Une semaine technomedi@

Internet >> Convergence: les Français plébiscitent les services Internet
Internet change-t-il nos habitudes de consommation des médias? Selon le rapport de Médiamétrie sur Les chiffres clés de la Convergence et des nouvelles pratiques médias, les Français sont de plus en plus nombreux à exploiter les différents contenus médias sur le Web. En effet, plus de 72% des Français de 13 ans et plus profitent désormais d'au moins un des différents services disponibles sur la Toile comme la musique, le téléphone, la VOD ou les jeux vidéos sur un jour moyen de semaine, contre 70.9% en 2005. Si seulement 5.7% des Français peuvent regarder la télévision sur ADSL, 12.5% ont déjà visionné des émissions sur Internet en streaming et 4 % en podcast. Et 19 des plus de 11 ans, soit 14 millions de personnes, ont déjà écouté les radios sur Internet. Médiamétrie constate également que les pratiques médias et multimédias tendent à se développer en situation de mobilité. Un téléphone portable sur deux propose un accès à Internet, et un sur dix les fonctions 3G. Cette nouvelle forme de convergence doit cependant être relativisée. En effet, seul un abonné sur dix utiliserait son téléphone pour naviguer sur le Web. Et la visiophonie n'aurait intéressé que 2% des mobinautes.
Atelier groupe BNP Paribas

Média >> Le chiffre d'affaires de la presse hebdo régionale en hausse
Le chiffre d'affaires de la presse hebdomadaire régionale a progressé de 2,9 % en 2005 par rapport en 2004, selon un « tableau de bord de la PHR » publié récemment par le Syndicat de la presse hebdomadaire régionale (SPHR).
Le Figaro

Internet-Médias >> Le site communautaire MySpace
veut séduire les adolescents français
Et si le débat citoyen se jouait sur Internet? France2, la chaîne du groupe France Télévisions et Google Vidéo France viennent d'ouvrir sur la plate-forme vidéo du moteur de recherche un espace dédié à la campagne. Particularité : le site accueillera les contenus de la chaîne mais s'ouvrira aussi aux amateurs. Les principales images des journaux télévisés et magazines de France2 seront publiées sur la plate-forme. Les internautes qui le souhaitent pourront également envoyer leurs propres productions à la chaîne de France Télévisions, où elles seront soumises à la rédaction. Les plus intéressantes seront mises en ligne. La chaîne se réserve le droit d'utiliser ces images amateurs à l'antenne. Et si vous voulez plus d'informations, vous pouvez regarder une vidéo enregistrée par David Pujadas pour l'ouverture de cette plate-forme commune. De son côté, Yahoo! proposera dès le 17 janvier sur sa plate-forme Actualités un magazine vidéo hebdomadaire de 12 minutes qui présentera et décryptera la campagne vue par les internautes.
Atelier groupe BNP Paribas

Internet >> Forte croissance du commerce en ligne
Le commerce en ligne a enregistré une croissance de 44% en 2006, pour atteindre 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Mots-clés vedettes cette année : mode, beauté et vie pratique. Aux Etats-Unis, le cap des 100 milliards annuels vient d'être franchi.
L'Expansion.com

Internet >> Agoravox lance sa télé
Le journalisme citoyen est en train de franchir une nouvelle étape grâce à la vidéo. Celle-ci permet désormais à quiconque de filmer et de mettre en ligne très facilement ses propres réalisations. Il suffit pour cela d’un banal téléphone portable ou d’un caméscope. Déjà un nombre croissant de rédacteurs d’AgoraVox nous envoient spontanément des vidéos qu’ils ont eux-mêmes réalisées. Un an et demi après le lancement AgoraVox, nous avons décidé de lancer AgoraVox TV pour mettre en valeur et dynamiser encore ce mode de communication de l’information.
Agoravox

Internet >> Le site communautaire MySpace veut séduire les adolescents français
Quelle entreprise peut se targuer de compter 650 000 utilisateurs référencés avant même son lancement ? MySpace France, filiale du célèbre portail Internet américain, propriété du groupe News Corp., qui s'est lancé hier dans l'Hexagone.

Média >> Libé changera de formule avant l'été
Le Pdg de Libération, Laurent Joffrin, affirme que le journal "change" et annonce une "série de réformes d'hiver" pour une "formule nouvelle avant l'été", jeudi en ouverture d'une numéro spécial consacré au "making of" du quotidien. Dans un texte intitulé "Libération change", le nouveau dirigeant reconnaît que le journal, qui sort d'une grave crise financière, a "pu commettre des erreurs" par le passé, notamment lors du référendum sur la constitution européenne de 2005.
"Beaucoup de journaux, y compris le nôtre, ont voté oui avec de bonnes raisons. Mais en donnant le sentiment de mépriser les partisans du non - c'est-à-dire une bonne partie du peuple et des lecteurs -, le journal est apparu comme un instrument de l'establishment plus que le héraut des citoyens", estime-t-il.
"La relance de Libération à l'oeuvre en ce début d'année passe par des gestes qui expriment la volonté de rompre avec ce passé. Nous voulons changer notre rapport avec nos lecteurs ; nous voulons un Libération qui soit le leur", affirme-t-il.
Le numéro spécial de ce jeudi, dans lequel le journal dévoile ses coulisses, inaugure une "série de réformes d'hiver", avec "deux ajouts", explique M. Joffrin.
Chaque jour, une double page rédactionnelle sera confectionnée en liaison avec le site internet du quotidien, pour constituer un "contre-journal fait par les libénautes et les lecteurs", indique-t-il.
Une série de rencontres sera par ailleurs organisée avec les lecteurs, en liaison avec la Société des lecteurs de Libération.
Les innovations se poursuivront ensuite "à un rythme soutenu" pendant le printemps, de manière à aboutir à une "formule nouvelle avant l'été" qui soit "plus proche de nos lecteurs, plus conforme à l'esprit du temps et qui fasse de Libération le porte-parole de la société", ajoute-t-il.
Le site internet sera également relancé autour de "trois objectifs" : "une réactivité plus grande à l'actualité, une extension de ses activités communautaires et la création d'une Libéradion à podcaster", poursuit-il.

0 commentaires: