Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2011

Dix tendances de l'IA qui resteront importantes en 2024

  Ionos, société d’hébergement Web, dresse dix tendances qui vont marquer 2024 en matière d'intelligence artificielle L'IA est l'un des développements technologiques les plus importants du 21e siècle. Depuis la publication de ChatGPT l'année dernière, cette technologie est devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne des gens. Selon une enquête de l'association professionnelle BitKom, plus de la moitié des entreprises interrogées (56 %) estiment que l'IA est "la plus grande révolution technologique depuis le smartphone". Cependant, le développement de l'IA est loin d'être terminé. Au contraire, il ne fait que s'accélérer et les défis qui l'accompagnent ne cessent de croître. Selon le rapport, les dix tendances suivantes en matière d'IA auront un impact décisif sur la vie professionnelle quotidienne et l'informatique en 2024 : Les invites de l'IA commandent les apps de manière intuitive : Les apps ne seront plus

L'année 2011 vue par Google

Smartphone : comment protéger sa vie privée

Plus encore que l'année dernière, les smartphones vont être les stars de Noël. Ces téléphones « intelligents » grignotent de plus en plus de parts de marché. 17 millions de Français en possèdent déjà un et cela n'est pas prêt de s'arrêter car dans le sillage de l'iPhone - l'appareil vedette d'Apple - ou des Blackberry, très présents dans le monde de l'entreprise, sont apparus les smartphones Android produits par de nombreuses marques qui ont démocratisé l'usage de ces mobiles à tout faire. Passer un coup de fil , pour ces appareils, constitue une caractéristique presque secondaire tant ils recèlent d'autres fonctionnalités : prendre des photos et des vidéos, gérer ses e-mails et son agenda, prendre des notes, se repérer automatiquement sur une carte grâce au GPS intégré, jouer à des jeux en ligne, dialoguer avec ses amis sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter, etc. Autant dire que dans ces petits ordinateurs de poche, chacun enregistre une part

Tribune Libre. Facebook face à Google ou algorithme mathématique contre algorithme humain ?

Google : une menace pour le consommateur dans l’industrie du voyage ? A l’heure de l’hégémonie annoncée du moteur de recherche, Google, dans l’industrie du voyage, suite à l’intégration d’ITA software et au développement de Google Flights et de Google Hotel Finder, le voyageur doit désormais s’interroger profondément sur ses réflexes de consommation. La recherche de destinations, de bons plans, de meilleurs prix et d’avis qualifiés est aujourd’hui très centralisée. Le voyageur ne prend pas forcément conscience que le moteur de recherche le plus utilisé au monde, classifie, filtre et délivre les résultats de recherche en fonction non pas de l’intérêt du voyageur mais en fonction de son modèle économique. Plus un site de voyage achète de mots clé pour optimiser son référencement, plus il est représenté dans les résultats de recherche des internautes voyageurs. Le voyage est le secteur le plus important du marché mondial du e-commerce (350 milliards de dollars)[1]. Faut-il laisser l

Tribune libre : 2012, année du consommateur « hyper connecté »

Par Patrice NORDEY, CEO Asie de L’Atelier BNP Paribas Depuis des années les analystes et les experts annoncent la révolution du téléphone mobile dans les habitudes de consommation. Un changement qualifié de « rupture » qui conduira les acteurs de la distribution et les grandes marques à revoir en profondeur non seulement leur modèle de ventes mais plus encore, leur mode de communication et d’interaction avec leurs clients. Il est vrai que dans l’histoire (courte) des technologies, cette année les ventes cumulées de terminaux mobiles dans le monde (smartphones et de tablettes) dépasseront pour la première fois celles des ordinateurs (PC et ordinateurs portables) pour atteindre presque 500 millions d’unités. Cette inversion de tendance devrait d’ailleurs s’accentuer fortement dans les années à venir avec plus de 700 millions de terminaux mobiles vendus en 2013 contre seulement 400 millions d’ordinateurs à la même période (selon le cabinet KPCB). Le mobile commerce, ou m-commerce te

Succès pour le 2e salon international du Jeu Vidéo de Montpellier

Le Montpellier In Game a réuni au Corum l’ensemble des acteurs du monde des jeux vidéo. Pour cette seconde édition, Montpellier Agglomération avait décidé d’étoffer la manifestation et de coupler sur 4 jours un salon professionnel, les 17 et 18 novembre et un salon grand public, gratuit, les 19 et 20 novembre. Avec l’accueil de 700 professionnels et la venue de 34 000 visiteurs, la collectivité est en passe de réussir son pari : faire du MIG un salon incontournable du jeu vidéo. 700 professionnels pour le salon "pro" Le salon professionnel, les 17 et 18 novembre, a réuni près de 500 professionnels et plus de 200 étudiants. Les premiers étaient venus écouter les 39 intervenants des 9 conférences et s’associer aux rencontres BtoB ; les seconds, participer également aux 3 masters class organisées. Les rencontres d’affaires Pro’games ont ainsi permis concrètement la tenue de 90 entretiens auprès des 40 entreprises participantes. 34 000 visiteurs et véritable engouement pour

Le 33e sommet Digiworld à Montpellier

Montpellier accueille mercredi 16 et jeudi 17 novembre le 33e Digiworld summit , sommet international du numérique. Organisé par l'Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate), ce rendez-vous s'est imposé comme un moment unique en Europe pour prendre la mesure des changements à l'œuvre dans le secteur des télécoms, de l'internet et des médias. Au centre des congrès du Corum, 80 exposants, plus de 1 200 participants et plus de 150 intervenants venus du monde entier, vont cette année plancher autour du thème « L'appareil sera-t-il le roi ? » Après les tablettes comme l'iPad, les lecteurs de livres électroniques (eReaders) ou encore les télévisons connectées à internet, quelles seront les prochaines innovations ? Qui choisira quoi chez les particuliers ou les professionnels ? Comment tous ces appareils vont-ils partager les accès hauts débits, fixes, nomades et mobiles ? Et que cherchent vraiment les consommateurs ? Le congrès qui s&#

Télévision : tout change

Hier à minuit, la région Midi-Pyrénées était privée de télévision. Les noctambules qui reçoivent la télé par une antenne râteau avaient beau zapper, leur écran est resté noir, quelques heures, pour la bonne cause : le basculement dans le tout numérique. A minuit, tous les émetteurs terrestres diffusant la télévision en mode analogique et en mode numérique devaient, en effet, s'éteindre. Les émetteurs analogiques de façon définitive ; les émetteurs numériques de façon temporaire, le temps d'effectuer les travaux nécessaires pour ajuster les puissances et les fréquences de diffusion. Avant-dernière région à basculer - à l'exception de Castres qui est programmée avec le Languedoc-Roussillon le 29 novembre - Midi-Pyrénées a constitué pour France télé numérique (FTN), le groupement d'intérêt public chargé du passage au tout numérique, « un chantier record » pour reprendre l'expression de son président Louis de Broissia, interrogé hier dans La Dépêche. Basculement prog

La télé fait sa mue en Midi-Pyrénées

La nuit prochaine, la diffusion analogique va être arrêtée au profit d'une diffusion numérique. Derrière cette révolution, un vrai défi technique pour Midi-Pyrénées, qui doit mettre en service 252 émetteurs. Le 29 novembre, ce sera au tour du Languedoc-Roussillon. Il ne reste plus que quelques heures avant que Midi-Pyrénées n'enterre la diffusion analogique de la télévision par voie hertzienne au profit d'une diffusion tout numérique. À l'exception de la région de Castres, qui basculera le 29 novembre prochain (comme le Languedoc-Roussillon), les huit départements de la région, mais également des zones de quatre départements limitrophes - les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne et le Cantal - vont entamer leur mue cette nuit de lundi à mardi… et peut-être aussi dans les deux jours qui suivent. Car Midi-Pyrénées a ceci de particulier qu'elle dispose d'un nombre record d'émetteurs : 252 précisément dont 50 gérés par les collectivités locales.

Antennes relais : polémique sur la ligne

Ces dernières années, pour répondre à l'inquiétude légitime de parents d'élèves ou de riverains inquiets de voir s'installer une antenne de téléphonie mobile près d'une école ou d'un lotissement, de nombreux maires, invoquant le principe de précaution, ont pris des arrêtés municipaux pour empêcher les opérateurs d'installer leurs équipements. Le Conseil d'État vient de mettre un coup d'arrêt à ces pratiques. Par trois décisions du 26 octobre, le Conseil d'État a examiné la légalité d'arrêtés par lesquels les maires de trois communes (Saint-Denis, Pennes-Mirabeau et Bordeaux) avaient entendu réglementer de façon générale l'implantation des antennes de téléphonie mobile sur le territoire de la commune. « Le Conseil d'État juge que seules les autorités de l'État désignées par la loi (ministre, ARCEP, ANFR) sont compétentes pour réglementer de façon générale l'implantation des antennes relais de téléphonie mobile. Un maire ne saurait

Vie privée : l'étudiant qui veut faire plier Facebook

C'est un peu le combat de David contre Goliath. Un étudiant en droit autrichien de 24 ans, Max Scherms, a déposé 22 plaintes contre le réseau social Facebook pour non-respect des lois européennes relatives à la protection de la vie privée. À l'origine de l'affaire, la requête envoyée par le jeune homme au célèbre site pour récupérer les données de son profil. À force d'insister, il a fini par recevoir un CD-rom contenant 1 222 pages d'informations le concernant. L'étudiant se rend alors compte que non seulement figuraient dans ce listing des informations qu'il avait pourtant effacées; mais qu'il y avait aussi des informations concernant des personnes avec lesquelles il avait eu une interaction mais qui n'étaient même pas membres de Facebook ! Le site créerait en quelque sorte et à leur insu des « profils fantômes » pour les non-membres… Régulièrement épinglée pour sa gestion des données personnelles, Facebook assure que la conservation de ces données

Mobiles : la marque Sosh débarque à Toulouse

Anticipant l'arrivée du fournisseur d'accès à internet Free sur le marché de la téléphonie mobile en 2012 et la révolution tarifaire qu'il a promise, les trois opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom ont déployé tous les trois des marques low cost. De nouveaux forfaits, moins chers, qui s'adressent à un public à l'aise avec les nouvelles technologies et qui gère tout par internet SFR a ainsi lancé Red , Bouygues B and You et Orange Sosh . L'opérateur historique entend bien séduire les plus jeunes et s'est lancé dans un tour de France pour faire découvrir sa nouvelle marque. Pour cela, pas d'animations dans les boutiques Orange-France Télécom mais des boutiques éphémères, baptisées pop-up Sosh, qui trouvent place dans des magasins de prêt-à-porter par exemple. "Sosh souhaite entretenir un lien durable avec sa communauté et crée ainsi ses pop-up stores, de véritables lieux de rencontre et d’échange. Il n'y a ucun espace de vente physique. C

Flickr lance deux nouveautés : « Photo Session » et son application Flickr pour Android

Flickr, premier service de partage photos de Yahoo! dans le monde, lance aujourd'hui deux nouveautés : « Photo Session » ainsi que l’application Flickr pour Android. Ces deux nouveautés rendent le téléchargement, la découverte et l’échange de photos encore plus interactifs et permet à ses 80 millions de visiteurs uniques*  d’interagir plus fortement encore avec sa famille et ses amis quel que soit le support choisi (PC ou mobile).  « Photo Session » de Flickr « Photo Session » de Flickr propose, de manière interactive, de partager ses galeries photos, albums et classeurs avec de petits groupes, famille ou amis, afin de les visualiser et les commenter en temps réel, que ce soit depuis un ordinateur, un iPhone ou bien un iPad. Créé lors du dernier Yahoo! Hack Day, le lancement de « Photo Session » souligne la passion et l’engagement de Yahoo! dans l’innovation et son soutien à Flickr. Débuter une « Photo Session » s’apparente à l’envoi d’un lien à un ami, qui pourra ainsi accéde

Première enquête sur la qualité des applications mobiles

81,4 % des mobinautes pensent que c’est la faute des éditeurs en cas de non fonctionnement d’une application ; 76,5 % des mobinautes sont influencés par les commentaires dans les applications stores ; 46,7 % des mobinautes sont plus tolérants concernant la qualité des applications gratuites ; 43,7 % des mobinautes trouvent que la qualité insuffisante d’une application nuit de façon significative à l’image de la Marque ; 20% des femmes se déclarent intéressées par des applications de marque pour 10% chez les hommes ; 27% des femmes se déclarent intéressées par des applications de M Commerce pour 18% chez les hommes. Ces chiffres sont les premiers résultats de la première enquête Stardust sur la Qualité des Applications Mobiles, afin d’établir un état des lieux du niveau de satisfaction des utilisateurs vis-à-vis des applications téléchargées. Stardust invite les internautes à contribuer à cette enquête en cliquant ici : www.stardustspm.com/survey

Mobiles : SFR muscle son réseau 3G

Alors que les licences 4G viennent d'être mises en vente, les opérateurs continuent à muscler leurs réseaux mobiles 3G, qui doivent faire face à l'engouement pour l'internet mobile consultable à partir des smartphones (iPhone, Blackberry, Android-phones). En avril dernier, l' Arcep , le gendarme des télécoms, saluait d'ailleurs ces efforts. "Les vérifications de la couverture 3G effectuées par l’Autorité début 2011 font apparaître que Bouygues Telecom satisfait son obligation de couverture d’au moins 75% de la population; qu’ Orange France et SFR ont respecté l’obligation de couverture de 91% et 88% de la population respectivement; cette obligation leur était faite au titre de l’étape intermédiaire de leur mise en demeure prononcée le 30 novembre 2009." Toujours plus de débit A l'occasion d'un déplacement à Marseille le 22 septembre, Franck Esser, PDG de SFR , a fait un point sur les dernières avancées technologiques de son réseau. D'i

Tribune. La petite musique de Facebook

Par Fabrice SERGENT Fondateur - Directeur Général du Groupe CELLFISH Fondateur et ancien PDG de Club-Internet Facebook va annoncer prochainement un renforcement de sa présence sur le marché de la musique. C’est important pour Facebook et pour le monde de la musique... Avec ses 750 millions d’inscrits, Facebook n’est pas une plateforme inconnue des artistes et des fans, bien au contraire. Par le lancement des pages Artistes, des pages Fans et des boutons “ J’aime ”, Facebook a permis aux artistes d’établir leur présence sur sa plateforme et aux fans de manifester leur support. Ainsi, les artistes ont-ils accumulé de nombreux “ Fans ”, par millions parfois comme David Guetta (plus de 20 millions), Rihanna (45 millions) ou encore Justin Bieber (35 millions). Bien plus nombreux d’ailleurs que les fans accumulés via d’autres plateformes comme Myspace. Facebook pour autant a choisi d’accélérer sur la musique en dépassant son positionnement “ d’utilitaire social ”. C’était déjà le cas

Des pirates au Parlement allemand

Des pirates viennent de prendre d'assaut un Parlement. L'histoire se passe en Allemagne et n'a heureusement rien de guerrier. Dimanche, lors des élections régionales de la ville-Etat de Berlin, le parti pirate ( Die Piratenpartei ) a obtenu, à la surprise générale 8,9 % des suffrages, ce qui lui garantit d'entrer pour la première fois dans un parlement régional en Allemagne. Ce jeune parti - qui n'avait obtenu que 3,5 % des voix lors des législatives de 2009 - devance les Libéraux du FDP, qui gouvernent l'Allemagne avec Angela Merkel, et qui n'ont obtenu que 1,8 % des voix… Le Parti pirate prône la démocratie directe sur internet, la création d'un réseau WiFi gratuit, la diffusion publique des données et des procédures administratives, l'installation de logiciels libres et, bien sûr, la fin de l'utilisation de programmes de filtrage… Le succès allemand fait rêver le Parti pirate français , dont le candidat n'avait obtenu que 2 % des voix lor

Apple : les cinq révolutions de Steve Jobs

Une page de l'histoire de l'informatique s'est tournée mercredi 24 août avec la démission de son poste de PDG de Steve Jobs, l'emblématique patron d'Apple. C'est par une lettre émouvante rendue publique mercredi que Steve Jobs a annoncé sa démission. «J'ai toujours dit que si jamais je venais à ne plus être en mesure d'assumer mes fonctions et obligations en tant que directeur général d'Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé», a écrit Steve Jobs, qui conservera toutefois la présidence du conseil d'administration d'Apple. Pour lui succéder, Jobs a choisi Tim Cook qui était, jusqu'à présent n°2 de la société. Steve Jobs, 55 ans, qui a survécu à un cancer du pancréas en 2004 en subissant une transplantation, était en congé maladie depuis janvier. Sa démission ne signifie pas que son état de santé se soit aggravé ; elle est plutôt le signe de sa volonté de préparer en douceur une transition

La fin de la vie privée

De l'affaire DSK au cours laquelle chaque minute de la vie du couple Strauss-Kahn-Sinclair a été disséquée dans les médias ; à l'histoire insolite de ce couple toulousain de chauffeurs de bus qui a vu resurgir du passé le film X qu'ils avaient tourné en amateur il y a plus de dix ans ; en passant par tous ces adolescents férus des réseaux sociaux qui laissent derrière eux, sans penser aux conséquences messages, photos et vidéos de soirées plus ou moins arrosées ; jusqu'aux nombreux projets de lois qui ont créé de multiples fichiers aux contours flous : force est de constater que la notion de vie privée a évolué à un point tel que l'on pourrait se demander si elle existe encore. Bien sûr, entre l'homme politique qui a un rôle public et Monsieur tout-le-monde il y a un gouffre ; tout comme entre la publication volontaire de photos sur sa page Facebook et le fichage commercial ou administratif. Mais l'ensemble constitue, d'évidence, un faisceau d'atte

Les vacances avec Wimdu

Lancée en onze langues et présente dans toute l'Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud. Wimdu.fr , nouvelle plateforme mondiale de location d'hébergements privés pour de courtes durées, propose à l'occasion de Noël une sélection d'hébergements uniques. Wimdu propose actuellement sur sa plateforme plus de 25000 offres.

SFR poursuit son développement ADSL en Lot-et-Garonne et Haute-Garonne

SFR , 2e opérateur français, poursuit le dégroupage de ses lignes ADSL dans plusieurs communes du Lot-et-Garonne et de Haute-Garonne. "Avec le dégroupage, les particuliers peuvent bénéficier, à des tarifs encore plus compétitifs, du meilleur des services de la gamme neufbox de SFR, avec plus de débits", explique l'opérateur. Les particuliers de la commune de Sérignac-sur-Garonne (47300) peut ainsi avoir accès aux services tels que l’internet Haut Débit, la téléphonie illimitée en France vers les fixes (plus de 100 destinations à l’international) et les mobiles. La commune de Brax (47040) peut bénéficier de la toute dernière offre "neufbox Evolution" de SFR qui propose une expérience client inédite associant performance et éco conception. Les particuliers des communes de Cuguron (31158), Pointis-de-Rivière (31426), et Seilhan (31542), peuvent ainsi avoir accès aux services tels que l’Internet Haut Débit, la téléphonie illimitée en France vers les fixes (p

La tablette bradée Touchpad affole le web

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. En annonçant à la surprise générale son retrait du marché des tablettes et des smarphones sous WebOS la semaine dernière, Hewlett Packard est à l'origine d'un énorme buzz depuis mardi 22 août au soir en France. En effet, le constucteur américain, plutôt que de rapatrier ses stocks a décidé de les brader. Et quelle braderie. La tablette Touchpad (version 16Go Wifi) est passée ainsi de 399€ à 99€ (99$ aux Etats-Unis) ! La version 32Go passe de 499€ à 129€. Aux Etats-Unis, les grandes enseignes ont vu leurs stocks fondre comme neige au soleil ce week-end alors que la tablette, sortie en juillet, ne se vendait pas très bien jusque là (10% des stocks écoulés à peine). En France, la FNAC et Darty ont également vidé leur stocks en quelques heures à peine mardi soir. Et ce mercredi après-midi, le site CDiscount a flanché devant le nombre de connexions. A Toulouse, certaines enseignes ont été dévalisées... L'engouement pour cette tab

Numérique : la maison connectée d'Orange à Toulouse

Dans les années 80, la domotique, c'est-à-dire l'informatique implantée au coeur de la maison, devait révolutionner notre façon de vivre, piloter le chauffage, surveiller l'habitation à distance avec des caméras, etc. Le concept prometteur a fait florès ; faute d'absence de standards et en raison de coût très élevés. Aujourd'hui, la domotique se veut plus modeste et plus accessible. De nombreux constructeurs informatiques comme DLink ou Logitech proposent des kits de vidéosurveillance ou de téléalerte ; des établissements bancaires et d'assurances proposent des dispositifs d'alerte pour les seniors ; et les opérateurs de télécoms imaginent autour de leurs box un environnement numérique intelligent. C'est notamment le cas d'Orange. L'opérateur a imaginé ce que pourrait être la maison de demain et a conçu un container dédié qui parcourt la France jusqu'au 23 juillet, faisant étape dans 20 villes dont la Ville Rose. L'opérateur invite ain

Internet : la région à l'heure de la fibre

Alors qu'il y avait fin mars en France seulement 138 000 abonnés à internet par fibre optique selon le dernier observatoire de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) publié hier, cette technologie d'avenir, qui offre des débits cent fois supérieurs à l'ADSL et des usages multiples (cf. infographie), devrait enfin décoller. « Avec Lyon et Marseille, Toulouse est l'une des villes les plus dynamiques puisqu'elle est passée de 2 500 à 5 000 abonnés en un an. 76 % des immeubles de plus de 12 logements sont fibrés et on atteindra 80 % d'ici la fin de l'année. En 2012, nous allons déployer la fibre dans les derniers quartiers », indique Patrick Bonnefoi, directeur du projet fibre chez Orange qui rappelle que son groupe va investir 2 milliards d'euros sur cinq ans au niveau national. Concrètement, l'Arcep a divisé la France en deux zones : très denses (148 villes dont Toulouse, Bordeaux, Montpellier) et moins de

La santé du futur se prépare à Castres

Organisée par Castres-Mazamet Technopole, le centre e-Santé et l'association la Mêlée, qui fédère quelque 450 acteurs du numérique en Midi-Pyrénées, la 5e université d'été de la e-santé va se dérouler à Castres du 6 au 8 juillet prochains. La e-santé ? Ce sont les technologies de l'information et de la communication (TIC) appliquées au domaine médical dans toutes ses composantes. De la collecte de données médicales au domicile des personnes âgées, à l'informatisation des dossiers médicaux ; en passant par la télémédecine ou les outils pour aider au maintien à domicile, etc. Les débouchés ne manquent pas et partout dans le monde, entreprises et chercheurs planchent sur ce marché qui a représenté plus de 50 milliards d'euros en 2010. Les entrepreneurs pourront d'ailleurs confronter leurs expériences lors de rendez-vous d'affaires organisés sur place. « Nous nous ouvrons d'ailleurs cette année plus largement sur l'Europe avec des représentants venant

Des étudiants d'Ingesup Toulouse à New York

Trois étudiants toulousains et un Valenciennois de l'école supérieure des métiers de l'informatique Ingésup de Toulouse vont s'envoler pour les États-Unis afin de participer, à New York du 8 au 14 juillet, à la finale internationale du concours de Microsoft « Imagine Cup. » Depuis 2003, ce concours mobilise des centaines de milliers d'étudiants du monde entier qui doivent concevoir un jeu vidéo ou une application Windows Phone 7 sur un thème particulier (pauvreté, santé, environnement et développement durable cette année). L'équipe toulousaine, baptisée Geekologics, a imaginé le projet « Brainergy », un jeu puzzle dans lequel le joueur doit gérer des énergies renouvelables pour venir à bout de la pollution. Médaille d'or au concours français, le jeu, qui sera commercialisé en fin d'année, espère décrocher le titre mondial à New York.

Que se passe-t-il en 60 secondes sur internet ?

Numérique : Thierry Bardy nouveau président de La Mêlée

Comme il l'avait annoncé en avril dernier lors de la nuit des réseaux, Edouard Forzy, après dix années passées à la présidence de La Mêlée, l'association qui fédère quelque 430 entreprises du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) de Midi-Pyrénées, vient de passer la main. Le conseil d’administration de La Mêlée, élu le 23 mai lors de l’assemblée générale de l’association s’est réuni jeudi 9 juin dans les locaux de l’école d’ingénieurs Epitech pour élire un nouveau bureau et un nouveau président : Thierry Bardy. Directeur Général d’IMS (opérateur d’infrastructure et de connectivité IP comptant parmi ses références Pierre Fabre ou encore CGX) sera entouré d’une équipe composée de neuf autres membres issus des TIC et représentants chacun une branche spécifique. Si Edouard Forzy se retire du pilotage stratégique et de la représentation officielle de La Mêlée, il conserve le management opérationnel des activités et de l’équipe de 8 permane

Mobile : SFR baisse ses tarifs

Quoi qu'ils disent de l'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile ; quels que soient leurs arguments pour assurer que le trublion d'internet ne bouleversera pas le marché, les opérateurs télécoms se préparent à l'arrivée de la société de Xavier Niel qui a promis de diviser par deux la facture mobile des français. Ainsi, ce mardi 7 juin, SFR a dévoilé une nouvelle gamme tarifaire (disponible à partir du 15 juin) qui récompense fortement la fidélité de ses clients et qui se traduit par une réelle baisse de tarifs. Le PDG du 2e opérateur français, Franck Esser, avait d'ailleurs annoncé une petite révolution dans la relation clients la semaine dernière lors d'un Comex du groupe. Il s'agissait alors de prendre en compte les nouvelles habitudes des consommateurs qui ne veulent plus forcément changer de mobiles, avec la création d'offres "SIM only." "Pour la première fois sur le marché français, les clients en fin de période d’eng

Apple veut encore révolutionner la musique

Steve Jobs, l'emblématique patron d'Apple, va-t-il à nouveau révolutionner la musique ? En tout cas c'est le pari qu'a fait hier à San Francisco le créateur de l'iPod et de son écosystème iTunes, devenue en quelques années la première plateforme légale au monde de vente de musique numérisée avec 15 milliards de chansons vendues. Ce lundi soir, le PDG a certes dévoilé plusieurs nouveautés (intégration poussée de Twitter, système d'exploitation OS X Lion ou iOS5 pour iPhone notamment) mais il a surtout donné corps à iCloud . Cloud (nuage en anglais) pour matérialiser ce que l'on appelle l'informatique « dans les nuages » c'est-à-dire que les fichiers dont nous avons besoin ne sont plus stockés sur notre ordinateur mais sur des serveurs accessibles via internet de n'importe où dans le monde. C'est cette fonctionnalité que iCloud va appliquer à la musique achetée, aux vidéos, aux photos et aux autres fichiers. Toute notre production numérique p

Deezer fait peau neuve

Le nouveau site de Deezer sera « cinq fois plus rapide » et permettra à l'utilisateur d'écouter en direct la musique de ses amis sur Facebook. Les catalogues resteront libres d'accès mais l'écoute gratuite sera limitée à cinq heures par mois. Avec ce nouveau dispositif, Deezer veut « accélérer la conversion des utilisateurs les plus actifs vers des offres payantes ».

Téléphonie. Cancer : le grand soupçon

Des experts réunis par l'Organisation mondiale de la Santé ont estimé mardi que l'utilisation des téléphones portables pouvait être cancérogène. Après de nombreuses études controversées, cette décision, que tempèrent les opérateurs, devrait modifier notre rapport au mobile. L'utilisation d'un téléphone portable peut être cancérogène pour l'homme. La conclusion des experts du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), réunis mardi à Lyon sous l'égide de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), n'est certes pas une surprise, mais elle officialise, pour la première fois, le risque que l'on entrevoyait dans les très nombreuses études sur le sujet - souvent controversées - menées ces dernières années, notamment l'étude internationale Interphone. Ce sont d'ailleurs les résultats épidémiologiques de ces études sur les champs électromagnétiques de radiofréquence qui ont conduit les experts du CIRC à classifier l'ensemble des on