Journées européennes du solaire

C'est une énergie ancestrale qui vient de la nuit des temps et qui est, aujourd'hui, aux premières loges des « cleantech », ces technologies propres, et vertes, en plein boom. L'énergie solaire apparaît non plus comme l'énergie du futur mais bien comme l'énergie du présent tant son développement, partout dans le monde, s'est accéléré ces dernières années.

Mais si l'on (re) découvre aujourd'hui le Roi Soleil considéré comme un dieu par les civilisations égyptienne et incas, c'est bien dès l'Antiquité que les Anciens ont su utiliser cette énergie sans fin. Socrate n'a-t-il pas enseigné en 350 avant notre ère la construction bioclimatique ? Et Archimède n'a-t-il pas inventé le moyen d'incendier les navires ennemis en utilisant les rayons du soleil 150 ans plus tard ?

La fascination pour l'énergie du soleil n'a de fait jamais cessé. Du célèbre chimiste et physicien Lavoisier qui invente au XVIIIe siècle un four solaire pour fondre ses métaux à Albert Einstein qui explique au début du XXe siècle l'effet photovoltaïque ; de la centrale solaire Thémis lancée en 1983 à Targasonne dans les Pyrénées-Orientales, tout près du four solaire d'Odeillo de Font-Romeu - et récemment réactivée - à feu la station spatiale Mir ; on le voit, l'utilisation de l'énergie solaire par l'homme est consubstantielle au progrès scientifique. Mais c'est justement en sortant du champ scientifique pour envahir notre quotidien que le solaire apparaît aujourd'hui comme énergie de pointe.

Beaucoup d'entre nous ont découvert l'énergie solaire… sur une calculette. Quelques cellules remplaçaient alors les piles pour notre plus grand bonheur. Aujourd'hui, ces cellules ont essaimé partout : chargeurs pour ordinateurs portables, éclairage urbain ou de jardins, chauffage, etc. Mais ce sont bien sûr les projets de grande ampleur qui confortent la position du solaire sur le marché de l'énergie. Des toits solaires pour les particuliers aux gigantesques fermes solaires qui voient le jour, aux États-Unis, en Europe et en France mais aussi en Chine ou dans les Émirats. Les levées de fonds capitalistiques des entreprises du secteur ne trompent pas et se chiffrent en milliards.

Énergie inépuisable à l'heure où la prise de conscience de la fin et du coût sans cesse croissant des énergies fossiles - pétrole, gaz, charbon - s'accentue, l'énergie solaire, qu'elle soit passive, photovoltaïque ou thermique, semble promise à un bel avenir. La Commission européenne pour les énergies renouvelables prévoit ainsi que l'énergie solaire représentera une part de 20 % dans les énergies renouvelables, ces dernières devant apporter 20 % de l'énergie en 2020 et 50 % en 2040. Mieux encore, au regard des changements climatiques et de la lutte contre l'effet de serre, l'énergie solaire est une énergie éminemment propre et surtout, en ces temps de crise, un secteur qui recrute.

80 manifestations en Grand sud

En France, Enerplan, l'association professionnelle de l'énergie solaire, organise la 2e édition des Journées européennes. Dans les 22 Régions, les Français vont pouvoir s'informer grâce à des opérations portes ouvertes dans les usines et les entreprises du solaire ; des journées d'information sur le solaire dans les communes ou chez les professionnels ; des stands d'information sur le solaire dans les agences clientèle des opérateurs énergétiques, dans les communes ; des + sur le solaire dans les écoles, etc. 1 500 manifestations sont attendues partout en France dont près de 80 en Midi-Pyrénées, dans l'Aude et en Lot-et-Garonne.

Le rendez-vous européen du solaire

Les premières Journées du Solaire se sont déroulées en Autriche en 2002. L'idée a ensuite été étendue en Suisse puis en Allemagne où une semaine entière est consacrée à cette campagne d'intérêt public pour l'énergie solaire. Les Journées du Solaire ont pour but de promouvoir l'utilisation de l'énergie solaire comme source d'énergie renouvelable pour la production de chaleur et d'électricité. Les premières Journées européennes du solaire se sont tenues en mai 2008 dans 13 pays. La 2e édition est programmée du 15 au 22 mai 2009 ; elle se tient les 15 et 16 mai 2009 en France.
Ces journées européennes sont organisées dans le cadre du projet européen European Solar Day, soutenu par la Commission Européenne, avec plusieurs pays partenaires : l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, l'Espagne, les Pays Bas, le Portugal, la Slovénie, ainsi que la Suisse. L'objectif est de mobiliser en Europe plus de 100 000 citoyens sur le thème du solaire, à travers plus de 4 000 événements.
Cette manifestation à l'échelle du Vieux Continent permet de rassembler les principaux acteurs du solaire thermique et du photovoltaïque à l'échelle de chaque pays et de l'Europe. Les Journées, coordonnées par l'European Solar Thermal Industry Federation (ESTIF), avec le soutien de l'European PhotoVoltaic Industry Association (EPIA), sont soutenues par 25 organisations, au niveau national et européen.


Plus d'infos sur internet
Pour retrouver la liste des manifestations organisées en France et dans le Grand Sud durant ces journées, vous pouvez vous connecter sur le site internet des Journées européennes du solaire à l'adresse : http://www.journees-du-solaire.fr/

0 commentaires: