Les recettes de Jacques Attali pour une région numérique

Pour célébrer ses dix ans d'existence au centre de congrès Diagora-Labège lundi 6 décembre, la Mêlée numérique, association qui fédère en Midi-Pyrénées quelque 400 acteurs de l'économie numérique, avait convié un hôte de marque : Jacques Attali. L'ancien sherpa de François Mitterrand, essayiste et fin observateur des évolutions technologiques de nos sociétés contemporaines, a brossé devant un auditoire de 800 personnes, ce que la "révolution numérique" célébrée par la Mêlée va changer dans les dix ans qui viennent et, surtout, comment Midi-Pyrénées pourrait se positionner sur cet échiquier aujourd'hui largement dominé par les Etats-Unis et les dragons asiatiques, notamment sur trois domaines clés (objets nomades connectés, centres serveurs et interfaces homme-machine).
Pour Jacques Attali, l'Europe, d'évidence, souffre. "Aucune entreprise européenne n'est dans les premières places du secteur numérique et, en France, seules l'Île-de-France et Grenoble (avec les nanotechnologies) tirent leur épinge du jeu. Comment dans ces conditions une région peut jouer un rôle dans le numérique ?" s'est interrogé le spécialiste, qui n'a pas manqué de citer tous les domaines dans lesquels le numérique va s'immiscer dans les années à venir. De l'éducation à la santé avec de nouveaux médicaments, de la domotique des logements aux réseaux mobiles 4G, de la géolocalisation aux vêtements high-tech, les champs du possibles sont immenses.
Pour Midi-Pyrénées, Jacques Attali a proposé "quelques recettes de base" : "il faut de l'industrie et pas que des services ; il faut de la recherche fondamentale ; et il faut de la formation supérieure. Ce triptyque est à faire sur le long terme pour bâtir en 30 ans une région numérique. Vous avez des atouts, l'aéronautique, le spatial, la géolocalisation. A Toulouse vous avez une chance : être n°1 mondial de l'aéronautique. C'est dans le voisinage de ces domaines de l'aéronautique, du spatial, de la géolocalisation, qu'il vous faut bâtir un projet avec une grande ambition, celle d'être n°1", a expliqué Jacques Attali, largement approuvé par les chefs d'entreprises présents, demandeurs eux aussi d'une ambition visionnaire pour le numérique en Midi-Pyrénées. "Vous avez vos atouts, le grand emprunt qui peut apporter des financements. Ne laissez pas passer votre chance. Vous avez une fenêtre de tir", a assuré Jacques Attali.
Philippe Rioux

La cuisine de la Mêlée
Avant d'annoncer qu'il passerait prochainement la main à la tête de l'association, Edouard Forzy, président de la Mêlée numérique, a annoncé hier la création à Toulouse d'un nouvel espace numérique : la Cantine. Situé 27, boulevard Matabiau, cet espace sera un lieu d'échange, de travail, de sensibilisation et d'apprentissage du numérique, ouvert à tous. www.lamelee.com

Eloge de la machine à café 
Jacques Attali est peut-être fan de Caméra café, la mini-série de M6 ; toujours est-il qu'il a fait ce lundi l'éloge de la machine à café. "Dans les entreprises, la chose la plus importante, c'est la machine à café", a-t-il déclaré devant une salle ravie. "Il faut des lieux de rencontres, d'échange, des endroits conviviaux, des cafétérias", assure-t-il comme autant de gages pour développer une ambiance productive.

0 commentaires: