Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Face aux fake news, les techniques de veille peuvent vous aider

Avis d'expert d'Arnaud Marquant, directeur des opérations chez KB Crawl SAS Les fake news n’ont de cesse de se développer : selon un récent sondage, 2/3 des Français y seraient sensibles. Face à ce phénomène, les techniques propres à la veille stratégique peuvent servir de grille d’analyse. Il y a quatre ans, l’immersion de la pandémie de Covid-19 s’est caractérisée par un vaste mouvement de désinformation sur les réseaux sociaux. Loin d’avoir disparu, celui-ci perdure en 2024, comme l’indique notamment l’étude récemment réalisée par Ipsos sur la désinformation qui touche actuellement la campagne électorale européenne. Selon cette dernière, 74 % des personnes interrogées estiment être capables de réaliser un tri entre vraies et fausses informations. Dans le même temps, 2/3 des personnes interrogées (66%) adhèrent à au moins l’une des fake news qui leur ont été présentées… Comment les Françaises et les Français peuvent-ils s’armer face aux phénomènes de désinformation qui frapp

Jihad sur internet : la guerre des images est déclarée

#Stopdjihadisme : Ils te disent… par gouvernementFR Depuis plusieurs semaines, le gouvernement multiplie les opérations de communication numérique, mais en présentant, avant-hier, un arsenal d'outils pour lutter contre le jihadisme sur internet et l'embrigadement de jeunes Français par des recruteurs islamistes radicaux, il vient de franchir un cap inédit. C'est, en effet, la première fois que les autorités produisent un clip vidéo d'une telle intensité pour contrer les vidéos des islamistes qui pullulent sur internet, de pages Facebook en forums de discussion. Le site stop-djihadisme.gouv.fr , nouvelle plateforme pour «comprendre, agir, décrypter et se mobiliser», s'ouvre par un film d'une durée de 1 minute 56 secondes qui vise à démonter les affirmations brandies par les recruteurs.Le clip, interdit aux moins de douze ans, se décompose en quatre séquences : une phrase des jihadistes surtitrée «Ils te disent» sur fond d'images en couleurs ; et la ré

L'iPhone, véritable machine à cash pour Apple

Imagine-t-on une société qui réaliserait un profit de 8 millions de dollars par heure, chaque jour pendant trois mois ? C'est pourtant bel et bien ce qui vient de se produire avec Apple, qui a annoncé, mardi soir à San Francisco, des résultats historiques pour le dernier trimestre de 2014. La firme à la pomme a, en effet, réalisé un bénéfice trimestriel de 18 milliards de dollars : un record qui dépasse de loin les prévisions des marchés financiers qui variaient entre 64,5 et 67 millions de dollars. Locomotive de cette performance : les iPhone 6 et 6 Plus, smartphones vedettes de la marque, qui étaient très attendus par les observateurs et par les fans de la marque. 74,45 millions d'unités se sont vendues pendant les fêtes. Un engouement remarquable notamment en Chine, un marché très important pour la société californienne qui a noué un partenariat stratégique avec China mobile. Smartphone n°1 en Chine et n°2 dans le monde, l'iPhone, qui traduit la capacité d'inno

Microsoft se relance et voit loin avec HoloLens

Ce n’est un secret pour personne, Microsoft, qui règne toujours en maître sur les PC, est l’entreprise qu’on adore détester. Et depuis le lancement de son système d’exploitation Windows 8, la firme américaine fondée par Bill Gates, accumulait les critiques et les déconvenues. Lancé fin 2012, le successeur de Windows 7 semblait pourtant séduisant : un seul système d’exploitation s’adaptant aux ordinateurs, aux tablettes et aux smartphones ; et faisant la part belle à une interface tactile innovante. Innovante… mais trop en rupture avec les habitudes des utilisateurs, déboussolés, entre autres, par la disparition du célèbre bouton « Démarrer ». Cette semaine, Microsoft a fait amende honorable. Le nouveau PDG, Satya Nadella, qui est aussi posé que son prédécesseur Steve Ballmer était éruptif, a dévoilé une kyrielle d’annonces pour reconquérir le cœur des utilisateurs. Première d’entre elle, Windows 10 , le nouveau système d’exploitation, qui sera disponible… gratuitement pendant un

Tribune libre. "Le French Bashing est mort ... Vive la French Tech !"

Par Pascal Grémiaux, Président d' Eurécia , entreprise ambassadrice de la French Tech Toulouse  Les français sont connus pour leur grande propension à râler sur tout et tout le temps. La crise endurée actuellement par le pays ne fait qu'accentuer ce phénomène, avec ses inéluctables pessimistes et réfractaires. Il semblerait que rien ne trouve jamais grâce aux yeux de personne. Nous avons souvent le sentiment qu'aucune solution, de droite comme de gauche, ne parviendra à redresser le pays. Nous sommes d'ailleurs passés maîtres dans l'art de l'auto-flagellation. Et ce ne sont pas les critiques de nos voisins européens, qui viendront embellir le tout. C'est à se demander si l'herbe est vraiment plus verte ailleurs. Le french bashing (ou les leçons données à la France) en est une résultante horripilante. Dans la torpeur chronique et la course à la dernière idée géniale qui relancera le pays dans un élan positif général, certaines initiatives voi

Tribune libre. La numérisation transactionnelle en questions

Aline Saponara est Sales Manager Kodak Alaris , Document Imaging, France La qualité du contact avec le client, le patient ou l'administré révèle le professionnalisme d'une entreprise et d'une administration. En face à face, l'excellence prime. La numérisation transactionnelle optimise la relation client en accélérant les processus administratifs et numériques au bénéfice du dialogue, de l'écoute et du service. Qu'entend-on par transaction au sens de la numérisation ? Aujourd'hui, les entreprises sont servies par un marché mature proposant un riche éventail de solutions de gestion documentaire, d'archivage et de relations client. Mais pour pouvoir en profiter pleinement, il est évidemment nécessaire de disposer de l'ensemble des données sous format numérique. Or la pratique montre que le papier reste le format le plus échangé, et notamment au stade transactionnel. Ce que l'on nomme la transaction, au sens de la numérisation, est cett

Tribune libre . Comment réguler Internet face aux attentats ?

Par Bertrand Girin, président de Reputation VIP. Fondée en 2012, Reputation VIP a gagné plusieurs prix de  l'innovation (Jeune Entreprise Innovante, Novacité, fonds d'innovation du Rhône) et compte une équipe de 25 personnes. Reputation VIP propose également un service en ligne de gestion du droit à l’oubli via https://forget.me . Plus d’informations sur www.reputationvip.com Suite aux attentats, le gouvernement veut renforcer les systèmes d'écoutes et la surveillance du net. En tant qu’expert du Web et de l’e-réputation, Reputation VIP nous donne son avis. « Il faut impliquer les médias, les réseaux sociaux et les moteurs de recherche » Bertrand Girin, président de Reputation VIP, pense qu’il faut impliquer les acteurs principaux d’Internet, qui sont les plus à mêmes de relayer ou non les contenus faisant l’apologie du terrorisme. A savoir les médias, les réseaux sociaux et les moteurs de recherche. Tous ces acteurs doivent se demander où placer le curseur. Pour respe

La France se prépare à la cyberguerre

Carte des attaques informatiques Des commentaires haineux qui font sans vergogne l'apologie des actes terroristes sur les réseaux sociaux. Des sites institutionnels – comme celui du Conseil général du Lot cette semaine – piratés par des groupes islamiques, eux-mêmes piratés ensuite par les Anonymous en représailles, avec peut-être un point d'orgue ce jeudi. Des attaques sur les serveurs des administrations voire de l'armée en Europe et aux États-Unis. C'est peu dire que la cyberguerre, la guerre électronique, qui a longtemps hanté l'imaginaire des adolescents geeks du monde entier, est devenue une réalité. Et plus encore une menace. Car à l'heure où nos sociétés sont hyperconnectées, où toutes nos infrastructures économiques, industrielles, énergétiques, militaires sont reliées entre elles, la vulnérabilité de nos réseaux apparaît au grand jour. Le front des réseaux Cette cyberguerre se mène sur plusieurs fronts. Le premier d'entre eux, particulière

#jesuischarlie

"Un journal c'est la conscience d'une nation" disait Camus. Aucune concession à la liberté d'expression après l'odieux attentat perpétré contre Charlie Hebdo.