Le toulousain Sigfox ouvre son protocole radio au grand public

sigfox


Spécialiste français de l’internet des objets avec son réseau bas-débit mondial, la société toulousaine Sigfox a décidé de rendre publiques les spécifications de son protocole radio jusqu'ici jalousement gardé secret. Une décision prise ce mercredi 13 février à l’occasion de la 8e Journée mondiale de la radio.

Explosion du nombre d'objets connectés au réseau Sigfox

"En mettant la spécification dans le domaine public, tout le monde peut désormais créer son propre objet Sigfox . La publication de ces spécifications permettra des implémentations open source et offrira plus d'opportunités aux développeurs et aux fabricants d'objets connectés. Dès que tous les tests sont terminés, il suffit au fabricant d'enregistrer son objet sur le réseau Sigfox pour en bénéficier", explique la société qui dit s'attendre "à une explosion du nombre d'objets connectés à son réseau."
L'ouverture du protocole s'appliquera aux objets connectés, mais pas aux stations de base et à l'infrastructure de Sigfox, protégées par des brevets.

Présent dans 60 pays

"L'ouverture de la spécification a toujours fait partie de l'ambition de Sigfox et nous sommes ravis des milliers de nouveaux cas d'utilisation qui vont émerger. Nos partenaires du monde entier se réjouissent de participer à ce développement ", a déclaré Christophe Fourtet, co-fondateur de Sigfox.
Aujourd'hui, le réseau Sigfox est disponible dans 60 pays et couvre un milliard de personnes.

0 commentaires: