La fintech France Barter financée grâce à la plateforme toulousaine WiSEED




France Barter a bouclé courant mai une levée de fonds débutée en avril sur la plateforme de la start-up toulousaine WiSEED pour un montant total de 182 000 €uros. Dès la pré-campagne de nombreux WiSEEDers se sont mobilisés  sur l'innovation proposée par France Barter.




France Barter est une plateforme de financement des TPE / PME par l'échange BtoB. L’échange inter-entreprises ou « Barter » est un outil de développement innovant et collaboratif pour les entreprises de toute taille. Il leur permet de financer certaines dépenses ou projets d’achats directement en échange de leur production sans sortie de trésorerie mais grâce à une unité de compte interne au réseau.

Au lieu de régler un achat en numéraire, l’entreprise va facturer une prestation ou des marchandises à un autre membre du réseau et sera créditée avec des BART€R enregistrés comptablement sur son compte. L’une des originalités est que le réseau France Barter est constitué sous forme de coopérative de manière à ce que toutes les entreprises utilisatrices de la plateforme d’échanges soient impliquées capitalistiquement et dans la gouvernance (transparence, confiance, pérennité…)

« La Scic France Barter symbolise parfaitement les valeurs que l’on défend chez WiSEED : l’innovation créatrice d’emplois durables, la fraîcheur de ton portée par un business model solide et réfléchi, une équipe qui transcende les individualités, et une belle synergie entre notre filière coopérative et notre filière startup », souligne Jean Marc Clerc, Responsable pôle Coopératives & ESS
« Cette expérience nous a permis de soumettre notre business plan sur 7 ans et de partager notre vision du marché avec une nouvelle communauté de particuliers décidés à soutenir nos efforts entrepreneuriaux et de s’investir à nos côtés. Nous avons également travaillé notre discours et la présentation de notre solution qui s’adresse aux professionnels (échanges B to B), l’objectif était donc de prouver l’utilité et le potentiel de France Barter auprès de particuliers, peut-être n’utiliseront ils jamais notre solution mais ils nous ont choisis et ont investi à nos côtés car ils croient en notre innovation. C’est d'autant plus rassurant pour notre développement. Nous sommes très fiers d’être la 2ème coopérative française à se financer en titres participatifs via une plateforme de crowdfunding » rajoute Arthur Bard et Samuel Cohen, fondateurs de France Barter.




0 commentaires: