Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

Téléphone, mail, notifications… : comment le cerveau réagit-il aux distractions numériques ?

  Par  Sibylle Turo , Université de Montpellier et Anne-Sophie Cases , Université de Montpellier Aujourd’hui, les écrans et les notifications dominent notre quotidien. Nous sommes tous familiers de ces distractions numériques qui nous tirent hors de nos pensées ou de notre activité. Entre le mail important d’un supérieur et l’appel de l’école qui oblige à partir du travail, remettant à plus tard la tâche en cours, les interruptions font partie intégrante de nos vies – et semblent destinées à s’imposer encore davantage avec la multiplication des objets connectés dans les futures « maisons intelligentes ». Cependant, elles ne sont pas sans conséquences sur notre capacité à mener à bien des tâches, sur notre confiance en nous, ou sur notre santé. Par exemple, les interruptions engendreraient une augmentation de 27 % du temps d’exécution de l’activité en cours. En tant que chercheuse en psychologie cognitive, j’étudie les coûts cognitifs de ces interruptions numériques : au

Comparer les cotes pour parier

Face à l'offre des sites web de paris en ligne, l'internaute peut vite se perdre. D'où l'idée d'une petite société tarnaise installée à Gaillac depuis 2006 de proposer un comparateur de cotes. Lancé il y a un an, www.comparateur-de-cotes.fr est un véritable outil pour les parieurs. Il permet de comparer les cotes, mais aussi les sites de paris sportifs agréés par l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) dans leur ensemble. La recherche se fait soit par discipline sportive puis compétition ; soit par équipe et joueur.

Apprenez à être écolo

Les sites web qui surfent sur la vague vert sont légion. Difficile de s'y retrouver. Partant de ce constat, le portail w ww.zeggreenweb.com , édité par DMT Développement, se veut comme une « véritable boite à outils de l'écologie au quotidien. » Avec l'actualité du développement durable mais également des éco-gestes, un guide des restaurants bio, un espace « emplois verts », un espace covoiturage ou encore des recettes de cuisine bio, le site se veut exhaustif et participatif, les internautes pouvant proposer des contenus.