Wifi pour tous dans les communes : bilan encourageant selon le Sénat



La commission des Affaires européennes du Sénat estime encourageants les premiers résultats, un an après son lancement, de l’initiative européenne Wifi pour tous (Wifi4EU). Elle appelle le gouvernement à mieux faire connaître aux maires les aides disponibles, européennes et nationales, pour l’installation du wifi gratuit dans les espaces publics.

Pour rappel, le coupon WiFi4EU représente un montant forfaitaire de 15 000 euros par commune. Les communes bénéficiaires d'un coupon choisiront les "centres de la vie publique" où les points d’accès sans fil WiFi4EU (hotspots) seront installés. Les coupons WiFi4EU peuvent également servir à financer partiellement un projet de plus grande valeur. Le coupon peut servir à acheter de nouveaux équipements ou à mettre à jour du matériel ancien en le remplaçant par du matériel plus récent et de meilleure qualité.

6200 communes en Europe


"En un an, la Commission européenne a déjà attribué pour 93 millions d’euros d’aides à 6200 communes en Europe. En France, on constate une nette amélioration de la satisfaction des demandes, passée de 10 % lors du premier appel à projets en novembre 2018 à 40 % pour le second, qui a eu lieu les 4 et 5 avril 2019. Les sénateurs ont salué l’assouplissement des conditions d’attribution des coupons qui a favorisé cette amélioration. Ils ont également relevé l’augmentation du budget de 120 à 150 millions d’euros d’ici à 2020 pour aider un total de 9000 communes en Europe", détaille la commission sénatoriale, présidée le sénateur LR Jean Bizet.

Soulignant un lien direct entre les communes et la Commission européenne, M. Bizet a déclaré "C’est original et très simple. Nous avons là un contre-exemple à opposer à ceux qui trouvent que Bruxelles, c’est loin et c’est compliqué".

Colette Mélot, vice-présidente (Les Indépendants-République et territoires) a rappelé que Wifi pour tous est "une aide complémentaire, mais elle n’est pas censée se substituer à l’aménagement numérique du territoire".

0 commentaires: