Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2006

Le retour du contrôle par QR code pour les JO de Paris 2024 n’est pas anodin

  Par  Yoann Nabat , Université de Bordeaux et Elia Verdon , Université de Bordeaux Vidéosurveillance algorithmique , scanners corporels , et désormais QR codes : les technologies de surveillance ont le vent en poupe pour sécuriser les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Largement utilisé lors de la crise sanitaire , le QR code se présente comme une petite image composée de carrés noirs sur fond blanc qui peut être scannée pour accéder à certaines informations. L’annonce de son retour a été faite par le ministère de l’Intérieur début avril, lors du dévoilement du plan de sécurité prévu pour la cérémonie d’ouverture des JO en juillet 2024. La présentation d’un QR code sera nécessaire pour entrer dans certaines zones pendant toute la durée des Jeux de Paris 2024 : autour des lieux de cérémonie, d’épreuves ou de vie des athlètes et personnels. Le but est de filtrer les entrées dans ces zones particulièrement sensibles au risque d’attentats. Si l’objectif de ce

L’iPod, cinq ans et déjà objet-culte

Rares sont les entreprises qui peuvent se targuer d’avoir bouleversé leur secteur d’activité par deux fois. Apple est de celles-là. Après son Macintosh en 1984, la firme de Cupertino a créé un nouveau phénomène de société avec son lecteur de musique numérique iPod dont on vient de fêter le 5e anniversaire. Grâce à son très design baladeur, plusieurs fois renouvelé et sans cesse amélioré (cf. ci-dessous), et son logiciel et magasin internet iTune, Apple s’est installé au sommet de la musique numérique. Depuis 2001 ce sont 67,6 millions d’iPod qui ont été écoulés.Un succès qui a même fait démentir les analystes lorsque ceux-ci tablaient sur une accalmie, l’été dernier. Aujourd’hui l’iPod et dans une moindre mesure les nouveaux ordinateurs iMac assurent la stabilité financière d’Apple. Même s’il accepte les banals fichiers MP3, l’iPod fonctionne avec des fichiers maison au format AAC, capables de gérer les fameux droits DRM anticopie. Fermé, le système iPod + iTunes fait enrager la conc

Couacs sur toutes les lignes

Qu’il semble loin le temps où certains se gaussaient du retard technologique de la France, notamment par rapport aux Etats-Unis. Depuis quelques années, l’engouement des Français pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) ne cesse de croître: explosion de la téléphonie mobile qui a dépassé le fixe; envolée de la télévision numérique terrestre (TNT) et ses déjà 4 millions de récepteurs vendus; développement fulgurant de l’internet (26 millions d’internautes) qui classe la France au premier rang européen en terme de tarifs – l’abonnement est parmi les plus bas – et d’usages – la France compte le plus de blogueurs en Europe et les ventes sur internet ont bondi de 31 % fin 2006, etc... Mais comme tout succès, celui des technologies s’accompagne de zones d’ombres… ou plutôt de zones blanches. Celles de territoires entiers où l’ADSL est au mieux au débit minimal, au pire absent. Celles où les téléphones mobiles, tous opérateurs confondus, restent irrémé

Podcast et chat de François Bayrou à La Dépêche

François Bayrou, député des Pyrénées Atlantiques, président de l'UDF et candidat à l'élection présidentielle, était invité ce lundi à La Dépêche pour participer à un face aux lecteurs. Pour écouter le podcast des échanges très riches entre nos six lecteurs et l'ancien ministre de l'Education nationale, utilisez le lecteur ci-dessous. François Bayrou s'est ensuite mis au clavier pour entamer un chat. Bonjour à toutes et à tous, nous avons le plaisir d'accueillir François Bayrou, président de l'UDF, à l'occasion de chat oragnisé par La Dépêche, en partenariat avec Canalchat.com ! Salut à tous thom:Aujourd'hui, êtes-vous sûr et certain d'être candidat à l'élection présidentielle ? à votre avis ? lisa:Ne pensez-vous pas que l'on s'oriente vers un duel Sego-Sarko et que tous les autres candidats vont passer au second plan ? Je pense exactement le contraire. Il y a une pression forte, médiatique et politique, pour qu'il en soit ain

La fin du VHS

La bonne vieille cassette VHS vient de fêter ses 30 ans le mois dernier. Certes, il y avait bien eu des enregistreurs audiovisuels avant septembre 1976, mais c’est en lançant le massif HR-3300 que JVC remporta la bataille des formats face au Betamax de Sony, pourtant de meilleure qualité. Ironie du sort, les deux géants de l’électronique se retrouvent encore aujourd’hui face à face pour déterminer le format qui doit succéder au DVD (lire encadré). Chassée par les DVD ou cantonnée au mieux à une petite étagère dans les vidéoclubs depuis déjà quatre ans, la cassette a vu sa mort programmée par les studios hollywoodiens qui ont décidé d’arrêter de commercialiser leurs films sur ce support fin 2006. Restait un atout à la cassette VHS: l’enregistrement des programmes télé chez soi. Las, l’apparition des lecteurs-enregistreurs de DVD et, surtout, ceux dotés d’un disque dur, ont sonné le glas de la cassette VHS, encombrante et offrant une piètre qualité à l’heure de la TNT et des écrans pl

You Tube : à chacun sa télé

En rachetant mardi pour la somme colossale de 1,65 milliard de dollars le célèbre site internet de partage de vidéos You Tube, à peine vingt mois après sa création, le géant américain Google fait d’une pierre deux coups : il conforte sa position sur la vidéo, devenu l’eldorado d’internet ; et, plus globalement, il ouvre une nouvelle page de l’histoire de la télévision. Malgré sa notoriété, le service de partage de vidéos de Google lancé en même temps que You Tube plafonnait à 11 % de parts de marché contre 46 % pour son concurrent. Avec ce rachat, Google passe ainsi de la 3e place à la première, devançant MySpace (21 %), propriété de New Corp. Bien que You Tube ne dégage pour l’heure aucun bénéfice, l’opération de Google a été saluée par les analystes financiers qui y voient une bonne affaire. «Le marché de la publicité liée à la vidéo devrait atteindre 640 millions de dollars en 2007 et 1,5 milliard en 2009», explique la banque d’affaires Merrill Lynch. En 2010, l’on prévoit 2,3 milli

Voitures pleines de puces

Le Mondial de l’Auto qui se tient à Paris démontre plus que jamaisle mariage entre l’informatique et la voiture : tout un stand est réservé, pour la première fois, à l’électronique embarquée. Longtemps annoncées comme étant pour l’auto de demain, les nouvelles technologies sortent de plus en plus vite des prototypes pour la voiture de monsieur tout le monde. Les voitures se parlent. Tous les constructeurs ont développé des technologies visant à sécuriser la conduite. Les autos se dotent ainsi de nombreux capteurs. Toutes les technologies illustrées ci-contre sont déjà opérationnelles. Mais, surtout, la voiture «communicante» que l’on connaît aujourd’hui – celle dotée du Bluetooth pour le téléphone mobile et d’un récepteur GPS – va connaître un spectaculaire bouleversement avec la possibilité de communiquer… avec les autres voitures et… avec la route. Concernant le dialogue entre autos (vehicle to vehicle ou V2V), BMW a déjà présenté une berline capable d’avertir les voitures qu