Microsoft lance son moteur de recherches Bing


La guerre des moteurs de recherches sur internet reprend de plus belle. Largement distancé par Google qui truste 64,2% du marché mondial (beaucoup plus en France), Microsoft veut continuer d'y croire et a annoncé le lancement de Bing, son nouveau moteur de recherches qui sera disponible lundi, et qui va bénéficier d'une campagne publicitaire de plus de 100 millions de dollars.
Avec Bing, qui est l'aboutissement du projet "Kumo" et qui remplacera à terme l'actuel moteur Live Search, Microsoft veut "casser les habitudes des internautes" en proposant un moteur "d'aide à la décision." Selon le géant de Redmond, les recherches telles que nous les faisons actuellement peuvent être améliorées. D'ailleurs 15% d'entre elles, selon Microsoft, sont abandonnées faute d'avoir pu trouver la bonne réponse.
Bing met en jeu de nouveaux algorithme de recherches, pas mal d'innovations et aussi des reprises de ce qui se fait chez la concurrence.
Les informations sont ainsi classées en sous-rubriques. En tapant New York, on peut ainsi avoir accès à différents thèmes : vacances, culture, shopping, etc. Des outils d'aide à la décision sont ensuite incorporés (vol au meilleur prix, choix d'un restaurant selon son type de cuisine, etc.)
Ces fonctionnalités visant à faciliter ses recherches et à améliorer les résultats obtenus constituent actuellement la course à l'échalote pour les moteurs de recherches. Le 12 mai, Google a ainsi présenté plusieurs fonctionnalités très intéressantes comme Search Options, Wonder Wheel, Timeline, Google Squared et Rich Snippets.
Dans cette histoire, Yahoo! pourrait souffrir, lui qui a refusé de se laisser acheter par Microsoft doit faire face à deux poids lourds : Google et Microsoft.



0 commentaires: