La colère des Européens ne faiblit pas face à l'espionnage des réseaux de communications de l'UE et de plusieurs pays dont la France dans le cadre du scandale PRISM. L'eurodéputé EELVDaniel Cohn-Bendit a appelé à une rupture immédiate des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique, tant qu’un accord n’a pas été signé avec les États-Unis sur la protection des données. Même état d'esprit chez l'eurodéputée PS du sud ouest Françoise Castex. "En attendant les résultats de la commission d’enquête [demandée parle groupe socialiste du Parlement européen], toute négociation avec les Etats-Unis en vue d’un accord de partenariat transatlantique (TTIP) doit être suspendue", estime-t-elle avant de conclure: "Garder la maîtrise de nos données personnelles, de nos vies, est un droit fondamental." L'affaire PRISM aura en tout cas eu le mérite de mettre sur la table la question des données personnelles et de leur utilisation, sujet de di

Piratage, écoutes : nos données valent de l'or

D’un côté, l’affaire du scandale des écoutes américaines avec le programme PRISM qui n’en finit pas et concernerait désormais l’Europe ; de l’autre les fuites accidentelles de millions de données chez Facebook, ou la mise en demeure de Google sur sa politique de gestion des données personnelles par les 27 CNIL de l’Union européenne et l’UFC : autant dire que les questions de la protection des données personnelles sur internet n’ont peut-être jamais été autant au cœur de l’actualité. C’est que toutes ces données que nous émettons – des commentaires postés au bas d’un article en passant par nos textos, nos e-mails, nos photos et vidéos mises en ligne et partagées avec nos amis sur les réseaux sociaux – en disent long sur nous et nos comportements. Très long au point qu’elles constituent un véritable eldorado pour des entreprises dont l’objectif est de constituer de gigantesques bases de données comportementales qui se vendent à prix d’or. « Les données personnelles sont l’or nu

Télés connectées : les mêmes menaces que sur les ordinateurs

Les constructeurs de téléviseurs font progressivement basculer leur gamme dans la TV connectée c'est-à-dire des télés qui sont connectées à internet et qui, à la manière des tablettes et smartphones, proposent des applications pour consulter la météo, voir un film en vidéo à la demande (VOD), mettre à jour son profil Facebook voire surfer sur internet. Malgré ces promesses, les TV connectées ont du mal à décoller puisque selon une enquête Analysys Mason réalisée dans  5 pays d’Europe (France, Allemagne, Pologne, Espagne, et Royaume-Uni) et aux Etats-Unis, plus de 50% des possesseurs de Smart TV ne l’ont pas connectée à internet ! Pour autant le parc de Smart TV ne va pas cesser de croître. 60 millions de TV connectées ont été vendues en 2012 dans le monde, et 50% des TV vendues seront des Smart TV à partir de 2015. En 2017,  31% des foyers de la planète en seront équipés. Dès lors l'émergence de ce marché de masse s'accompagne bien souvent de questions de sécurité. &

Les Français de plus en plus sensibles à la protection des données personnelles

Le 3e baromètre de la confiance des Français dans le numérique, édité la semaine dernière par la CDC (Caisse des dépôts et consignations) et l’ACSEL (l’association de l’économie numérique) a mis en évidence  la sensibilité forte des Français aux données personnelles. La conservation des données personnelles constitue l’un des sujets les plus sensibles : 92% jugent important qu’elle soit limitée dans le temps. La géolocalisation est également un sujet majeur de préoccupation des Français : 75% disent la refuser ; L’utilisation abusive des données est citée en moyenne par plus de 40% des Français comme un risque perçu dans les domaines de l’e-administration, la banque en ligne et l’e-commerce.  52% des utilisateurs de réseaux sociaux manifestent quant à eux des craintes sur l’accès éventuel de tiers à leurs données.

L'eurodéputée Françoise Castex part en guerre contre Google

Un data center de Google. L'affaire du scandale des écoutes américaines avec le programme PRISM et britanniques avec l'opération Tempora d'un côté ; les fuites accidentelles de millions de données chez Facebook, ou la mise demeure de Google sur sa politique de gestion des données personnelles par les 27 CNIL de l'Union européenne : autant dire que les questions de la protection des données personnelles sur internet n'ont peut-être jamais été autant au coeur de l'actualité. C'est dans ce contexte que se déroule devant la Cour de justice de l'Union Européenne un procès opposant l'État espagnol à Google autour de l'interprétation de la Directive 95/46/CE du Parlement européen et du Conseil du 24 octobre 1995 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. "Google n'est pas au-dessus des lois" Plus exactement, la Audienci

Les "Rencontres 2013" du réseau Cyber-bases Midi-Pyrénées se déroulent à Toulouse

A l'heure des tablettes, des smartphones et de la connexion permanente à internet, on en oublierait presque que pour certains, accéder à internet est plus compliqué. Soit parce qu'ils n'ont pas d'accès au Net chez eux, soit parce qu'ils ne sont pas familiers des terminaux. C'est à ces publics que se destinent les Cyberbases, ces points d'accès publics initiés par la Région Midi-Pyrénées en 2002, mais qui sont bien plus que de simples hot spots : de véritables lieux d'échanges intergénérationnels. Créé par la région et la Caisse des Dépôts, le réseau Cyberbase, qui compte 52 points d'accès public à internet, accompagne, en effet,jeunes et aînés, via des ateliers, dans leur découverte des outils numériques ou dans leurs démarches administratives en ligne. 132 animateurs sont au service de plus de 52000 inscrits (depuis 2011) dans les huit départements de la région, qui y a consacré un budget de près d'1 M€ d'investissement et  près de 200

Premier vol de l'A350 XWB : l'édition spéciale iPad de La Dépêche

A l'occasion du premier vol d'essai de l'Airbus A350XWB, ce vendredi 14 juin, la rédaction de La Dépêche du Midi vous propose une édition spéciale iPad "A350, naissance d'un avion." Photos, vidéos, infographies vous permettront de découvrir la genèse de ce nouveau fleuron de l'aéronautique. Pour lire cette édition, téléchargez gratuitement l'application La Dépêche sur l'AppStore.

SFR lance la 4G à Toulouse

Des débits impressionnants proches de 100 Mb/s Après Bouygues Télécom le 6 mai dernier et avant Orange cet été, SFR, 2e opérateur mobile en France, a lancé ce midi à Toulouse la 4G. En présence d'élus et de clients professionnels, Pierre Barnabé, directeur exécutif business team de SFR, a officiellement donné le top départ de ce nouveau réseau mobile haut débit depuis l'espace SFR Esquirol au centre de Toulouse. Au 13 juin, Toulouse, Colomiers et Tournefeuille sont couvertes en 4G soit 80% de la population toulousaine. La totalité de l'agglomération Toulouse Métropole sera couverte d'ici fin 2013. Dans le Grand Sud, Tarbes et Pau mais également Agen bénéficieront elles aussi de la 4G d'ici la fin de 2013. D'ici la fin de l'année, SFR proposera la 4G et le Dual Carrier (une norme intermédiaire entre la 3G et la 4G) soit une couverture nationale de 70% de la populaton dont la moitié en 4G. Pour expliquer les avantages de ce haut débit mobile, SFR

Scandale PRISM aux Etats-Unis : l'eurodéputée Françoise Castex saisit la Commission européenne

Les révélations sur le programme secret PRISM de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine - qui surveille et stocke, avec la coopération de grandes firmes d'internet, les communications téléphoniques et les échanges en ligne passées par des non-Américains - n'en finissent pas de rebondir. Ce lundi, The Guardian a ainsi recueilli les premières déclarations d'Edward Snowden, un jeune homme âgé de 29 ans, ancien employé de la NSA et source des fuites. Le scandale a également pris une tournure politique en Europe avec l'intervention de l'eurodéputée PS Françoise Castex, qui a interpellé la Commission européenne sur ces pratiques qui pourraient concerner des citoyens européens. L'eurodéputée, spécialiste des questions numériques, appelle Bruxelles à agir "afin de protéger la vie privée des ressortissants de l’Union européenne en particulier sur le cloud face la toute-puissance du Foreign Intelligence Surveillance Amendment Act (FISAA). "

Les drones civils, un marché qui décolle

Surveillance pipeline par un drone de Delair Tech Entre l’usage intensif et controversé qu’en font les États-Unis ; les ratés de la mise en œuvre d’une filière française ; et le scandale outre-Rhin où l’Allemagne a acheté cinq exemplaires qui ne peuvent pas prendre les airs en raison des restrictions européennes, les drones sont au cœur de l’actualité. Mais des drones militaires dont l’usage est aux antipodes des drones civils auxquels la 17e Mêlée numérique , qui se tenait hier à Toulouse, consacrait une conférence « Des robots, des drones et des hommes. » François Baffou, directeur de la technopole bordelaise Technowest , le reconnaît d’ailleurs bien volontiers. « Le drone a une image négative car on ne parle que des drones militaires. On voit le drone comme un engin de terreur. L’image pacifiste est absente », se désolait hier le spécialiste, convaincu que les drones civils peuvent trouver un accueil favorable dans le grand public. Multiples applications Car ces petits av

Les 11es trophées de l'économie numérique décernés à Toulouse

Au premier jour de la 17e Mêlée numérique, rendez-vous incontournable du secteur des technologies de l'information et de la communication qui se déroule jusqu'à demain au centre des congrès Diagora de Labège, les 11es trophées de l'économie numérique ont été décernées à des entreprises innovantes. Le trophée "Territoire numérique et citoyenneté" a été remis à Graphites pour son projet destiné au jeunes "Écrire l'Europe". Le trophee "Developpement durable" a été décerné à Openairline pour son logiciel d'optimisation de vol qui permet aux compagnies aériennes de faire de significatives économies de carburant. Le trophée "Performances systèmes d'information" a été remis à la clinique Pasteur . L'établissement privé, l'un des plus importants de Midi-Pyrénées a concçu un logiciel de brancardage moderne qui évite toute erreur d'd'identité. Le très attendu trophée de l'"Innovation" a

L'eurodéputée du Gers Françoise Castex en guerre contre le profilage des internautes

Vous souhaitez acheter un voyage sur internet et vous vous rendez sur un site web pour consulter différentes offres. Vous prenez le temps de la réflexion, revenez plus tard sur le site et… surprise, découvrez que les prix ont sensiblement augmenté. Un de vos amis se connecte sur le même site et lui retrouve des prix plus bas. Derrière cette situation qu’ont vécue de nombreux internautes se cache la pratique de l’IP-tracking, le traçage de votre adresse internet qui a permis au cybercommerçant de vous reconnaître et d’augmenter ses tarifs pour vous inciter à acheter plus rapidement. Enquête de la CNIL Cette pratique de profilage de navigation des internautes qui repose sur la collecte de l’adresse IP sans qu’ils en soient informés a alerté l’eurodéputée Françoise Castex qui vient de demander à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) d’enquêter sur le sujet. « L’IP-tracking doit également être appréhendée sur le fondement des pratiques commerciales dé