Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2010

Dix tendances de l'IA qui resteront importantes en 2024

  Ionos, société d’hébergement Web, dresse dix tendances qui vont marquer 2024 en matière d'intelligence artificielle L'IA est l'un des développements technologiques les plus importants du 21e siècle. Depuis la publication de ChatGPT l'année dernière, cette technologie est devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne des gens. Selon une enquête de l'association professionnelle BitKom, plus de la moitié des entreprises interrogées (56 %) estiment que l'IA est "la plus grande révolution technologique depuis le smartphone". Cependant, le développement de l'IA est loin d'être terminé. Au contraire, il ne fait que s'accélérer et les défis qui l'accompagnent ne cessent de croître. Selon le rapport, les dix tendances suivantes en matière d'IA auront un impact décisif sur la vie professionnelle quotidienne et l'informatique en 2024 : Les invites de l'IA commandent les apps de manière intuitive : Les apps ne seront plus

Le «bolidage» va-t-il faire du «ramdam» ?

Bouter les mots anglais hors de notre langue française. Tel était un peu l'objectif du concours Francomots lancé du 15 janvier au 7 février par Alain Joyandet, le secrétaire d'État à la francophonie . Le jury, composé notamment de MC Solaar et de Sapho, a récompensé six élèves et étudiants qui ont transposé en français six anglicismes : tuning, chat, buzz, newsletter, talk. Pour remplacer le terme tuning, les participants ont proposé autodéco, persauto ou encore revoiturage, mais le jury a retenu bolidage. Pour le célèbre buzz d'internet, plutôt que bruip, ibang ou réseaunance, le jury a choisi le mot d'origine arabe ramdam, qui signifie tapage, vacarme. Pour le mot chat, éblabla et tchatche sont arrivés exæquo devant le pourtant joli claverbiage. Enfin, newsletter devient infolettre et talk se transpose en débat. Hormis quelques exemples à succès (informatique, logiciel), de telles transpositions, notamment proposées par l'Académie française, sont rarement utilis

La recherche en région

Les chercheurs du Grand Sud auxquels nous consacrions un dossier dernièrement se dévoilent sur internet. Avec www.info-recherchelr.fr , le public va découvrir la recherche en Languedoc-Roussillon. Avec une simple requête, les entreprises trouvent les organismes de recherche (environ 200) capables d'accompagner leurs projets de R & D. Le site est piloté par transferts LR, organisme régional chargé de soutenir la compétitivité des entreprises par l'innovation et le transfert de technologies.

L'Elysée se met au web 2.0

Le palais de l'Elysée à dévoilé hier son nouveau site internet. www.elysee.fr s'inspire directement de celui de la Maison Blanche. Le site, qui a coûté 100 000 €, fait la part belle aux outils du web 2.0 et aux technologies françaises : moteur de recherche par reconnaissance vocale, vidéos hébergées chez Dailymotion. Un compte Twitter (@elysee), une page Facebook relookée, un compte photo Flickr, une visite virtuelle de l'Elysée, une carte IGN des déplacements du président complètent le dispositif.

Les ratés de la TNT

Depuis son lancement en 2005, la télévision numérique terrestre (TNT) et son cortège de 18 chaînes gratuites remporte un incontestable succès d'audience auprès des Français, souvent au détriment des grandes chaînes. Mais le numérique, c'est fantastique… à condition de bénéficier d'une réception optimale des signaux. Ce qui est loin d'être le cas dans le Grand Sud, comme l'attestent les nombreux témoignages que vous nous adressez (lire ci-dessous). Les cuvettes, les vallons, les contreforts montagneux constituent de sérieux handicaps qu'il faut surmonter et qui concernent autant des zones très rurales - qui ne reçoivent pas toujours bien la classique télé analogique - que certaines zones urbaines. Aux problèmes des émetteurs qui sont progressivement mis à jour, s'ajoutent ceux des antennes râteau des particuliers qui, pour certaines, sont très vieilles et donc inadaptées à une réception numérique. « À la différence du signal analogique que l'on peut re

Dailymotion fait peau neuve

Face au site américain de partage de vidéos Youtube, le français Dailymotion tire son épingle du jeu avec 66 millions de visiteurs uniques sur son réseau (en janvier 2010 selon ComScore) et un milliard de vidéos vues par mois. Depuis jeudi dernier, il propose un nouveau lecteur vidéo. Plus léger et moins demandeur de ressources, ce nouveau lecteur permet de diminuer le temps de chargement des vidéos. Des boutons de partage vers Facebook et Twitter sont aussi mieux présentés. À voir sur www.dailymotion.fr

Sidaction = mobilisation

Le Sidaction 2010 qui se déroule à du 26 au 28 mars bat le rappel de la mobilisation pour la lutte contre le Sida. Outre le site sidactino.org où l'on peut faire un don, un site événementiel original a été construit sur le thème de la recherche scientifique (avec vidéos). 2010.sidaction.org s'appuie aussi sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) pour créer du buzz et favoriser une e-mobilisation. Un kit permet de télécharger des bannières, des mini-formulaires de don… à intégrer dans son blog.

Les choristes versions Youtube

Internet regorge de pépites poétiques comme vient de le démontrer l’auteur-compositeur américain Éric Whitacre. Ce dernier vient de réussir un pari fou : créer un chœur de 185 choristes sur Youtube, le site de partage de vidéos. Chaque chanteur, recruté après casting, s’est calé devant son ordinateur et avec sa webcam s’est filmé en train de chanter sa partition a cappella. Éric Whitacre a ensuite fait un long travail de montage avec un studio de 243 pistes. À écouter ici : http://tinyurl.com/yhlaqzn .

Logement : maitrîser l'énergie

GDF Suez vient de lancer un premier site communautaire dédié à l'efficacité énergétique dans le logement. www.lesecohabitants.fr propose de recréer son logement virtuel en 3D, à l'image de son propre logement. Après avoir renseigné en quelques clics des informations simples sur les caractéristiques du logement, les internautes peuvent évaluer la performance énergétique de celui-ci, et la comparer avec celle d'autres écohabitants de leur ville ou de leur région. L'internaute peut aussi simuler les économies d'énergies et d'émissions de CO2 qu'il réaliserait s'ils faisait des travaux d'isolation.

La Dépêche au bout du flashcode

Lauréate l'an passé du prix SFR Jeunes talents innovation pour son dispositif « Mobulles », la société ConnecThings vient d'équiper Toulouse de flashcodes. Les flashcodes ? Il s'agit d'un nouveau genre de codes barre à deux dimensions. Photographié avec un téléphone portable, le flashcode conduit directement l'utilisateur de ce dernier sur un mini-site web adapté aux petits écrans des mobiles (iPhone, Blackberry, etc.). Depuis janvier, la Ville Rose a vu ainsi son mobilier urbain (arrêt de bus, bornes VélôToulouse, etc.) recouvert de ces flashcodes. Sitôt photographiés, ils fournissent de l'information géolocalisée sur le quartier où l'on se trouve : agenda culturel, informations municipales, petites annonces et, depuis peu, en collaboration avec la régie de transport Tisséo, une information horaire sur le passage des bus. À l'occasion du lancement de notre nouvelle formule, les Toulousains ont accès à partir de ce jeudi 25 mars à de nouvelles informati

Hôpital : internet pour rompre l'isolement

Rompre l'isolement des patients hospitalisés est devenu un enjeu majeur pour les structures de santé. Au-delà de la télévision, les malades souhaitent aujourd'hui pouvoir disposer d'internet pour pouvoir s'informer, se divertir, communiquer avec leur entourage, etc. C'est pour répondre à ce besoin que l'Institut Claudius Régaud , spécialisé à Toulouse dans la lutte contre le cancer, va inaugurer lundi prochain un cyberespace, financé à hauteur de 20 000 € par l'action du Toulouse Salsa Club. Dans le cadre de l'opération « cyberclaudius », le cyberespace « permet de proposer aux patients, gratuitement, tout un équipement multimédia, comprenant des ordinateurs avec webcams reliées à internet, un espace détente comprenant un home cinéma avec fauteuils relaxants », explique l'Institut. Par ailleurs « dans les chambres, il a mis à la disposition des enfants malades neuf ordinateurs portables afin qu'ils puissent communiquer avec leur famille et amis.

Le futur s'invente à Toulouse

Ils sont plusieurs centaines, à Toulouse et ailleurs dans le Grand Sud, à travailler sans relâche et dans la discrétion à inventer le monde de demain. Eux, ce sont les chercheurs du CNRS - et de bien d'autres instituts - qui repoussent chaque jour nos connaissances dans une multitude de domaines et cela depuis 70 ans puisque le CNRS a fêté fin 2009 sept décennies de découvertes. « Le CNRS est un acteur incontournable de la recherche en Midi-Pyrénées. C'est pourquoi il est impliqué dans tous les pôles de compétitivité (Aerospace Valey, Cancer-bio-Santé, AgriMip), réseaux thématiques de recherche avancée et réseau thématique de recherche et de soins régionaux », précisait dernièrement Armelle Barelli, déléguée régionale du CNRS en Midi-Pyrénées. De l'observation du soleil au Pic du Midi aux biocarburants pour l'aéronautique ; de la compréhension du climat à celle du développement des végétaux ; de la prévision météo à la compréhension des océans… pas une discipline n'

L'état de l'internet

Jesse Thomas est le PDG et fondateur de JESS3. Agence interactive spécialisée dans l'illustration de données issues des réseaux sociaux, JESS3 a conçu des chefs-d'œuvre visuel et des solutions interactives pour IBM, Intel, Microsoft, MySpace, Pfizer, Time Warner, la NASA, Nestlé, Pepsi / Tropicana, le Wall Street Journal, etc. Cette fois-ci, il s'agit d'illustrer les chiffres d'Internet JESS3 / The State of The Internet from JESS3 on Vimeo .

Ekoloko pour découvrir l'écologie

Alors que va prochainement se tenir, début avril, la semaine du développement durable, voilà un site qui tombe à pic pour sensibiliser les plus jeunes aux questions écologiques. « Ekoloko est un monde virtuel communautaire où les enfants, de 7 à 12 ans, suivent un scénario qui les emmène dans un univers sécurisé où ils réalisent des jeux et des quêtes, seuls ou en groupes », explique Moshé Weizman, responsable régional pour l'Europe de Virtual Tweens Inc. Les enfants font évoluer leur avatar sur plusieurs niveaux, gagnent des sous (la monnaie est le Koko) et participent à quelque 500 activités individuelles et collectives, conçues par des experts et bénéficiant d'un environnement sécurisé. Ekoloko est un jeu accessible gratuitement et sans téléchargement, directement à l'adresse www.ekoloko.fr .

Fixe-mobile : les prix qui fâchent

Chacun d'entre nous l'aura sans doute constaté sur sa facture de téléphone fixe : les appels entre le téléphone de la maison et les téléphones mobiles sont chers. Très chers. Trop chers pour l'association de consommateurs Consolib.fr qui tire le signal d'alarme et lance une pétition pour inciter les opérateurs télécoms à revoir à la baisse leurs tarifs. « Lorsqu'un consommateur appelle un mobile à partir d'un téléphone fixe ou d'une box, son opérateur fixe lui facture en moyenne 25 centimes par minute. Pour l'opérateur le coût de cette même minute est de l'ordre de 5 centimes », explique l'association. « Les opérateurs fixes font payer en moyenne 400 % plus cher l'appel qu'il ne leur a coûté. Comme ces appels se comptent en milliards de minutes par an, ils ont ainsi empoché plus de 1,2 milliard d'euros de profits indus sur le dos des consommateurs en 2009 », s'étrangle Consolib, qui appelle à la mobilisation. « Il n'est plus